Rechercher
Rechercher

Société - Etude

Israël a bombardé 553 fois le territoire libanais depuis le 8 octobre, selon Beirut Urban Lab

Le Hezbollah et d'autres factions, notamment palestiniennes, ont lancé 113 frappes à l’intérieur d’Israël, soit près de cinq fois moins que les frappes israéliennes.

Israël a bombardé 553 fois le territoire libanais depuis le 8 octobre, selon Beirut Urban Lab

Une voiture de presse en flamme au Liban-sud, dans le village frontalier de Yaroun, à la suite d'un bombardement israélien, le 13 novembre 2023, alors que les combats se poursuivent dans le sud avec les militants du Hamas dans la bande de Gaza. (Photo de l'AFP)

Israël a bombardé 553 fois le territoire libanais depuis le 8 octobre, selon une analyse de Beirut Urban Lab, un centre de recherche basé à l'Université américaine de Beyrouth (AUB). L’analyse, qui met en évidence les dimensions militaires du conflit à la frontière libano-israélienne, indique que le nombre d'attaques lancées par Israël au Liban depuis le 8 octobre dépasse de loin les frappes visant le territoire israélien par les différents groupes armés basés au Liban, rapporte le site d’information anglophone émirati The National.

Entre le 8 octobre et le 10 novembre, les forces israéliennes ont effectué 553 frappes à l'intérieur du territoire libanais. Alors que les forces au Liban, comprenant le Hezbollah et plusieurs factions notamment palestiniennes, ont lancé 113 frappes à l’intérieur d’Israël, soit près de cinq fois moins.

Les chercheurs ont utilisé les données recueillies par l’ONG Armed Conflict Location and Event Data project, spécialisée dans la collecte de données sur les conflits.

Depuis l’opération Déluge d’al-Aqsa, menée par le Hamas en Israël le 7 octobre, l’armée israélienne a lancé une offensive militaire sur la bande de Gaza. La nuit du 14 au 15 novembre, ses troupes ont occupé l’hôpital al-Chifa, considéré comme le complexe hospitalier le plus important du territoire qui héberge plus de deux millions de Palestiniens.

Lire aussi

L’escalade des derniers jours au Liban-Sud ne dégénérera pas en guerre, estime un expert militaire

Hasbaya, Khiam, Ramiyé, Maïs el-Jabal...

Selon les cartes publiées par Beirut Urban Lab, les bombardements israéliens ont particulièrement touché les régions libanaises de Hasbaya, Marjayoun, Khiam, et la région disputée des fermes de Chebaa, dans la partie frontalière est. Côté ouest, les localités frontalières de Alma el-Chaab, Yarine, Dhayra, Boustan, Marwahine, Ramiyé, Aïta el-Chaab, ainsi que les villages au sud et à l’est de Bint Jbeil, notamment Aïtaroun, Blida et Maïs el-Jabal ont été les régions les plus visées par l’armée israélienne. Des frappes ont même atteint des zones plus en profondeur dans le territoire libanais, notamment les hauteurs de Jezzine, les environs de Tyr et de Nabatiyé.

Quant aux frappes tirées en territoire israélien par le Hezbollah et les autres groupes armés, notamment palestiniens, elles ont principalement touché les localités israéliennes proches de la Ligne bleue, notamment Kyriat Shmona (en face de Houla), au sud-ouest de Bint Jbeil entre Dovev et Zar’it, et la région de Rosh Hanikra, à l’extrême ouest, qui fait face à Ras Naqoura.

Les échanges de tirs entre le Liban et Israël ont fait au moins 77 décès au Liban, depuis le début du conflit à Gaza, selon un premier bilan officiel du ministère libanais de la Santé qui recense également 328 blessés. Mais ces chiffres semblent en deçà de la réalité. En effet, le Hezbollah rapportait la mort de 74 de ses combattants, le 14 novembre dernier. Selon notre décompte, au moins six civils ont été tués depuis le début de la guerre. Et aucun bilan n’a été publié par les autres groupuscules armés au Liban. Par ailleurs, selon les chiffres de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) mis à jour le 9 octobre, 26.232 personnes ont été déplacées au Liban depuis le début du conflit.

Côté israélien, environ 1.200 personnes ont été tuées dans l’attaque menée par le Hamas, le 7 octobre, essentiellement des civils, selon les autorités israéliennes. Côté palestinien, les bombardements israéliens ont fait 11.500 morts majoritairement des civils, parmi lesquels 4.710 enfants, selon le gouvernement du Hamas.

Israël a bombardé 553 fois le territoire libanais depuis le 8 octobre, selon une analyse de Beirut Urban Lab, un centre de recherche basé à l'Université américaine de Beyrouth (AUB). L’analyse, qui met en évidence les dimensions militaires du conflit à la frontière libano-israélienne, indique que le nombre d'attaques lancées par Israël au Liban depuis le 8 octobre dépasse de loin...
commentaires (4)

Lire « Tablant sur la lâcheté de nos irresponsables au pouvoir » merci

Sissi zayyat

18 h 45, le 17 novembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Lire « Tablant sur la lâcheté de nos irresponsables au pouvoir » merci

    Sissi zayyat

    18 h 45, le 17 novembre 2023

  • C’est bien comme riposte de la part de nos gouvernants impotents, ainsi on se contente de compter le nombre de fois où notre pays a été frappé suit aux agressions d’une milice vendue depuis nos frontières. Ça promet. Arrivera le moment où ils ne pourront plus compter et seront dépassés par les événements comme d’HAB, futés comme ils sont. Surtout qu’aucune voix ne s’élève pour dénoncer les agissements de l’Iran sur notre sol qui se promet en plus de le déclarer ouvertement tablant sur la la bête des irresponsables au pouvoir.

    Sissi zayyat

    18 h 16, le 17 novembre 2023

  • Quand Israël reçoit un missile il en renvoie cinq. C'est la loi du talion revue et corrigée par Netanyahu. Tout le monde le sait. C'est pourquoi les aCtes du Hezbollah sont des crimes envers le Liban. Quand Nasrallah envoie un obus de l'autre côté de la frontière, c'est exactement comme s'il en envoyait 5 sur un village libanais.

    Yves Prevost

    14 h 11, le 16 novembre 2023

  • Lugubres sont ces statistiques…. Sans doute nécessaires pour je ne sais quel dossier mais comptabiliser ce genre d’informations… notamment les victimes de part et d’autres….insupportable. Il ne manque plus que les statistiques incluent le prix (en Dollars) que ces obus/ missiles ont coûté de part et d’autres……

    LE FRANCOPHONE

    13 h 13, le 16 novembre 2023

Retour en haut