Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Quel parti politique défend la cause des chrétiens du Liban ?

Avant de déterminer le parti politique le plus à même de défendre les intérêts des chrétiens du Liban, il est opportun de définir en quoi consistent ces intérêts.

À travers toutes les époques, la cause des chrétiens du Liban est invariable, immuable. Elle est la même aujourd’hui qu’au IVe siècle. Il n’y a que les hommes qui changent et le contexte politique. Le combat de cette communauté se résume aux valeurs suivantes :

- La liberté : une valeur non négociable quel que soit le prix à donner, et l’histoire offre de multiples exemples. Il s’agit de la liberté de croyance, de vivre pleinement sa culture sans entraves, d’afficher fièrement son identité, la liberté d’expression, la liberté de vivre ses coutumes et ses valeurs à tous les niveaux… En résumé : la liberté, toute la liberté, car la liberté ne se scinde pas.

- La souveraineté : la sécurité des chrétiens du Liban dépend de la souveraineté de leur État. Ils refusent la mainmise de quiconque sur le pouvoir étatique (les Ottomans, les Palestiniens, les Syriens, les Iraniens, les Israéliens…)

- L’indépendance : ils ne tolèrent pas que leur pays soit soumis à une force étrangère. « Si la guerre est horrible, disait Churchill, la servitude est pire. »

- Des relations diplomatiques et économiques saines avec les pays : ce qui comprend les pays arabes mais aussi l’Iran, la Turquie, Chypre, l’Occident, Israël, l’Asie du Sud-Est, l’Afrique… La seule condition est qu’aucun de ces pays n’occupe le Liban d’une façon directe ou indirecte. Les chrétiens du Liban projettent d’avoir de bonnes relations avec tous les pays.

Après avoir défini ainsi les intérêts des chrétiens du Liban, passons en revue les partis politiques chrétiens et leur positionnement par rapport à ces intérêts.

- Le Courant patriotique libre (CPL). Après la fin de la guerre en 1990, ce parti défendait la souveraineté du Liban vis-à-vis de la Syrie, se positionnait contre l’armement du Hezbollah et son allégeance à l’Iran. Dès 2005, le CPL change radicalement de positionnement politique en s’alliant avec le Hezbollah, en défendant son armement et en se rapprochant de la Syrie de Bachar el-Assad. De ce fait, il renforce le Hezbollah dans sa mainmise sur l’État, aide à l’éloignement du Liban des pays arabes qui reprochent au Hezbollah son ingérence au Yémen et en Syrie. Cette situation ne pouvait qu’entraîner des sanctions économiques occidentales et arabes enfonçant le Liban dans un marasme économique sans précédent. Les intérêts économiques des chrétiens avec leurs alliés traditionnels se trouvent sacrifiés sur l’autel d’un intérêt politique opportun. Par ailleurs, la liberté d’expression est fracassée avec la perpétuation des assassinats (Pierre Gemayel, Gebran Tueini) et des tentatives d’assassinat (May Chidiac).

- Les Forces libanaises (FL). Depuis la fin de la guerre, la position politique de ce parti n’a pas changé : refus de collaborer politiquement avec l’occupant syrien, refus de l’armement de Hezbollah et son allégeance à l’Iran, refus de couper les relations économiques et diplomatiques avec les alliés traditionnels du Liban. L’emprisonnement de Samir Geagea n’a rien changé à cette position. Progressivement, les FL deviendront le premier parti dans la société chrétienne, ce qui prouve la symbiose des intérêts de la population chrétienne avec les combats de ce parti.

- Les Kataëb. La position politique de ce parti est très proche de celle des FL. Il mène le même combat pour la souveraineté et l’indépendance. La base électorale est moins importante que celle des FL, mais son histoire lui laisse une place à part dans l’inconscient collectif des chrétiens.

- Le Parti national libéral (PNL). Idem pour ce parti, qui a fait alliance avec les FL lors des dernières élections et avec lesquelles il partage le même combat. Actuellement, sa base électorale est minime mais l’aura de l’ancien président de la République Camille Chamoun lui donne une présence mêlée de nostalgie.

Cet aperçu rapide nous permet de dire que les FL, les Kataëb et le PNL sont des partis chrétiens qui défendent les intérêts des chrétiens spécifiés plus haut. Par leur poids populaire, leur base électorale large et l’histoire personnelle de leur chef Samir Geagea, les FL sont actuellement de loin le parti qui a le plus d’impact dans la société chrétienne.

Il reste que l’intérêt suprême des chrétiens est que ces partis qui ont la même ligne politique puissent s’unir dans un « front » politique, avec d’autres personnalités indépendantes, passant outre les rancunes personnelles, les petites combines politiques, la peur d’être dominé par un parti puissant… La main tendue d’un parti comme les FL ne suffit pas, il est nécessaire qu’elle rencontre une autre main tendue, et ces mains tendues doivent être sincères car il s’agit de l’intérêt suprême de la société chrétienne. Il faut accepter les résultats des urnes qui ont consacré des partis plus que d’autres et se diriger vers une politique solidaire qui ne peut que renforcer la société chrétienne.

Et surtout, il appartient à ces partis la délicate et importante tâche de réfléchir ensemble sur un autre système politique de cohabitation avec les musulmans, l’État unitaire ayant montré son échec depuis 100 ans.

Chirurgien et diplômé en histoire

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « Courrier » n’engagent que leurs auteurs. Dans cet espace, « L’Orient-Le Jour » offre à ses lecteurs l’opportunité d’exprimer leurs idées, leurs commentaires et leurs réflexions sur divers sujets, à condition que les propos ne soient ni diffamatoires, ni injurieux, ni racistes.

Avant de déterminer le parti politique le plus à même de défendre les intérêts des chrétiens du Liban, il est opportun de définir en quoi consistent ces intérêts.À travers toutes les époques, la cause des chrétiens du Liban est invariable, immuable. Elle est la même aujourd’hui qu’au IVe siècle. Il n’y a que les hommes qui changent et le contexte politique. Le combat de cette...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut