Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Clash meurtrier entre deux familles à Jnah, un avion échappe à des tirs

L'appareil "était en train d'atterrir au moment où les tirs ont eu lieu à Jnah et il n'était pas directement visé par ces tirs", assure le directeur de l'Aviation civile à L'OLJ. 

Clash meurtrier entre deux familles à Jnah, un avion échappe à des tirs

Un avion en atterrissage mercredi soir à l'AIB qui a essuyé des tirs dans le secteur de Jnah. Capture d'écran

Un avion en pleine descente vers l'aéroport international de Beyrouth (AIB) a évité le pire, mercredi soir. Alors qu'il effectuait son atterrissage, l'appareil a échappé de justesse à des tirs à balles réelles se déroulant au même moment dans le secteur de Jnah lors d'un clash armé fatal entre deux familles rivales de la région, dans le secteur de l'aéroport. Des vidéos filmées par des habitants du quartier et diffusées sur les réseaux sociaux montrent l'avion qui effectue sa descente vers la piste d'atterrissage pendant que des balles traçantes fusent dans sa direction. 

Les heurts survenus mercredi à Jnah se sont déroulés entre deux familles de la région, faisant un mort et plusieurs blessés, selon l'Agence nationale d'informations (ANI, officielle) qui n'a pas révélé les motifs de cet incident. Contactées par L'Orient-Le Jour, les Forces de sécurité intérieure (FSI) n'étaient pas disponibles pour commenter cette affaire. 

Pour mémoire

Un avion de la Middle East perforé par une balle perdue sur le tarmac de l'AIB

Le président de la municipalité de Ghobeiry Maan Khalil, qui est également responsable du secteur de Jnah, a affirmé auprès de notre rédaction ne pas être au courant de l'identité des tireurs. "C'est une pratique de plus en plus courante dans le pays malheureusement, les Libanais tirent en l'air pour n'importe quelle raison. J'appelle les services de sécurité et la justice à intervenir", a-t-il déclaré.

L'avion pas directement visé
Fadi el-Hassan, directeur général de l’AIB et de l’aviation civile, a assuré pour sa part que "l'avion n'a pas été touché par les balles". "Il était en train d'atterrir au moment où les tirs ont eu lieu à Jnah et il n'était pas directement visé ", a-t-il ajouté.

Lire aussi

Et si les récents incidents à l'aéroport de Beyrouth n’étaient que la partie émergée de l’iceberg...

Une information confirmée jeudi par le ministre sortant des Transports, Ali Hamiyé, à la chaîne al-Jadeed. "Un incident a eu lieu entre deux familles à Jnah lors duquel des tirs ont été échangés. Ni l'aéroport ni l'avion n'étaient visés", a déclaré le ministre.

Plusieurs incidents similaires ont déjà eu lieu à l'AIB, en raison de heurts fréquents entre familles rivales dans le secteur ou encore lors de tirs de célébration. 

En novembre 2022, une balle perdue avait percé le fuselage d'un avion de la compagnie Middle East Airlines (MEA) avant son atterrissage à l'AIB. La députée issue de la contestation, Paula Yacoubian, qui se trouvait à bord de cet avion, avait appelé sur Twitter à "mettre fin à la libre circulation des armes et aux balles perdues".
En janvier 2022, la compagnie grecque Aegean Airlines avait suspendu ses vols à destination de Beyrouth après des dégâts constatés sur le fuselage de l’un de ses avions qui avait atterri la veille dans la capitale libanaise. 

Revenant sur les incidents liés aux balles perdues dans les alentours de l'AIB, Fadi al-Hassan a appelé jeudi les forces de sécurité "à mettre un terme à ce genre d'agissements". "Ce problème a besoin d'une solution qui dépasse la seule direction de l'AIB", a-t-il dit. Il a par ailleurs démenti que ce genre d'incidents se produise de manière régulière.

Un avion en pleine descente vers l'aéroport international de Beyrouth (AIB) a évité le pire, mercredi soir. Alors qu'il effectuait son atterrissage, l'appareil a échappé de justesse à des tirs à balles réelles se déroulant au même moment dans le secteur de Jnah lors d'un clash armé fatal entre deux familles rivales de la région, dans le secteur de l'aéroport. Des vidéos filmées par...
commentaires (23)

Peuple de macaques ….

Robert Moumdjian

06 h 27, le 11 mars 2023

Tous les commentaires

Commentaires (23)

  • Peuple de macaques ….

    Robert Moumdjian

    06 h 27, le 11 mars 2023

  • C'est urgent il faut envisager de construire un autre aéroport dans une autre zone car on sait jamais restons prudents

    Khalil Antoine

    15 h 08, le 10 mars 2023

  • Est ce que le Liban souverain ou ce qu’il en reste ne mérite pas un autre aéroport dans une zone plus sécurisée !

    Haddad aimé

    12 h 03, le 10 mars 2023

  • Sachant que le “gouvernement” et les “forces du désordre” ne prendront aucune action, les pilotes et le personnel de bord pourraient peut-être se mettre en grève pour protester contre les conditions dangereuses de vol! Mieux vaut annuler quelques vols que faire face à une catastrophe qui, comme tant d’autres, ne changerait rien elle non plus. En même temps, une grève risque de ne mener à rien non plus! On ne sait vraiment plus quoi faire pour aboutir à un changement positif quelconque dans ce pays…

    Mayssa Chehab

    20 h 45, le 09 mars 2023

  • Quelle décadence…

    Eleni Caridopoulou

    19 h 15, le 09 mars 2023

  • De mieux en mieux...

    IBN KHALDOUN

    16 h 27, le 09 mars 2023

  • L’armée et la police doivent faire leur travail, c’est simple. Il suffit de ratisser toute la zone, de fouiller chaque maison et de confisquer toutes les armes trouvées. Cela fait de trop nombreuses fois que nous évitons la catastrophe. Qu’attendons-nous pour agir ? Qu’un avion s’écrase et qu’il y ait des centaines de morts? El jarra mech kel marra btechfe.

    K1000

    15 h 26, le 09 mars 2023

  • Deux bandes rivales de mafieux (pompeusement designees par "familles") se livrent a une bataille rangee au milieu d'une aglomeration surpeuplee juste a cote des pistes de l'aeroport international. Au mepris des voyageurs de l'avion et, bien sur, des populations civiles. Le tout sous le regard bovin et passif des autorites legales qui ont interdiction de penetrer dans une zone dominee par le Hezb protecteur des mafias.

    Michel Trad

    15 h 10, le 09 mars 2023

  • Et Wadii el Safi chantait, "lebnéén ya otéét samaaa..." il l'est toujours mais Criblé de balles et nauséabond. A quand un nouveau Wadii, un nouveau Nasri Chamss Ed dine, Sabah et Samira ... qui chantaient un vrai pays et non une asfouriyé abandonnée...

    Wlek Sanferlou

    14 h 47, le 09 mars 2023

  • Une balle perdue a troué le capot de ma voiture en Janvier à Verdun...le concierge de l'immeuble ou je me trouvais était à 1 mètre...il a faillit mourir! en plus il vient de Dahie... j'espère qu'il va relayer le massage du danger des tirs en l'air...

    Jack Gardner

    14 h 42, le 09 mars 2023

  • L’avion provenant de ?? Merci de préciser.

    Wow

    14 h 37, le 09 mars 2023

  • J'ai fait une auo censure, il suffit d'appeler les forces de sécurités pour faire leurs travails. Arrestations immédiates de tous ce qui utilisent des armes dans les espaces publiques. Justices aussi ! Emprisonnent minimum un ans avec travails forcés. Confiscation des armes... Franchement c'est Assez simple.

    Sarkis Dina

    14 h 17, le 09 mars 2023

  • C est ça la malédictions du hezb et tout ce qui le touche . Il n'ont pas fait exprès au port non plus, et pourtant ça à bien explosé ! Et après ils diront comme d'habitude : ahh si on s'avait ...

    Aboumatta

    14 h 11, le 09 mars 2023

  • T.F.E.H. 3a hek balad !!!!!

    Remy Martin

    14 h 01, le 09 mars 2023

  • Les gars, revenez sur terre. Le pays est définitivement foutu. Que vous le vouliez ou non, le Hezbollah a gagné. Il ne nous reste plus qu’une seule solution, divorce à l’amiable ou conflictuel quitte à s’allier avec le diable pour en finir une fois pour toutes de cette hérésie qui s’appelait la république libanaise

    Lecteur excédé par la censure

    13 h 59, le 09 mars 2023

  • ABRUTIS, FALLAIT PAS RISQUER L,AVION ET SES PASSAGERS ET LE LAISSER ATTERRIR.

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 49, le 09 mars 2023

  • Ce qui maintienne ce confessionalisme politique n'aime pas le Liban !

    nabil samir

    13 h 24, le 09 mars 2023

  • Ces gens là proches de l'état primitif ne font qu'agir en fonction de ce qu'il leur a été enseigné.... Ils n'ont nullement l'intention de s'intégrer et préfèrent rester à l'écart de toute forme de civilisation ...des véritables abjections.

    C…

    13 h 05, le 09 mars 2023

  • Quelle était la compagnie concernée ? Je serais curieux de le savoir. Merci à OLJ d'être un peu plus disserts sur la question. On comprendra ainsi un peu mieux pourquoi telle ou telle compagnie abandonne ses liaisons sur beyrouth dans les toutes prochaines semaines.

    Ca va mieux en le disant

    13 h 04, le 09 mars 2023

  • Ah ce Monsieur m'épate: Sa première perle : L'avion n'est pas visé. ( Le comble !!! ). La deuxième perle : il a démenti que cela arrive régulièrement; Faut lui rappeler : que. DEJA 1 SEULE FOIS et c'est trop. Or c'est la 3e fois que cela arrive en quelques mois. Faut il attendre des victimes pour bouger.?? ...HALLUCINANT Comme dit, NON ce problème ne dépasse PAS l'AIB si les équipes de l'AIB ne bougent pas et ne se mettent pas en arrêt. Il balance le problème sur les autres ALORS Qu'il est RESPONSABLE de la sécurité des passagers. Donc, il doit CESSER et INTERDIRE aux avions / équipes de voler tant que les politiques n'ont pas résolu. SA RESPONSABILITE est de BOUGER et CESSER LE VOL TANT QUE LE DANGER EXISTE....C'est le B A BA de SES RESPONSABILITES.

    LE FRANCOPHONE

    13 h 02, le 09 mars 2023

  • Le gars qui a dit " l'avion n'était pas visé" : Il est sérieux?? Manquait plus que cela !!! Que l'avion soit visé. LA RESPONSABILITE PENALE DES DIRECTEURS DE L'AEROPORT, des compagnies d'aviation surtout la MEA est ENGAGEE. Ils doient cesser leurs activités, faire grève pour que ce gros probleme qui se répète depuis des mois, eh bien qu'il soit résolu. Les forces de l'ordre indisponible ??? !!!! La grève pour que ce probleme soit résolu parce que les responbles au liban ne bougent que si LEUR POCHE est touchée. Puis la justice est où là?? La Juge AOUN ? Au lieu de forcer les portes des entreprises , sans suite.... Elle ferait mieux de prendre ce dossier aussi important pour la sécurité des voyageurs. Les voyageurs qui pourraient être aussi les enfants, les amis de ces responsables en question. Donc ce problème touche TOUT LE MONDE.

    LE FRANCOPHONE

    12 h 55, le 09 mars 2023

  • Only in Lebanon...Et si une balle avait touché un réacteur? Sinistre, grotesque, aberrant, odieux, criminel, moyennageux, pathétique, pitoyable, fou, délirant, effrayant, à se taper le c.. par terre, à se demander si le bon Dieu ne s'est pas trompé le jour où il a créé le Liban ou s'il ne regardait pas ailleurs...Jusqu'où la démission de l'Etat et la décadence de l'esprit civique iront-elles?

    otayek rene

    12 h 51, le 09 mars 2023

  • Meurtrier? Y a-t-il eu des morts? Vive la libre circulation des armes dans le pays!

    Georges Olivier

    12 h 34, le 09 mars 2023

Retour en haut