Rechercher
Rechercher

Politique - Crise politique au Liban

Présidentielle : devant Mikati, le pape appelle à "la solidarité entre les responsables libanais"

Le Premier ministre libanais sortant demande au Vatican de contribuer à la résolution de la crise politique en intercédant auprès de la communauté internationale. 

Présidentielle : devant Mikati, le pape appelle à

Le Premier ministre libanais sortant, Nagib Mikati, lors d'un entretien avec le pape François, au Vatican, le 16 mars 2023. Photo Dalati et Nohra

Le pape François a affirmé jeudi, lors d'un entretien avec le Premier ministre libanais sortant Nagib Mikati, que les responsables libanais devaient faire preuve de "solidarité" pour parvenir à élire un nouveau président au Liban.

Le Liban est entré dans une double vacance au niveau de l'Exécutif, pour la première fois de son histoire, avec la fin du mandat de l'ex-président Michel Aoun le 31 octobre. Depuis cette date, aucun nouveau chef de l'Etat n'a pu être élu malgré la tenue de onze séances parlementaires électorales organisées entre septembre et mi-janvier, faute de consensus sur un candidat entre les différentes parties. 

Contacts avec la communauté internationale

"J'ai remis au pape une lettre expliquant la situation au Liban et les solutions possibles, auxquelles le Vatican pourrait contribuer, par le biais de ses contacts avec la communauté internationale, notamment en ce qui concerne l'élection présidentielle", a indiqué M. Mikati après sa réunion avec le souverain pontife, selon un communiqué publié par son bureau de presse. 

Lire aussi

Reçu à Bkerké avant sa visite au Vatican, Mikati défend l'action de son gouvernement

Pour sa part, le pape a insisté sur l'importance de "la solidarité entre les responsables libanais pour sortir de la crise que traverse le Liban et élire un nouveau président".

"Le message du Liban tout au long de son histoire se répand aujourd'hui dans le monde arabe, et le principal défi auquel nous sommes confrontés est de préserver et de consolider ce message et de promouvoir les valeurs de la paix et de la fraternité", a ajouté le Premier ministre sortant.

Invitation
"J'ai invité le pape François à visiter le Liban, une visite qui serait une lueur d'espoir pour les chrétiens et les musulmans du pays", ajoute le texte. Le pape "croit au message que le Liban transmet à travers le pluralisme culturel et religieux qui le distingue et le rend unique dans la région", a encore déclaré M. Mikati.

Fin février, le président sortant du Conseil avait suscité l'émoi dans le pays en citant un rapport, non attribué, selon lequel les chrétiens ne représentent plus que 19,4 % de la population libanaise. Une déclaration qui avait relancé le débat sur la question de la répartition communautaire dans le pays, où la politique se base sur un système de répartition des postes entre les différentes confessions. Nagib Mikati avait été accusé par certains d'avoir présenté ce rapport à des fins politiques. 

Lire aussi

« 19,4 % de chrétiens au Liban » : que vaut ce chiffre ?

Lors de sa visite au Vatican, M. Mikati a également rencontré le secrétaire général de la cité papale, le cardinal Pietro Parolin, et le ministre des affaires étrangères du Vatican, le cardinal Paul Gallagher, en présence de l'ambassadeur du Liban au Vatican, Farid el-Khazen, et du conseiller diplomatique de Nagib Mikati, l'ambassadeur Boutros Assaker. Au cours de cette réunion, "la situation libanaise a été présentée sous tous ses aspects", selon un communiqué. Le Premier ministre sortant a également, selon le texte, insisté sur l'aide que le Vatican pourrait apporter via ses contacts avec la communauté internationale pour garantir la tenue de l'élection présidentielle, selon le communiqué. Le cardinal Parolin a de son côté affirmé "la volonté du Vatican de soutenir le Liban dans tous les domaines possibles".

Réunion entre le Premier ministre libanais sortant, Nagib Mikati, et le secrétaire général du Vatican, Pietro Parolin, le 16 mars 2023. Photo Dalati et Nohra

Entretien avec Meloni

Nagib Mikati s'est aussi entretenu dans l'après-midi avec son homologue italienne Georgia Meloni, qu'il a remerciée "pour son soutien à l'armée libanaise et d'autres secteurs", notamment celui de la santé, selon un communiqué du Grand Sérail. Il l'a également "invitée à se rendre au Liban pour poursuivre les discussions".

Le Premier ministre libanais sortant Nagib Mikati et son homologue italienne, Georgia Meloni, le 16 mars 2023 à Rome. Photo Twitter/@grandserail

De son côté, Mme Meloni a insisté sur la "nécessité de coopérer (...) et de mettre un terme à l'immigration illégale" à travers la Méditerranée, alors que de nombreuses embarcations clandestines transportant des Libanais, Syriens et Palestiniens ont été interceptées ces deniers mois au départ du Liban. La Première ministre italienne a en outre salué le fait que la compagnie italienne Eni fait partie du consortium qui doit démarrer l’exploration d’hydrocarbures offshore dans les blocs n° 4 et n° 9 de la Zone économique exclusive libanaise. Le Liban et Israël ont signé un accord sur la délimitation de leur frontière maritime en octobre 2022.

Le pape François a affirmé jeudi, lors d'un entretien avec le Premier ministre libanais sortant Nagib Mikati, que les responsables libanais devaient faire preuve de "solidarité" pour parvenir à élire un nouveau président au Liban.Le Liban est entré dans une double vacance au niveau de l'Exécutif, pour la première fois de son histoire, avec la fin du mandat de l'ex-président Michel Aoun...
commentaires (7)

une bonne planque c'est ambassadeur au Vatican

OBEGI CHARLES

14 h 27, le 17 mars 2023

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • une bonne planque c'est ambassadeur au Vatican

    OBEGI CHARLES

    14 h 27, le 17 mars 2023

  • "Allo, Allo, Najib, c'est Riad. Peux-tu me rappeler d'urgence, je t'en supplie. Depuis que tu a pris ton vol MiddleEast pour l'Italie, je ne parviens plus à te joindre. Je t'en prie, rappelle moi. Le dollar est passé à 100.000 et je suis convoqué chez le juge encore demain. Je ne sais plus quoi faire ni dire. De grâce, fais quelquechose. Ils ont dit qu'ils allaient me mettre dans une valise avec Carlos pour un retour en Europe par le premier vol. A l'aide !"

    Ca va mieux en le disant

    19 h 46, le 16 mars 2023

  • JE VEUX RASSURER LE PAPE QUE LES RESPONSABLES SONT SOLIDAIRES DEPUIS UNE TRENTAINE D’ANNÉES DEPUIS QUE BERRY DIRIGE CE PAYS.

    Gebran Eid

    19 h 39, le 16 mars 2023

  • Votre sainteté faites un voyage au Liban pour sauver ce pays

    Eleni Caridopoulou

    19 h 13, le 16 mars 2023

  • MA BAA FIYON HAYA. TOUS COURENT A GAUCHE ET A DROITE CHEZ TOUS LES ETRANGERS SUPPLIANT LEUR AIDE POUR UN PRESIDENT PION AFIN QU,ILS RESTENT EN PLACE POUR ACHEVER LE DEMANTELEMENT DU PAYS ET L,EXECUTION TOTALE PAR LA FAIM DE SES CITOYENS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    17 h 23, le 16 mars 2023

  • Votre Sainteté, je vous rassure, la solidarité au sein de l'oligarchie libanaise est totale ! Pour ce qui concerne une éventuelle visite, je vous invite à y renoncer et à prendre du repos. Un tel voyage, outre qu'il vous épuiserait, ne pourrait être perçu par la population que comme un adoubement de ses bourreaux...

    IBN KHALDOUN

    16 h 28, le 16 mars 2023

  • C'est assez cocasse. Le pape Francois n'a semble-t'il rien compris au Liban. Il demande a l'ancien elu de la Jamaa Islamiya (son principal reservoir de voix a Tripoli) Mikati, de faire preuve de "solidarite" avec les autres canailles du pouvoir pour elire un president.....

    Michel Trad

    15 h 44, le 16 mars 2023

Retour en haut