Rechercher
Rechercher

Société - Focus

« 19,4 % de chrétiens au Liban » : que vaut ce chiffre ?

Le dernier recensement officiel de la population remonte à 1932, à l’époque du mandat français. Depuis, les chercheurs se basent sur les chiffres fournis par les listes électorales, bien qu’elles ne soient pas totalement fiables.

« 19,4 % de chrétiens au Liban » : que vaut ce chiffre ?

Un jeune homme brandissant une croix écoute un discours du patriarche maronite Béchara Raï lors d’un rassemblement à Bkerké, en février 2021. Photo João Sousa

Depuis qu’il a cité dans une interview télévisée un rapport selon lequel les chrétiens ne représentent plus que 19,4 % de la population libanaise, le Premier ministre sortant Nagib Mikati a relancé le débat sur la présence de cette communauté dans...
Depuis qu’il a cité dans une interview télévisée un rapport selon lequel les chrétiens ne représentent plus que 19,4 % de la population libanaise, le Premier ministre sortant Nagib Mikati a relancé le débat sur la présence de cette communauté dans...
commentaires (16)

19% de chrétiens résidents au Liban? Rien n’est moins sûr, par contre 100% des libanais seront enterrés morts vivants au rhyme où les choses y vont. Ça au moins c’est une certitude qui peut rassurer toutes les communautés et en premier lieu les chiites qui sont en première ligne.

Sissi zayyat

13 h 55, le 03 mars 2023

Tous les commentaires

Commentaires (16)

  • 19% de chrétiens résidents au Liban? Rien n’est moins sûr, par contre 100% des libanais seront enterrés morts vivants au rhyme où les choses y vont. Ça au moins c’est une certitude qui peut rassurer toutes les communautés et en premier lieu les chiites qui sont en première ligne.

    Sissi zayyat

    13 h 55, le 03 mars 2023

  • Chrétiens à 19%, 0%, ou 100% tout ça n'est qu'idiotie, l'important est quel pourcentage d'avenir décent pour nos enfants aura t on? Pour le moment et grâce à nos super responsables inutiles le chiffre se situe entre 0% et epsilon %... alors cher Promié Mini sire, on est tous foutus quelque soit notre croyance...

    Wlek Sanferlou

    14 h 41, le 02 mars 2023

  • Depuis 30 ans en Europe, personne ne m’a posé la question si j’étais chrétien ou musulman. Au moment où tu décolles de l’aéroport, tu es Libanais et point. A quand la société civile à 100%, les politiques divisent les libanais pour continuer leur business. Mikati qui a fait son business à l’international, on lui a beaucoup posé la question de sa religion ? Il joue un jeu dangereux qui le dépasse, continues à faire du biz et protège des chrétiens véreux qui te protègent à leur tour comme Riri Salamé.

    Jacques d

    10 h 29, le 02 mars 2023

  • Si le Liban se dotait d'une constitution qui ferait de lui un état civil aucune considération de religion ou de secte ne serait plus importante; il faudrait voir "à qui profite ce crime de déni"/

    Akl Albert

    23 h 36, le 01 mars 2023

  • Y en rien a foutre qui est chrétien ou musulmans, tout cela n'a absolument aucune importance si notre pays était vraiment indépendant et sans la mainmise Iranienne sur le pays.

    Aboumatta

    19 h 33, le 01 mars 2023

  • Le Liban sans les chrétiens est fichu, il n’y aura plus de Liban

    Eleni Caridopoulou

    18 h 40, le 01 mars 2023

  • Monsieur Mikati a perdu la boule .

    Chucri Abboud

    18 h 23, le 01 mars 2023

  • Voilà le résultat des attaques de partis chrétiens contre Taëf. Ce débat n'a plus à être ravivé, car il était tranché à la fin de la guerre et convenu selon la formule du Roi Fahd que "l'on arrête de compter" au delà de 50%. Les Chrétiens sont numériquement inférieur, mais ils sont majoritaires dans plusieurs villes, communes et Mouhfazats. L'article va trop loin en se posant la question sur la présence des chrétiens au Liban, or il s'agit du poids politique des chrétiens. Personne ne peut rayer de la carte politique la Communauté qui a fondé le Liban.

    Céleste

    16 h 43, le 01 mars 2023

  • Quantité n'a rien à voir avec qualité. Bien au contraire. Alors que tous ceux qui se prévalent de leur nombre aillent se faire voir ailleurs.

    Remy Martin

    13 h 32, le 01 mars 2023

  • Michel Aoun a fait la guerre d elimination des chretiens en 89 ce qui a cause a ce que 30% des chretiens quittent le liban, apres ca il est venu faire president ou il a chasse 30 % du chiffre initial des chretiens maintenant il ne reste plus que 40% des familles des chretiens qui sont rester apres Michel Aoun si ce type vie encore 10 ans y aura plus de chretiens au Liban

    ..... No comment

    13 h 31, le 01 mars 2023

  • - L,ELEMENT CHRETIEN EST DEPUIS TOUJOURS VISE. - DE MIKO L,INEPTIE EN EST L,ABJECTE PREUVE. - UN AUTRE, DE SON TROU, FANATIQUE EXALTE, - REVE DE NOUS VOIR TOUS DELAISSER NOTRE TERRE . = - EH BIEN, NOUS SOMMES LA ! NOUS Y SERONS TOUJOURS ! - DE NOS EXPATRIES ATTENDANT LES RETOURS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 13, le 01 mars 2023

  • 2million de chretiens libanais - 4 millions de musulmans libanais. Les chretiens sont 2/6 ou un tiers. Mais si on compte les 2 millions de refugiés, ça devient 2/8=un quart. De la le 19.7%. Pas besoin de politizer cette affaire. Et Mr. Mikati on a pas besoin que vous racontez votre attachement aux chretiens. Cest les chretiens qui sont attachés a vous.

    ..... No comment

    12 h 52, le 01 mars 2023

  • Avec les millions de syriens et palestiniens réfugiés au LIBAN ,les chrétiens ėtant par ailleurs les premiers á s expatrier,pas étonnant d obtenir un 19 % .

    HABIBI FRANCAIS

    11 h 46, le 01 mars 2023

  • Monsieur Mikati va se rendre au Vatican pour réitérer son soutien à la présence des chrétiens au Liban…. Mais on marche sur la tête! Les chrétiens étaient au Liban au moins 600 ans avant l’honorable communauté musulmane cher monsieur Mikati. Je ne vais pas vous faire l’insulte de vous dire que les chrétiens tolèrent la présence de cette communauté musulmane car la majorité des membres de celle ci se sentent avant tout libanais et non saoudiens ou iraniens. Monsieur Mikati, je vous suggère de corriger publiquement et rapidement votre gourde sauf si c’est le fond de votre pensée. Alors dans ce dernier cas, vous n’avez pas le droit d’être PM d’un pays multiconfessonnel.

    Lecteur excédé par la censure

    10 h 56, le 01 mars 2023

  • Le nombre n'a jamais été crucial au Liban, sauf pour les profits et pertes pécuniaires, bien sûr. De toute manière, on connaît bien la contribution économique et culturelle que la communauté chrétienne a fourni depuis toujours. Politiquement, comme toute communauté, les guerres et l'effondrement actuel ne peut être attribué sur des bases confessionnelles. Le point culminant, est que Mr. Mikati s'amuse bien, il y trouve du plaisir on dirait. Comme lorsqu'il déclara dans le passé que la fonction de premier ministre était une fonction exclusivement Sunnite. C'est un manque total à la fonction publique, et un manque d'expérience flagrant. On avancera jamais avec ce genre de gens qui occupent les plus hautes instances. Mr. Mikati devrait démissionner après de tels propos. Mais apparemment, il s'enfiche de tout, pourvu que ses milliards soient toujours intacts.

    Raed Habib

    10 h 33, le 01 mars 2023

  • Si jamais on applique la décision du Conseil d’Etat qui a ouvert la voie à l’annulation du décret de naturalisations de 1994, et par lequel des dizaines de milliers (devenus des centaines de milliers) des syriens ont été naturalisés, la parité reviendra en un clin d’œil à la société libanaise!

    JD

    09 h 25, le 01 mars 2023

Retour en haut