Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Walid Fayad agressé par des manifestants à sa sortie d'un bar à Beyrouth

"Il ne suffit pas d'arrêter le(s) agresseur(s). Il faut qu'il(s) soi(en)t sanctionné(s) au nom du peuple libanais", martèle le ministre de l'Energie.

Walid Fayad agressé par des manifestants à sa sortie d'un bar à Beyrouth

Le ministre libanais de l'Énergie Walid Fayad écoute un citoyen avant d'être bousculé par lui, à la sortie d'un bar à Beyrouth, dans la nuit du 24 au 25 avril 2022. Capture d'écran Instagram / @thawramap

Des manifestants s'en sont pris, dimanche soir, au ministre de l'Énergie Walid Fayad et l'ont violemment bousculé à sa sortie d'un bar à Achrafieh, l'accusant d'être ivre alors qu'un drame était survenu, quelques heures plus tôt, à Tripoli (Liban-Nord). M. Fayad a dénoncé cette agression et appelé à ce que les personnes impliquées soient "sanctionnées". 

Dans la nuit de samedi à dimanche, une embarcation chargée de migrants clandestins a fait naufrage au large de Qalamoun. Le dernier bilan, diffusé par l'armée, fait état de six morts. Cette affaire a suscité la colère de la population, ainsi que des tensions dans la région et à travers le pays.

Des vidéos qui ont largement circulé sur les réseaux sociaux montrent des protestataires, se revendiquant du soulèvement populaire, crier leur colère contre M. Fayad, qui quittait le bar Pacifico, dans la rue de Monnot à Beyrouth. "Nous vous adressons un message de la part du peuple libanais, pour que vous vous réveilliez", dit, d'abord calmement, un homme à M. Fayad, dans une vidéo relayée dimanche soir sur les réseaux sociaux, notamment par des collectifs se prévalant du soulèvement du 17 octobre, comme "thawramap". Le ministre attend et écoute, sans se douter que cette personne va finalement le pousser violemment, le projetant contre un mur. Selon plusieurs médias, il s'agit du militant Elie Haykal, qui aurait été arrêté dans la nuit.


"Les gens meurent de faim et tu oses faire la fête !"
Dans d'autres vidéos, on peut voir le ministre bloqué près du même mur, entouré de plusieurs personnes le filmant avec leur téléphone portable. "Ne sois pas ivre !" lui lance une femme. "Les gens meurent de faim et tu oses faire la fête !" tempête une autre, sans recevoir de réponse du ministre.

Lire aussi

Joumblatt appelle à limoger le ministre de l'Energie

"Tous les corps n'ont pas encore été retrouvés et notre ministre est là. Il boit, il sort", lance une autre femme en filmant le ministre avec son smartphone.


Sur les réseaux sociaux, l'agression du ministre n'a pas fait l'unanimité. Si certains estiment qu'elle reflète la colère du peuple face à un "ministre de l'alcool", d'autres ont condamné une agression "honteuse" et "pathétique".

Sanctionner les agresseurs
Réagissant à cette affaire, le ministre Fayad a appelé les hauts responsables libanais et les services de sécurité à prendre les mesures nécessaires, assurant qu'il "déposera plainte à titre personnel" à l'encontre de toute personne impliquée dans cet incident. "Arrêter le(s) agresseur(s) n'est pas suffisant, il faut qu'il(s) soi(en)t sanctionnés au nom du peuple", a-t-il renchéri.

Dans un Liban enlisé dans la pire crise économique de son histoire moderne, les interpellations de ministres et les actes violents sont de plus en plus fréquents. Walid Fayad a déjà été pris à parti par des manifestants lors de ses déplacements. Ces derniers jours, des photos du ministre posant devant les pyramides lors d'un voyage en Egypte ont fait le tollé sur les réseaux sociaux, alors qu'une grande partie de la population l'accuse de plonger le pays dans le noir.


Des manifestants s'en sont pris, dimanche soir, au ministre de l'Énergie Walid Fayad et l'ont violemment bousculé à sa sortie d'un bar à Achrafieh, l'accusant d'être ivre alors qu'un drame était survenu, quelques heures plus tôt, à Tripoli (Liban-Nord). M. Fayad a dénoncé cette agression et appelé à ce que les personnes impliquées soient "sanctionnées". Dans la nuit de samedi...

commentaires (34)

Walid Fayad devrait moins profiter de son exposition médiatique et faire profil bas surtout après la tragédie des pauvres migrants libanais. Néanmoins l'agression physique dont il a été victime est inadmissible.

DJACK

09 h 54, le 27 avril 2022

Tous les commentaires

Commentaires (34)

  • Walid Fayad devrait moins profiter de son exposition médiatique et faire profil bas surtout après la tragédie des pauvres migrants libanais. Néanmoins l'agression physique dont il a été victime est inadmissible.

    DJACK

    09 h 54, le 27 avril 2022

  • Ne pourrait-il pas rester tranquillement à la maison, au lieu de s'exposer à être agressé comme ça? En plus, il se promène tout seul sans gardes du corps! Est-ce qu'il se croit au Luxembourg, par hasard?

    Georges MELKI

    18 h 32, le 26 avril 2022

  • ah ce dialogue / cette communication des reseaux sociaux. jamais aussi fiables ( mais pour etre honnete C'est la faute a ceux qui les croient ). je pensais grace a eux que m.Fayad n'allait pas poursuivre cet energumene. mais en fait il est requis qu'il le fasse. deja que les kellon font la pluie et le bo temps sans inquietude. alors qu'en plus des citoyens se le permettent aussi ? ce serait serieusement la goutte....

    Gaby SIOUFI

    16 h 21, le 26 avril 2022

  • Peut être que ce ministre a voulu noyer son chagrin et sa frustration de ses donneurs d’ordre qui président et dirigent le pays en se servant de lui comme bouc émissaire et le voilà cueilli par des plus frustrés que lui qui eux à défaut de s’en prendre aux vrais responsables qui ne sortent pas sans leurs hordes de garde du corps et se soûlent entre eux ne sont pas du tout inquiétés. Lorsqu’on dit que ce pays est devenu une jungle on sait de quoi on parle, tous les faibles font les frais des crimes et des vols des tous puissants qui eux poursuivent leur chemin sans égratignure. Ça n’est pas de l’héroïsme c’est tout simplement de la lâcheté que de se déchaîner sur les exécutants sans défense. Allez donc chercher les vrais responsables de votre misère.

    Sissi zayyat

    11 h 18, le 26 avril 2022

  • "Il ne suffit pas d'arrêter le(s) agresseur(s). Il faut qu'il(s) soi(en)t sanctionné(s) au nom du peuple libanais". Tout à fait d'accord! Il faut sanctionner tous ceux qui agressent les libanais en les privant d'électricité, d'eau, de médicaments, de salaire, et qui les poussent au désespoir, les incitant à risquer leur vie sur une embarcation de fortune pour aller chercher ailleurs une existence décente que ceux-là même leur refusent.

    Yves Prevost

    07 h 29, le 26 avril 2022

  • Qu’a,d j’écrivais que la révolution de la faim ne fait que commencer… cette vraie révolution ne pourra respecter aucun principe, elle renversera tout sur son passage

    Liberté de penser et d’écrire

    07 h 03, le 26 avril 2022

  • Quelle indécence , quelle médiocrité ! Des pantins , de mission, articulés par trois commandants en chef qui leur dictent leurs devoirs ! Tous ces ministres , ne valent pas un rond. Ils’devraient avoir la décence de s’enterrer chez eux, ou bien de démissionner …Cirer des pompes , ne fera jamais briller leurs CVs, tout juste les pompes dans lesquelles ils enfouissent le nez !

    LeRougeEtLeNoir

    23 h 31, le 25 avril 2022

  • Qui faut-il blâmer ? Le politique qui fait le beau et toise ostensiblement le citoyen d’un regard suffisant en allant faire la fête alors que le peuple crève la fin ! ou le peuple qui a pété les plombs à force de misère de faim, sans soins sans médicaments, sans eau ni électricité qu’il a pourtant payée de ses tripes. Ce triste Sire est justement le ministre **serviteur** de l’énergie qui, pour des raisons bassement politiciennes bloque le dossier de l’électricité… Jusqu’en 2019 on croisait partout des responsables aux restaurants sans gardes de corps, simplement accompagnés de leur famille et/ou ami e s … Les circonstances ont changé, comprendre que certains veuillent se venger de ceux-ci mêmes qui leur ont causé tant de misères il n’y a qu’un pas… le plus horrible c’est quand le naturel du Zaïm/Ministre revient au galop, en réclamant l’arrestation assortie d’une sanction exemplaire à ceux qui ont osé s’en prendre à lui ! Certains d’entre-nous prêchent la vengeance saine lors des élections. Dek El Maille-Maille ! *** tape l’eau-eau *** dit l’adage populaire traduction littéral. Rien ne changera ! en échange de quelques deniers la majorité du peuple votera pour les mêmes, et tout reprendra son cours comme avant, avec des répercussions plus fortes et plus dures que jamais. Il ne faudra plus se plaindre de ce qui arrivera par la suite. Face au danger l’Autruche cache sa tête dans le sable … Les Libanais AUSSI

    Le Point du Jour.

    23 h 26, le 25 avril 2022

  • On attendait de ce ministre qu’il ramène la lumière à la vitesse de l’éclair alors on a cherché à l’allumer et les 36 chandelles qu’il a pu voir l’ont éclairé sur la nécessité de mettre ses agresseurs à l’ombre. Et maintenant il est au courant qu'on lui en veut et sa garde rapprochée est sous tension. Pour moi c'est mieux que rien.

    M.E

    22 h 07, le 25 avril 2022

  • On attendait de ce ministre qu’il ramène la lumière à la vitesse de l’éclair alors on a cherché à l’allumer et les 36 chandelles qu’il a pu voir l’ont éclairé sur la nécessité de mettre ses agresseurs à l’ombre. Et maintenant il est au courant qu'on lui en veut. Pour moi c'est mieux que rien.

    M.E

    22 h 04, le 25 avril 2022

  • L'idiot qui a osé s'attaquer physiquement au ministre Fayad est entrain de fuir, mais jusqu'à quand. Il finira d'être attrapé, et siégera derrière les barreaux pendant une bonne durée exemplaire.

    Esber

    21 h 33, le 25 avril 2022

  • C est notre peuple libanais qui est noyé,depuis 1975,et surtout depuis Novembre 2019 !! je m en fous des embarcations de migrants...qu ils aillent attaquer MIKATI le richissime de Tripoli ,le chef du GVNMT actuel...qui ne leur donne rien a Tripoli, même pas de donations personnelles !? ..que chacun s occupe de ses oignons d abord et aide chez lui! Moi,j ai besoin de sauver les libanais et le Liban du naufrage cruel qu ils subissent!! et Tous les gens de la politique sont responsables et criminels ,a des degrés différents !

    Marie Claude

    21 h 19, le 25 avril 2022

  • Bon, j’aimerais bien savoir si l’agresseur aurait eu le courage de s’attaquer à Berri ou un autre ministre mafieux du hezb flanqué de gardes du corps plus voyous les uns que les autres et je l’invite vivement à faire autant au lieu de s’attaquer à un ministre dans un bar sans garde de corps et en état d’ébriété , plein sourire et à l’écoute. Too easy !

    Wow

    19 h 54, le 25 avril 2022

  • Quelle honte, cette video m'a horrifier alors que je n'ai aucun respect pour ce ministre. A titre de politicien, il ne devrait meme pas etre dans un bar lorsqu'une tragedie comme hier s'est produite dans son pays. Ca envoi la couleur sur le personage. Cela dit le recours a la force ne fait que nous retenir dans notre shema historique sutout quand la victime ne montre aucun signe de resistance ou de dangers. J'ai honte aussi pour tous les reseaux sociaux "independants" (que je respectais il y a 24hrs) partageant ca avec passion. Ils ont reussi a nous eloigner de leur vision mais aussi de nous imposer a prendre la defense de ce politicien. Tragique, y'a un gros besoin d'education revolutionaire

    Cathleen Khoury

    19 h 37, le 25 avril 2022

  • Ce n’est pas à cause d’un individus qu’on mets une croix sur un parti sauf si déjà La Croix été la !!!

    Bery tus

    19 h 16, le 25 avril 2022

  • Qui l’a agresse le CPL?

    Eleni Caridopoulou

    18 h 39, le 25 avril 2022

  • Ces images sont choquantes, on peut être pour ou contre M. Fayad, rien, absolument rien ne justifie cette agression. Car ce n'est rien d'autre qu'une agression qui doit être punie et nous appelons à l'application de la justice de la même manière que celle-ci doit s'appliquer sur les corrompus. A ceux qui appellent à la violence, je rappelle que le Liban est encore une démocratie, il vous revient de montrer vos muscles dans les urnes qui seront seules juges. Si les révolutionnaires pensent qu'ils vont gagner l' adhésion avec de tels agissements ils se trompent lourdement. Ils ne feront que perdre en crédibilité. Nous avons vu où la violence mène pendant la guerre civile. Plus jamais.

    K1000

    17 h 07, le 25 avril 2022

  • Si le dénommé Élie Haykal appartient aux FL, d'ores et déjà, il a fait perdre à ce parti ce qu'il pouvait gagner dans les prochaines législatives. Car, son action rappelle la réalité des actes miliciens cachés sous le signe de la révolution. Je voterais contre. Avis à Samir.

    Esber

    16 h 15, le 25 avril 2022

  • Cette canaille a le culot de se plaindre alors qu'il ne cesse de mentir au sujet du projet US pour l'electricite. Il refuse toujours de former le comite de controle independant qui est la condition sine qua non de l'assistance de la BM, sans doute pour permettre a ses patrons de continuer a se "sucrer".

    Michel Trad

    15 h 57, le 25 avril 2022

  • Si l’OLJ me permet, je ne ponte personne mais nous n’avons besoin des speech populistes … si ils veulent montrer leur muscles qu’ils les montrent devant ceux qui accaparent les décisions etatique pas contre ceux qui osent sortir au moins celui la sans garde du corps

    Bery tus

    15 h 55, le 25 avril 2022

  • L'agression est condamnable, ainsi que toutes les formes de violence, envers qui que ce soit. On peut reprocher à ce monsieur beaucoup de choses, mais sa religion ne lui interdit pas de boire de l'alcool, alors ... les justiciers auto proclamés sont hors sujet.

    Desperados

    15 h 53, le 25 avril 2022

  • Déjà faudrait que cela soit une révolution!! Et juste pour info au Canada ils ont connus aussi ce qu’on appelle la révolution tranquille ça existe lisez svp et arrête d’être des perroquets

    Bery tus

    15 h 38, le 25 avril 2022

  • Dites, vous, les preux justiciers...que faisiez-vous en pleine nuit dans un bar ? En train de prier pour les victimes du naufrage-attaque de Tripoli ? Qu'avez-vous entrepris personnellement pour les aider ou les consoler ??? Vous pensez donc être meilleurs que ce ministre...en poste depuis seulement quelques mois ??? Ce sont des déséquilibrés de votre espèce qui détruisent malheureusement notre pays...!!!...Irène Saïd

    Irene Said

    15 h 32, le 25 avril 2022

  • il n'y a pas de revolution sans violence

    Elementaire

    15 h 16, le 25 avril 2022

  • Ceci est tout simplement inacceptable, les gens de la thawra n’appartiennent à aucun parti politique (pour ceux ou celles qui accusent sans même avoir une once d’humilité), même si c’était lui qui était depuis 30 ans au ministère de l’électricité, ON NE SE FAIT PAS JUSTICE SOI MÊME Seul les FL peuvent !!!

    Bery tus

    14 h 59, le 25 avril 2022

  • On ne saurait cautionner cette agression, les manifestants peuvent recourir à d'autres moyens, mais quand le ministre déclare qu'il portera plainte au nom du "peuple", je ne me sens nullement agressé et il n'est, probablement, pas représentatif de la majorité de ce peuple...

    C…

    14 h 51, le 25 avril 2022

  • D’abord, prendre un verre dans un pub ne veut pas dire être saoul ou dépravé. Ensuite, ce n’est l’affaire de personne. Puis malmener aussi brutalement et injustement quelqu’un, seulement parce qu’il fait partie de la classe politique, montre à quel point certains manifestants sont aveuglés par la haine et dépourvus de tout sens de l’éducation.

    Michele Aoun

    14 h 33, le 25 avril 2022

  • Nous avons eu à faire hier à des truands qui hantent cafés, pubs et restaurants à la recherche d'une proie. Hier ils ont attaqué physiquement un ministre des plus corrects et qui, de surcroît, n'était pas bardé de gardes du corps . Nous savons tous qui sont ces voyous qui récidivent et à quel parti ils appartiennent.

    Hitti arlette

    14 h 18, le 25 avril 2022

  • On attendait de ce ministre qu’il ramène la lumière à la vitesse de l’éclair alors on a cherché à l’allumer et les 36 chandelles qu’il a pu voir l’ont éclairé sur la nécessité de mettre ses agresseurs à l’ombre. Pour moi c'est mieux que rien

    M.E

    14 h 16, le 25 avril 2022

  • sortir faire la fete chaque soir quand on est si incompetent releve de l'insolence. les gens meurent de faim et le pays s'ecroule.

    Nadim Audi

    14 h 09, le 25 avril 2022

  • L'agression est inacceptable, mais la colère des libanais est largement justifiés. Prenons plutôt rendez vous dans les urnes !

    Pandora

    14 h 03, le 25 avril 2022

  • C'est vrai que c'est un peu maladroit pour le ministre de se pavaner, d'etre ivre, et de sortir si souvent. Mais ce n'est l'affaire de personne. Et ce n'est pas Fayad qui a encouragé la mafia du mazout pendant 20 ans en subventionant la consummation d'electricité. Au moins Il essaye de resoudre le probleme. En plus Fayad a la classe de sortir sans se flanquer de gardes de corps aux frais de l'etat. Il parle au gens. Il est joignable. Ceci a un merite et il faut que ces voyous qui sont attaqué soient apprehendés.

    Le Liban d'abord

    13 h 39, le 25 avril 2022

  • OUI, il faut condamner tous types de violences. NON monsieur le ministre, vous n'avez pas le droit de faire la fête et de vous soûler le jour même où des libanais sont morts noyés à Tripoli ! Vous devriez avoir la conscience de rester chez vous. Démissionnez !

    Chaanine Mazen

    12 h 32, le 25 avril 2022

  • Agresser toute personne quelques soit sa position est inacceptable et désobligeant , mais faire face aux dires a un ministre soul bourré d'alcool est déshonorant..

    DRAGHI Umberto

    12 h 24, le 25 avril 2022

Retour en haut