Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Mon rosier rouge au mois de mai

Mon rosier rouge au mois de mai

Photo S.G.

Planté sur un sol

Ferme et fertile

Son parfum atteint les pôles

Les villages et les villes


Il a cinquante ans

Garde toujours sa jeunesse

Défie les années et le temps

Beauté enchanteresse


Ses feuilles dispersées sur ses branches

Chacune est composée de cinq folioles

Les averses les étanchent

Des feuilles palmées avec pétioles


Rentrée, après quarante ans de voyage

Il m’a accueilli avec nostalgie

Nous avons revécu le passé et l’âge

Un grand bonheur a surgi


Situé entre le gardénia et l’oranger

Ses voisins de tous les jours

Une espace à partager, sans danger

Embellit la maison et son pourtour


Le vignoble au-dessus

Fait une tente verte

Chez le rosier est bien reçu

Une conversation ouverte

Une bonne découverte


Le rosier de la famille

Pendant tous ces ans

Un rouge vermeil qui brille

Offert à mes parents


Symbole d’amour

Son parfum se propage dans l’air

Dans les banlieues et les faubourgs

Altruiste et exemplaire


Ma rose rouge,

Symbole de persévérance

Passion et chaleur

Sacrifice et persistance

Reine de toutes les fleurs


Fierté et orgueil

Humilité sous-jacente

Protégée par ses feuilles

Confiante et satisfaisante

Sous le seuil, qu’on le veuille


Simplicité fait beauté

Attractive et dissipe la peur

Cordialité enchantée

Sérénité qui tranquillise le cœur


Elle a un double tranchant

Défenseur et protecteur

Son rouge embellit

Les jardins et les champs

Son parfum fait réveiller l’heure


Armée de ses épines

Pour se défendre contre l’agresseur

Pique avec ses canines

Un rôle fort défenseur


Elle peut être une source de fureur

Traduit le sentiment humain

Sa colère pourrait gonfler son cœur

Toucher le sage et le saint


Elle justifie la passion chez Racine

Décrit la passion humaine

Avec ses dents et ses épines

S’affiche sur la scène


Comme un volcan

Provoque l’émotion

Préférée par tout le clan

Malgré toute sa passion


Elle est coquette

S’entretient avec la lune

Toute fleurie comme une fête

Se fait la belle brune


Mystérieuse et magique

Fait des châteaux en Espagne

Rêveuse et énigmatique

Sous les rayons du soleil, se baigne


Sensible et émotionnelle

Exemple de l’amour parfait

La belle des plus belles

Comme un conte de fées


Ma rose rouge est joviale

Aussi douce que la soie

Brillante comme du cristal

Un diadème couronné de joie


Elle est visuelle

Détecte la douce brise

Le vent vif sous le bleu du ciel

Touche sa joue avec une bise


Ses feuilles rouges s’éparpillent dans le vent

On dirait que c’est un festival

de danse

Une musique et un chant

Arrive par rendez-vous ou par

chance !


Ma rose rouge est aimable

Me comble de son affection

Notre amitié est durable

Va de pair et en succession


Toute une beauté

Une auréole sous le ciel bleu

Remplit les vases de sérénité

Amour pour toujours

Son meilleur vœu


Un bouquet de roses

Embellit mon vase

Un poème et une prose

Un tango et une valse


Ma rose rouge est un cadeau

De mon oncle maternel

Représente le beau

Je l’appelle Marie Belle


Spirituelle et salutaire

Sur la terre et dans le ciel

Originale et exceptionnelle

La rose de l’ange Gabriel


Sous les rayons du soleil

Des roses rouges fleuries

Merveilles des merveilles

Nous les offrons à Marie

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « Courrier » n’engagent que leurs auteurs. Dans cet espace, « L’Orient-Le Jour » offre à ses lecteurs l’opportunité d’exprimer leurs idées, leurs commentaires et leurs réflexions sur divers sujets, à condition que les propos ne soient ni diffamatoires, ni injurieux, ni racistes.


Planté sur un solFerme et fertileSon parfum atteint les pôlesLes villages et les villesIl a cinquante ansGarde toujours sa jeunesseDéfie les années et le tempsBeauté enchanteresseSes feuilles dispersées sur ses branchesChacune est composée de cinq foliolesLes averses les étanchentDes feuilles palmées avec pétiolesRentrée, après quarante ans de voyageIl m’a accueilli avec...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut