Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Présidentielle : le Hezbollah lance la bataille Frangié

Le parti de Dieu veut épuiser toutes les possibilités de faire élire le zaïm de Zghorta, avant d’ouvrir la porte à un plan B.

Présidentielle : le Hezbollah lance la bataille Frangié

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, recevant le leader des Marada Sleiman Frangié, en janvier 2017. Photo d’archives tirée du site de la chaîne al-Manar

Le Hezbollah passe à l’offensive dans la bataille présidentielle. Après des mois d’appels au dialogue entre les différentes formations pour faire parvenir un candidat de consensus à la magistrature suprême, le parti de Dieu ouvre une nouvelle...

Le Hezbollah passe à l’offensive dans la bataille présidentielle. Après des mois d’appels au dialogue entre les différentes formations pour faire parvenir un candidat de consensus à la magistrature suprême, le parti de Dieu ouvre une nouvelle...

commentaires (17)

Un analphabète pour président ! Quel choix de marque !

Esber

23 h 38, le 26 janvier 2023

Tous les commentaires

Commentaires (17)

  • Un analphabète pour président ! Quel choix de marque !

    Esber

    23 h 38, le 26 janvier 2023

  • Heureusement que ce parti est là pour sauver le peu dignité qui reste au Liban avec toujours les meilleures initiatives, des décisions courageuses, des choix justes pris au bon moment. Frangie représente tout ce qu'on aime au Liban : un homme éduqué, moderne, ouvert sur le monde et surtout sans lien avec d'anciens politiques corrompus. J'espère que tous les autres partis trouveront la sagesse pour ne pas contredire le parti jaune

    Georges Olivier

    17 h 56, le 26 janvier 2023

  • Psst! Quelqu’un devrait lui rappeler que le brevet d’études est obligatoire pour tout poste de fonctionnaire, à fortiori celui de président…

    Gros Gnon

    16 h 52, le 26 janvier 2023

  • LE président est déjà élu depuis longtemps...il est à droite de la photo, a gauche c'est juste un President maronite très très fort :))

    Jack Gardner

    16 h 45, le 26 janvier 2023

  • Vite, il faut un president afin de couvrir les procureurs, chefs de services de sécurités et autres juges corrompus et empêtrés jusqu'a l'os dans l'affaire des Nitrates.

    Aboumatta

    15 h 52, le 26 janvier 2023

  • Sans doute sa rencontre avec le patriarche des maronites, Mgr Raï, est pour quelque chose.

    Nabil

    15 h 33, le 26 janvier 2023

  • Il se fout de notre gueule le barbu ... il ne veut pas être la raison du blocage !!! ça prêterait à rire si ce n'était pas tragique, lui qui avec ses affiliés suiveurs et autres serviteurs zélés bloquent depuis des mois les élections en se retirant après le premier tour de vote. Il veut imposer une petite pourriture qui sera à sa solde et à la solde de la Syrie... Ce sera son président si il y arrive mais certainement pas le président des Libanais et du Liban.

    Zeidan

    15 h 24, le 26 janvier 2023

  • Et le zaïm de Zghorta vient d'annocer ce 26 janvier : "je ne suis pas le candidat du Hezbollah..."" et qu'il présentera sa candidature lorsqu'il a "assez de voix", ça veut dire chrétienne...

    Nabil

    15 h 06, le 26 janvier 2023

  • encore un neu-neu à caser à baabda !

    OBEGI CHARLES

    14 h 13, le 26 janvier 2023

  • - RENARD ET TAUPE SOUS TERRE, - COMPLICES RHETORICIENS, - VEULENT DICTER LEUR COMPERE, - IGNARE ET IMPOPULAIRE, - A TOUS LES AUTRES CHRETIENS.

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 38, le 26 janvier 2023

  • Il peut lancer ce qu' il veut...IL n' y aura pas de president...Sauf si une majorite de deputes, decident de se reunir, et de voter hors du parlement, avec la majorite simple pour le quorum , et pas celle du corbeau haut perche...

    LeRougeEtLeNoir

    11 h 09, le 26 janvier 2023

  • et le Liban sera sauvé si Sleiman Frangieh est elu president (avec Mikou les-doigts-de-fée premier ministre, evidement) ? Vu que Frangieh a pour modele de gouvernance Bachar el Assad, la "success story" n'est pas assurrée... Meme pas besoin de sanctions pour couler comme des pierres.

    Lebinlon

    11 h 04, le 26 janvier 2023

  • L’éventuelle élection de Sleiman Frangieh sans l’aval des FL et des Kataeb aboutira inéluctablement à une nouvelle guerre civile car Sleiman Frangieh va, comme son grand père, offrir le Liban aux syriens

    Liberté de penser et d’écrire

    09 h 00, le 26 janvier 2023

  • « Nous ne voulons pas paraître comme la raison derrière le vide présidentiel ». Il me semble que la meilleure façon serait de cesser de voter blanc et de provoquer des défauts de quorum (réels ou imaginaires).

    Yves Prevost

    07 h 26, le 26 janvier 2023

  • Une mascarade de plus, qui sera la copie de l'élection de Michel AOUN qui était le Zoro (le zéro) réforme, et autant de recul social, économique et à tous les autres niveau qui ont guidé le peuple à sa propre désillusion. Le but principal de cette éléction est comme cité dans l'article, élire un président ( une marionette) qui se situe à égale distance des intérêts du parti haineux et de sa clique chiite représentée par notre sénescent Berry. Et pourquoi ne pas appliquer le principe de " l'ennemi de mon ennemi est mon ami ", et on assisterait à une coalition chrétienne Kataeb- Aounistes et Forces libanaises, à condition que cette coalition, vue l'urgence extrême, mette enfin son poids dans l'unique but, celui de sauver le peuple de la dérive et de redonner au pays sa dignité et sa place dans le monde.

    Citoyen

    03 h 05, le 26 janvier 2023

  • est que personne ne remarque que a chaque fois le Hezbollah appelle a ''l'entente nationale'' mais en meme temps ne veut accepter personne d'autre a part sa propre decision ?!

    Patrice Nasnas

    00 h 55, le 26 janvier 2023

  • Il est de plus en plus certain que Gebran Bassil joue la comedie dans le cadre d'un partage des roles avec le Hezb pour essayer de redorer son blason aupres de la rue chretienne. Le moment venu, il se deculotera et ira gentiment assurer l'election de Frangieh. Reste a savoir si Walid Bey, avec ses 8 deputes, et Hariri, avec ce qui lui reste, iront egalement a Canossa. En tout cas, avec l'éviction de Rami Finge du parlement, la Moumana3a a gagne d'un coup 2 deputes supplementaires a Tripoli, en faveur du Hezb et de Frangieh. Et, bien sur, les FL plieront l'echine malgre leurs rodomontances. Ils l'ont deja assure. L'avenir est sombre. Les assassins reprennent du poil de la bete.

    Michel Trad

    00 h 43, le 26 janvier 2023

Retour en haut