Rechercher
Rechercher

Idées - Appel

Nous ne resterons pas silencieux dans la bataille pour la liberté !

Les rédactions et les salariés de « L’Orient-Le Jour » et de « L’Orient-Today » ont décidé de répondre à l’invitation du syndicat alternatif de la presse et de s’associer à l’appel lancé avec une vingtaine de médias pour dénoncer la recrudescence des atteintes aux libertés, qui, en visant en particulier les personnes LGBT, ébranlent l’ensemble de la société libanaise et ses valeurs.

Nous ne resterons pas silencieux dans la bataille pour la liberté !

Photo d’illustration archives L’OLJ.

En réponse à la récente campagne organisée contre les libertés publiques, nous – journalistes médias et l’ensemble de leurs salariés – estimons essentiel de rappeler les principes suivants :

Premièrement, nous rejetons les discours homophobes, ainsi que la rhétorique incitative et discriminatoire à l'encontre des minorités. Ces discours, propagés par des groupes extrémistes et certaines personnalités politico-confessionnelles, religieuses ou des milieux sécuritaires, violent les principes de coexistence en menaçant les individus sur la base de leur identité. Ce discours de division, d'intimidation et de déplacement mine la légitimité de toute autorité qui s'y adonne, comme le préambule de la Constitution (dernier alinéa).

Point de vue

S’attaquer aux personnes LGBT, c’est s’attaquer à nous tous !

Deuxièmement, nous constatons que cette campagne d'incitation vise non seulement un groupe spécifique de la société, mais aussi l'ensemble de celle-ci, ses valeurs humaines et ses fondements basés sur les droits que le Liban a défendus en tant que refuge pour les opprimés et berceau des libertés. Nos préoccupations à cet égard sont aggravées par le fait que ce discours s'accompagne d'une menace évidente pour la liberté de croyance, en soumettant les libertés personnelles aux croyances religieuses. En outre, ce discours est associé à la diffamation et à la stigmatisation de toute personne appelant au respect des droits des personnes LGBTQ+ ou à la dépénalisation de l’homosexualité. Il s'agit là d'une restriction inacceptable de la liberté de discussion et d'expression sur des questions d'intérêt public. C'est ce qui ressort de la proposition de loi du ministre de la Culture, Mohammad Mortada, qui vise à criminaliser la promotion explicite et implicite de l'homosexualité et des actes sexuels consensuels par une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à trois ans, considérant même la simple acceptation de l'homosexualité comme sa promotion. Cette diabolisation des libertés, sous leurs différentes formes, sous couvert de lutte contre l'homosexualité, aura inévitablement un impact sur l'ensemble des libertés publiques.

Troisièmement, nous demandons instamment à nos collègues de toutes les institutions médiatiques de ne pas s'aligner sur ce discours et de maintenir un ton respectueux en s'abstenant d'utiliser un langage dégradant ou indigne, ainsi qu'un langage chargé de jugements moraux, en particulier le terme de « déviance sexuelle ». D’autant que l'Organisation mondiale de la santé a retiré l'homosexualité de la liste des troubles mentaux en 1990. Nous leur demandons également d'assumer pleinement leur responsabilité face à ce discours autoritaire et incitatif, ancré dans la haine et l'intolérance, et de promouvoir au contraire un discours qui rétablisse les valeurs de tolérance, de respect mutuel et de droits de l'homme.

Quatrièmement, ces campagnes ne détourneront pas notre attention de la lutte contre la corruption du pouvoir en place, ni de la poursuite des responsables du système d'impunité, qu'il s'agisse des crimes financiers ou des crimes du 4 août et des injustices quotidiennes qui s'ensuivent à l'encontre du peuple libanais et des résidents de ce pays. Nous affirmons que, face aux campagnes d'incitation qui nous visent en tant que professionnels des médias défendant les droits de l'homme, nous ne nous laisseront pas intimider et resterons fermes sur nos positions.

Nous ne resterons pas silencieux dans la bataille pour la liberté !

Signataires : Syndicat alternatif de la presse ; LBCI ; MTV ; al-Jadeed ; Voix du Liban ; Annahar ; Nidaa AlWatan ; Almodon ; L’Orient-Le Jour / Today ; Legal Agenda ; Daraj ; Raseef22 ; Sifr ; Naqed ; Lebanon and the World ; Sharika wa Laken ; Polyblog ; Khatira.

En réponse à la récente campagne organisée contre les libertés publiques, nous – journalistes médias et l’ensemble de leurs salariés – estimons essentiel de rappeler les principes suivants :Premièrement, nous rejetons les discours homophobes, ainsi que la rhétorique incitative et discriminatoire à l'encontre des minorités. Ces discours, propagés par des groupes extrémistes et...
commentaires (15)

Merci l'orient le.jour pour votre combat inconditionnel pour les libertés .

SALEH SROUR

16 h 18, le 11 septembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (15)

  • Merci l'orient le.jour pour votre combat inconditionnel pour les libertés .

    SALEH SROUR

    16 h 18, le 11 septembre 2023

  • Quand je lisai l'article, je pensais encore un essai de rester logique par l'Orient le Jour et j'approuvais. Mais quand jai lu toutes les signatures j'ai dit UN GRAND BRAVO A L'ORIENT LE JOUR DE COMMUNIQUER CE TEXTE A SES LECTEURS QUI NE L'AURAIENT PAS LU SANS CELA LA VERITE: LA LUTTE POUR L'EGALITE DE TOUTES LES PERSONNES QUELQUE SOIENT LEURS RELIGIONS OU LEURS SEXE OU MEME LEURS PENCHANT EST ENCORE LONGUE MAIS IL FAUT FAIRE COMPRENDRE A TOUS CES CRITIQUES QUE DIEU A FORME LE MONDE ET AUCUNE PERSONNE N'EST RESPONSABLE DE SA RELIGION OU DE SES PENCHANTS.S'EN PRENDRE A TOUTE PERSONNE POUR UNE DE CES RAISONS C'ET S'EN PRENDRE A DIEU LUI MEME AVAEZ VOUS COMPRIS MESSIEURS ET MESDAMES LES INTRANSIGENTS?

    LA VERITE

    15 h 32, le 29 août 2023

  • Ah, quel bonheur de lire ce manifeste. Je dirais, ENFIN. On ne peut que vous applaudir pour cette digne initiative qui ne peut que vous grandir et nous donner enfin un souffle et un espoir pour se diriger vers la liberté sous toutes ses formes. Cela commence toujours ainsi, une union sacrée pour affronter tous ensemble les fossoyeurs de notre pays et de notre dignité. Les citoyens libanais devraient vous soutenir aussi pour montrer au monde que le Liban ne sera jamais ce pays soumis et asservi aux plus archaïques des corrompus qui, à cause de notre silence sont en train de changer son visage et ses coutumes, pour l’étouffer dans leur lois d’un autre âge sous prétexte de convictions religieuses alors qu’ils sont très loin de la vertu à laquelle ils nous disent aspirer, leurs crimes et leurs délits en sont les meilleures preuves de leur discours hypocrite pour haranguer les foules stupides qui seront leurs premières victimes, si par malheur ils arrivent à s’emparer complément du pays.

    Sissi zayyat

    11 h 48, le 28 août 2023

  • Bravo pour cette solidarité « républicaine » et démocratique . Le Liban, et les Libanais, doivent s’unir dans la liberté et le respect, seule voie au succès. Tout est résumé : « ces campagnes ne détourneront pas notre attention de la lutte contre la corruption du pouvoir en place, ni de la poursuite des responsables du système d'impunité, qu'il s'agisse des crimes financiers ou des crimes du 4 août et des injustices quotidiennes qui s'ensuivent à l'encontre du peuple libanais et des résidents de ce pays »

    Emmanuel Aragon / ZAM

    19 h 56, le 26 août 2023

  • Bravo !

    CHAHINE Omaya

    17 h 11, le 26 août 2023

  • Merci l’Orient le Jour, il faut vraiment être mal sans sa peau de straight pour voir le danger partout ! Vivre et laisser vivre ! De quel manière une personne LGBT porte atteinte à la liberté d’une autre tout simplement en s’affichant ?

    Abi Nasr Tony

    16 h 48, le 26 août 2023

  • Everyone has the right to exist. Thank you OLJ for signing the declaration. For those who are bothered by anything or anyone different than them. Just turn your face and look elsewhere. You yourselves are not always a pretty sight, but we accept you nevertheless. Live and let live.

    Murad Mazen

    15 h 11, le 26 août 2023

  • Enfin la voix de la sagesse !!! Ce manifeste est une lumiere dans un ocean d'obscurantisme !

    OMAIS Ziyad

    14 h 47, le 26 août 2023

  • Reference to the UN Charter for human rights???? What about the rights of the majority of the human beings? We are really fed up that the male hetero be considered as the lowest species on earth, yet in practice the heteros are by far the majority of humanity We are fed up of the attempts to force the so called "gender theory" in schools. Gender theory being contrary to the Evolution theory and also to the values of a large majority of people, like it or not. Did it come to your mind that all that is happening in Lebanon and in many other countries is a reaction to what is perceived as an unfair treatment of a majority of the population? I understand that criminalizing the lgbt is extreme, but if you want to establish Human Rights, establish them for all and Stop attaking the heteros and stop lobbying for favoring the lgbt (some kind of affirmative action) in business, and in the UN related organizations. Let the voters decide, that is the basis of every Society

    Moi

    14 h 02, le 26 août 2023

  • LA LIBRE EXPRESSION SALUE TOUTES LES LIBRES EXPRESSIONS ET LES SOUTIENT.

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 44, le 26 août 2023

  • I join the chorus in condemning any attacks, marginalization and discrimination against any group, including LGBTQ. As a society, we should respect human rights enshrined in our Constitution, and the UN Charter for Human Rights to which Lebanon is a signatory. It’s clear that the political establishment wants to distract the public from its many failures in providing basic human needs to the general population by turning Lebanese against one another.

    Mireille Kang

    13 h 28, le 26 août 2023

  • n’importe quoi , vous ne pouvez aller contre nature , nous en majorité n’en voulons pas clair et net allez en occident vivre vos fantasmes….

    Badreddine issam

    12 h 05, le 26 août 2023

  • Bravo! De tout coeur avec vous

    elyssa skaff

    11 h 57, le 26 août 2023

  • Bravo. De tout coeur avec vous.

    elyssa skaff

    11 h 56, le 26 août 2023

  • il y a des instants de grâce où, l'on se dit qu'on est fier d'être du Liban, au Liban et pour le Liban. Merci pour ce manifeste, C'est un fragment de bonheur.

    stop béton

    01 h 42, le 26 août 2023

Retour en haut