Rechercher
Rechercher

Société - Justice

Les Etats-unis sanctionnent un milliardaire qui possédait des antiquités volées, dont deux provenant du Liban

Michael Steinhardt, l'un des plus grands collectionneurs d'antiquités au monde, a remis 180 objets d'une valeur de 70 millions de dollars, et accepté une interdiction à vie d'acquérir d'autres antiquités.

Les Etats-unis sanctionnent un milliardaire qui possédait des antiquités volées, dont deux provenant du Liban

Photo d'une tête de taureau antique, actuellement estimée à 12 millions de dollars, volée au Liban. Photo inclue dans le cadre du dépôt d'une plainte auprès de la Cour suprême de l'État de New York

Les autorités américaines ont interdit lundi à un collectionneur milliardaire d'acquérir d'autres antiquités après qu'il a accepté de restituer 180 objets volés provenant d'une douzaine de pays, dont le Liban.

Michael Steinhardt, l'un des plus grands collectionneurs d'antiquités au monde, a remis 180 objets d'une valeur de 70 millions de dollars, et accepté une interdiction à vie d'acquérir d'autres antiquités dans le cadre d'un accord avec les procureurs américains qui permettra aux parties d'éviter un procès, selon le bureau du procureur du district de Manhattan (également connu sous le nom de bureau du procureur du district du comté de New York, New York).

Pour mémoire

Les sculptures d’Echmoun, volées pendant la guerre, font leur entrée en grande pompe au musée de Beyrouth

L'investigation sur les avoirs de M. Steinhardt a commencé en 2017 lorsque les autorités enquêtaient sur sa possession d'une statue de tête de taureau, actuellement évaluée à 12 millions de dollars, volée au Liban. L'enquête s'est finalement étendue à 1 000 antiquités et a inclus des enquêtes conjointes avec les autorités de 11 pays, dont le Liban.

La tête de taureau, excavée du temple d'Echmoun à Saïda (Liban-sud), a été volée par des militants Kataëb (voir la page 7 du document en ligne ici) en 1981, selon un avocat du bureau du procureur du district de Manhattan, après quoi elle a disparu sur le marché noir pendant des décennies. Elle a été prêtée au Metropolitan Museum of Art de New York en 2010, où ses origines ont finalement été découvertes par un conservateur. L'artefact, ainsi qu'une statue de "porteur de veau" actuellement évaluée à 10 millions de dollars, ont été rapatriés au Liban en 2017, a déclaré le bureau du procureur de Manhattan à L'Orient Today.

Pour mémoire

Saisie à New York de pièces archéologiques volées au Liban

Le procureur du district de Manhattan, Cy Vance Jr., a déclaré que son bureau avait conclu cet accord en partie pour permettre le retour plus rapide des objets dans leur pays d'origine, pour protéger les témoins dont les noms devraient être divulgués lors du procès et pour éviter d'accabler les "pays à faibles ressources" qui devraient participer aux procédures judiciaires.

Dans une déclaration, l'avocat de M. Steinhardt a affirmé que son client avait été trompé par des marchands qui prétendaient que leurs objets avaient été acquis légalement. "Dans la mesure où ces déclarations étaient fausses, M. Steinhardt s'est réservé le droit de demander réparation aux marchands concernés", a déclaré l'avocat.

Parmi les 178 autres antiquités restituées figurent des objets provenant de Grèce, d'Égypte, de Jordanie et d'Irak.


*Cette information est une version traduite d’un article publié initialement par L’Orient Today.


Les autorités américaines ont interdit lundi à un collectionneur milliardaire d'acquérir d'autres antiquités après qu'il a accepté de restituer 180 objets volés provenant d'une douzaine de pays, dont le Liban.Michael Steinhardt, l'un des plus grands collectionneurs d'antiquités au monde, a remis 180 objets d'une valeur de 70 millions de dollars, et accepté une interdiction à vie...

commentaires (7)

Merci Mr Salame pour un artice bien recherche et avec des citations et "links". Il faut etre un peu plus curieux et intelligent quand on lit un tel article, et "cliquer" sur le link que Mr Salame a inclu (SIC lire en anglais la page 7). Les objets d'Eshmun pres de Saida avait ete transferres en 1981 pour sauvegarde au site archeologique de Byblos-Jbeil, et c'est la que nos bon patriotes Libanais phalangistes Kataeb les ont subtilises. Ils ont rendu une partie, mais garde une autre, pour les vendre a l'etranger. Ou comme d'habitude il faudrait accuser la cause de tous les maux au Liban, le Hezb: peut-etre c'etait des "barbus" deguises en Phalangistes (LOL) !!.

Athanassiou, Alex

19 h 26, le 08 décembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Merci Mr Salame pour un artice bien recherche et avec des citations et "links". Il faut etre un peu plus curieux et intelligent quand on lit un tel article, et "cliquer" sur le link que Mr Salame a inclu (SIC lire en anglais la page 7). Les objets d'Eshmun pres de Saida avait ete transferres en 1981 pour sauvegarde au site archeologique de Byblos-Jbeil, et c'est la que nos bon patriotes Libanais phalangistes Kataeb les ont subtilises. Ils ont rendu une partie, mais garde une autre, pour les vendre a l'etranger. Ou comme d'habitude il faudrait accuser la cause de tous les maux au Liban, le Hezb: peut-etre c'etait des "barbus" deguises en Phalangistes (LOL) !!.

    Athanassiou, Alex

    19 h 26, le 08 décembre 2021

  • Des Kataebs a Saida? C’est bizarre….

    Eleni Caridopoulou

    16 h 56, le 08 décembre 2021

  • De nouveau censurée

    Sissi zayyat

    14 h 08, le 08 décembre 2021

  • OÙ EST CE QUE VOUS AVEZ TROUVEZ UN ARTICLE OÙ C'EST MENTIONNÉ LE NOM "MILITANTS KATAËB", À PART LE VOTRE M.SALAMÉ. BIZARRE NON !

    Gebran Eid

    12 h 28, le 08 décembre 2021

  • Des militants Kataeb a Saida en 1981….. pourquoi pas des partisans du mouvement de Saad ou des Mourabitoun ou des combattants palestiniens qui tenaient tout le Liban Sud en 1981. Il faut peut être un peu plus vérifier avant d’écrire de pareilles débilités

    Choqué par Censure OLJ

    12 h 20, le 08 décembre 2021

  • Faut m'expliquer comment des "militants Kataëb" ont pu voler cet objet en 1981 dans un temple à Saïda ! Quelque chose ne colle pas dans cette affirmation ! Soit ce n'est pas à Saïda soit ce sont pas des Kataëb !

    Guy Meguer

    11 h 47, le 08 décembre 2021

  • La tête de taureau va désormais être volée au Liban !! hahahahaha

    LeRougeEtLeNoir

    11 h 15, le 08 décembre 2021

Retour en haut