Rechercher
Rechercher

Environnement - Environnement

L'incendie dans la plus grande forêt de pins du Liban maîtrisé

"Il est possible que le sinistre ait été déclenché délibérément", affirme le ministre sortant de l'Environnement.

L'incendie dans la plus grande forêt de pins du Liban maîtrisé

Un réservoir rempli d'eau par des volontaires de la Défense civile, le 8 juin 2022 dans la région de Denniyé au Liban-nord, pour lutter contre un incendie. Photo Fathi AL-MASRI / AFP

Un important incendie qui s'est déclaré mardi soir dans la plus grande forêt de pins du Liban, située aux abords des villages de Btormaz et de Sfiré, dans la région de Denniyé (Nord), et qui pourrait être d'origine criminelle, a été maîtrisé mercredi après-midi, rapporte notre correspondant Michel Hallak. C'est grâce au déploiement de la Défense civile, de volontaires, de gardes-forestiers et associations locaux et d'hélicoptères de l'armée que les flammes ont pu être circonscrites.

"Malheureusement, la saison des feux de forêt a commencé dans la forêt de Btormaz. Il est possible que l'incendie ait été déclenché délibérément", a affirmé le ministre sortant de l'Environnement, Nasser Yassine. Il s'était dirigé ce matin vers le Nord en vue de suivre les derniers développements et les efforts déployés pour éteindre le feu. Il avait également annoncé que le gouvernement chypriote sera contacté pour une éventuelle aide si l'incendie continue de se propager, selon des propos rapportés par notre correspondant. Le président de la fédération des municipalités du caza de Denniyé, Mohammad Saadiyé, a lui aussi estimé que l'incendie "a été provoqué, compte tenu de l'existence de quatre foyers simultanés". Des appels à une enquête ont dans ce cadre été lancés, souligne notre correspondant.

Mercredi matin, des hélicoptères de l'armée libanaise avaient quitté la base aérienne de Kleïat pour éteindre les flammes. Selon des images de notre correspondant, ils ont effectué plusieurs aller-retours avant de pouvoir maîtriser l'incendie. Les flammes avaient rapidement gagné du terrain mardi soir sur de vastes espaces forestiers à Denniyé, dont le ciel était couvert d'une épaisse fumée noire.

Un hélicoptère militaire s'approvisionnant en eau pour lutter contre un incendie dans le Nord. Capture d'écran d'une vidéo envoyée par notre correspondant Michel Hallak

De son côté, l'Unité de gestion des risques de catastrophes du gouvernement a indiqué avoir activé sa Chambre d'opérations nationale et assuré suivre la situation sur le terrain en coordination avec les ministères et organes concernés, ainsi qu'avec le ministre Yassine.

Un important incendie s'est déclaré, le 7 juin 2022, aux abords des villages de Btormaz et de Sfiré, dans la région de Denniyé (Liban-Nord). Photo fournie par notre correspondant Michel Hallak

Les lacunes du gouvernement ont provoqué l'ire des militants écologistes, qui mettent en garde contre la destruction de ce qui reste des trésors naturels de ce petit pays du Moyen-Orient. "La plus grande forêt de pin du Moyen-Orient brûle", a écrit le militant écologiste Paul Abi Rached sur les réseaux sociaux.

En juillet dernier il avait fallu plusieurs jours pour maîtriser des feux ayant ravagé des forêts de pins dans le nord du pays, faisant un mort et de nombreux déplacés. A l'automne 2019, le Liban avait connu des feux de forêt dévastateurs au sud de la capitale que les autorités avaient peiné à circonscrire. Preuve de l'incurie des pouvoirs publics, avaient alors jugé de nombreux Libanais, qui déclenchaient quelques semaines plus tard un mouvement de contestation populaire pour réclamer le départ d'une classe politique accusée de corruption et d'incompétence.


Un important incendie qui s'est déclaré mardi soir dans la plus grande forêt de pins du Liban, située aux abords des villages de Btormaz et de Sfiré, dans la région de Denniyé (Nord), et qui pourrait être d'origine criminelle, a été maîtrisé mercredi après-midi, rapporte notre correspondant Michel Hallak. C'est grâce au déploiement de la Défense civile, de volontaires, de...

commentaires (4)

pour son malheur, mario aoun doublement decu . rejete par aoun&son tpout pti bo fils adore, incendies touchant des regions a 100% non chretiennes.

Gaby SIOUFI

10 h 24, le 09 juin 2022

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • pour son malheur, mario aoun doublement decu . rejete par aoun&son tpout pti bo fils adore, incendies touchant des regions a 100% non chretiennes.

    Gaby SIOUFI

    10 h 24, le 09 juin 2022

  • LES INCENDIES RAVAGENT MAIS ILS NE FONT PAS AUSSI MAL QUE LES INCENDIES FINANCIERS, ECONOMIQUES ET EXISTENTIELS ALLUMES PAR TOUS NOS ABRUTIS CORROMPUS, VOLEURS ET MAFIEUX PIRE QUE LA COSA NOSTRA ITALIENNE.

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION.

    13 h 14, le 08 juin 2022

  • "… les causes du feu demeurent jusque-là inconnues …" - Il suffit de regarder au cadastre à qui appartient le terrain, et de vérifier s’il y a une vente ou projet de construction en perspective…

    Gros Gnon

    12 h 52, le 08 juin 2022

  • Bof , brûler le Liban et alors !! Il nous faut du charbon de bois pour les BBQ et les PARTY d’été ; l’hiver, c'est pour bientôt ,le bois qui a brûlé on peut le couper et revendre en toute « légalité »…Pas de problème, on est protégé par les conseils de nos écolos qui veillent .

    aliosha

    10 h 26, le 08 juin 2022

Retour en haut