Rechercher
Rechercher

Société - Fact-checking

Y-a-t-il vraiment plus de deux millions de Syriens au Liban ?

Un tableau attribué à Statistics Lebanon et partagé par le député Farid Boustany fait grand bruit. Le post sur X comporte cependant des approximations par rapport à l’original, selon le PDG de l’agence.

Y-a-t-il vraiment plus de deux millions de Syriens au Liban ?

Des réfugiés syriens à la frontière libano-syrienne. Photo d'archives AFP

2 113 761  : tel est le nombre de Syriens au Liban suivant un tableau partagé par le député Farid Boustany sur X (ancien Twitter), un document attribué à l’agence « Statistics Lebanon ». Dans ce document, le record est détenu par la région de...
2 113 761  : tel est le nombre de Syriens au Liban suivant un tableau partagé par le député Farid Boustany sur X (ancien Twitter), un document attribué à l’agence « Statistics Lebanon ». Dans ce document, le record est détenu par la région de...
commentaires (10)

- L,AFFLUX DE JEUNES SYRIENS, - LEVE EN L,ESPRIT PLUS D,UN DOUTE. - NOTAMMENT CHEZ LES CHRETIENS. - EN GENERAL ON REDOUTE, - QUE LA BRUSQUE PARUTION, - D,ILLEGAUX EN AFFLUENCE, - NE SOIT UNE MANIGANCE, - DE SINISTE PREVISION

LA LIBRE EXPRESSION

13 h 31, le 04 octobre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • - L,AFFLUX DE JEUNES SYRIENS, - LEVE EN L,ESPRIT PLUS D,UN DOUTE. - NOTAMMENT CHEZ LES CHRETIENS. - EN GENERAL ON REDOUTE, - QUE LA BRUSQUE PARUTION, - D,ILLEGAUX EN AFFLUENCE, - NE SOIT UNE MANIGANCE, - DE SINISTE PREVISION

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 31, le 04 octobre 2023

  • Bachar nous regarde et rigooole ))

    Jack Gardner

    11 h 23, le 04 octobre 2023

  • Un commentaire publié puis supprimé, c’est nouveau comme méthode de censure?

    Sissi zayyat

    21 h 23, le 03 octobre 2023

  • Ils sont probablement 3 millions si on compte les Libanais traîtres (qui acceptent de travailler pour des organisations dont le but avoué est d'implanter les Syriens au Liban). Bref, ce pays n'appartient plus aux autochtones ! Je parie que d'ici une ou deux générations pas plus la bombe démographique syrienne va exploser et entraîner des troubles non seulement au Liban mais au-delà. Bien sûr, c'est voulu et planifié, comme ISIS qui fut créé par les Américains en Irak

    Benjamin Le Biavant

    15 h 15, le 03 octobre 2023

  • Ce n’est pas la région de Baalbek qui ne supporte plus ce flux erratique et incontrôlé mais le Liban entier et son peuple qui en sont excédés.

    Hitti arlette

    15 h 04, le 03 octobre 2023

  • (Suite)................Alors, comment trouver une sortie de crise, selon le bon sens élémentaire, face à cette ""réalité déshumanisante"" ? Le démantèlement des camps de fortune, et l’intégration de cette population dans des régions peu peuplées (il y en a au Liban), et ça peut soulever pour un temps les passions, selon des critères confessionnels. Ce pas n’a pas été franchi en Jordanie ni en Turquie… Il ne faut pas trop rêver de leur retour massif du Liban ou d’Europe. Maintenir dans ces conditions toute une population qui ne peut retourner dans son foyer, cela rappelle les mauvais souvenirs d’autres camps.

    NABIL

    13 h 00, le 03 octobre 2023

  • D’abord, les slogans xénophobes sont condamnables à l’égard des réfugiés syriens, et compliquent plus la situation qu’elle n’en résout. Même un Liban uni (dépassant par miracle toutes ses divisions sur ce sujet) ne peut à lui tout seul trouver une issue. Il y a trois mois, la visite du ministre des Déplacés CharafEddine à Damas, et pourtant réputé prosyrien n’a rien donné. La déclaration du Parlement européen (juillet) ne pousse pas à l’optimisme. Le versement par la communauté internationale (et on devine ce qu’il y a derrière) de ""masses faramineuses"" n’amortit pas l’impact économique. L’attente (l’attentisme, ça, c’est une qualité libanaise) d’un changement de pouvoir à Damas n’est pas une assurance pour le rapatriement de ces réfugiés. (suite)

    NABIL

    12 h 56, le 03 octobre 2023

  • J'évolue auprès d'enfants non scolarisés à Chatila, qui sont en grande majorité syriens aujourd'hui et non plus palestiniens, qui vous expliquent qu'ils sont 8-10 enfants par famille, et qui commencent à travailler à 6 ans et sont donc illettrés... Tous ces enfants sont l'avenir du Liban ? De la Syrie ? C'est ce qui devrait préoccuper davantage que les chiffres actuels. C'est un énorme gâchis humain qui va peser avec force sur l'avenir de la région pour longtemps. Si on cessait de quantifier les personnes issues de Syrie pour davantage les qualifier, on trouverait sûrement de meilleures solutions pour leur avenir et celui de tout le monde de facto, car on sait très bien à quoi mène la déshumanisation... toujours au pire.

    N.K.

    10 h 22, le 03 octobre 2023

  • Aux armes les citoyens, formez vos bataillons et luttons tous ensemble contre l’invasion de notre pays par ses ennemis éternels. Le Hezbollah tient à ses armes pour libérer les cailloux de Chebaa, soit! Qu’il les utilise pour renvoyer chez eux les envahisseurs syriens qui ne sont pas les bienvenus au Liban et qui doivent retourner dans leur pays, la Syrie, pacifiée par l’allié du Hezbollah. Et surtout qu’on arrête le mensonge de la crainte du régime syrien par ces envahisseurs. OLJ courage, publiez ou soyez complices de l’invasion du Liban

    Lecteur excédé par la censure

    09 h 39, le 03 octobre 2023

  • Imagine, 30 millions de réfugiés en France. Tout est relatif. C’est sympa

    Abdallah Barakat

    04 h 12, le 03 octobre 2023

Retour en haut