Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Ce que deux ans ont fait... ce qu’ils auraient pu faire !

Deux ans auraient amplement suffi! Oui, ils auraient amplement suffi, si… si l’on voulait trouver le coupable, le pénaliser, donner des leçons, faire tomber les dominos, instaurer la justice et rebâtir les institutions. Mais ce procès semble comme ces histoires qui prennent fin avant même de commencer. Il n’est pas question de bouder chez soi ou de réagir, il fallait bien agir.

Le silence a ses conséquences tout comme la parole, il a pesé et tué un peuple qui a pleuré non par faiblesse, mais car il a été fort pour longtemps… Il a longtemps sombré dans la nuit sans pouvoir atteindre l’aube, longtemps entendu des mensonges qui ont fait jaillir des doutes sur chaque vérité exprimée. Au moment où il a réussi à trouver certaines réponses, toutes les questions ont changé. D’abord une question majeure essentielle et existentielle : veut-on un pays ?

De là découlent tous les chemins imaginables dont certains se croisent vers un bénéfice commun à tous (neutralité, paix et prospérité), et d’autres si parallèles qui ne mènent qu’au chaos et qu’à la mort. Quand on est à la tête du pouvoir et des décisions, on est obligé de trancher, d’agir, de protéger et d’assurer une continuité plausible à tous… Ils ont longtemps compté sur une main étrangère, n’ont-ils pas encore vu et appris où ces doigts manipulateurs nous ont menés ?

La faim et l’injustice ne peuvent garantir aucune réaction : le peuple saura, par ses propres mains, dresser les guillotines là où le sang patriotique a été versé, là où les cœurs ont été meurtris et les bouches obligées à se taire… Oui, le peuple saura et fera…


Les textes publiés dans le cadre de la rubrique Courrier n’engagent que leurs auteurs. Dans cet espace, L’Orient-Le Jour offre à ses lecteurs l’opportunité d’exprimer leurs idées, leurs commentaires et leurs réflexions sur divers sujets, à condition que les propos ne soient ni diffamatoires ni injurieux ni racistes.


Deux ans auraient amplement suffi! Oui, ils auraient amplement suffi, si… si l’on voulait trouver le coupable, le pénaliser, donner des leçons, faire tomber les dominos, instaurer la justice et rebâtir les institutions. Mais ce procès semble comme ces histoires qui prennent fin avant même de commencer. Il n’est pas question de bouder chez soi ou de réagir, il fallait bien agir.Le...

commentaires (1)

????

Eleni Caridopoulou

11 h 40, le 04 août 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • ????

    Eleni Caridopoulou

    11 h 40, le 04 août 2022

Retour en haut