Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

L’intelligente mutation du variant Omicron...

Dans leur lutte séculaire exterminatrice contre le genre humain, les virus ont très souvent eu le dessus, et ça on l’oublie aussi !

Depuis un siècle et suite au progrès de la médecine, l’homme a tranquillement oublié les fléaux causés par les virus et s’est bien relâché.

Sans perdre du temps et sans le moindre répit, en moins de deux ans, maître virus, cet obscur objet sans vie, s’est emparé de millions de poumons humains vivants et les a terrassés sans pitié.

Les armes défensives des légions humaines ont bien remporté de nombreuses batailles décisives pour le moment, certes au prix d’efforts coûteux dès le début, mais le redoutable état-major des armées virales vient de trouver la nouvelle parade contre la ligne Maginot des humanoïdes.

On ne fait plus de contournement inutile avant d’arriver au champ de bataille ! Le nez, le larynx, le pharynx, les yeux, les mains : pourquoi perdre du temps et faire le détour puisque tous les chemins mènent à Rome ?

On débarque en Normandie, car les escadrons de vaccins et autres gadgets nous attendent à Calais... Non, mais, vous nous prenez pour de pauvres immigrés à la dérive dans la Manche qui viennent mendier sous les fenêtres ?

On vous attend de pied ferme à Waterloo, espèces d’humains napoléoniens rescapés des continents surpeuplés. Ni prémices, ni alerte, ni rhume nasal, ni même un picotement, ni fièvre : surviennent directement gêne, détresse respiratoire, douleurs articulaires avec courbatures paralysantes et fatigue terrassante... la guerre totale hitlérienne qui rase tout et ratisse large !

Terrez-vous donc, pauvres humains, dans vos terriers, petits rats masqués comme lors de la Première Guerre mondiale, dans les tranchées entre la Somme et la Marne, au gré des flux et reflux des assauts des « Omicron », résistez avec l’énergie du désespoir de bataillons en bataillons de plus en plus jeunes dans la fleur de l’âge, fleur au fusil, montant au front et s’aidant de tout ce qui peut leur être utile, y compris les médicaments, véritables taxis de la Marne, pour qu’encore une fois, l’espèce humaine, la vôtre, puisse triompher à la bataille décisive de Verdun que vient de lui déclarer l’axe des armées virales des variants mutants et qui prend la forme d’une extermination des temps modernes ! Quelque part sur le chemin des dames, et pas que...

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Dans leur lutte séculaire exterminatrice contre le genre humain, les virus ont très souvent eu le dessus, et ça on l’oublie aussi !Depuis un siècle et suite au progrès de la médecine, l’homme a tranquillement oublié les fléaux causés par les virus et s’est bien relâché.Sans perdre du temps et sans le moindre répit, en moins de deux ans, maître virus, cet obscur objet sans vie,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut