Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Duplicité démasquée

Ali Hassan Khalil et Ghazi Zeaïter, qui sont-ils ? Méritent-ils qu’on mette le pays à feu et à sang pour eux, rien que pour eux ? Toute cette effusion de sang afin que ces deux individus puissent tout simplement esquiver la sentence d’un magistrat dans une des affaires les plus meurtrières et les plus criminelles qui puissent exister dans les annales de la justice libanaise (ou même mondiale) ?

Lorsque je pense à ce dont les Libanais pâtissent, souffrent et subissent comme privations, restrictions, frustrations, spoliations, humiliations, dépouillements, renoncements, rationnements, pénuries et avilissement… je me pose la question légitime de savoir si, en fin de compte, le jeu en vaut tellement la chandelle, si cela demande qu’on se batte avec autant d’acharnement, d’aveuglement et d’entêtement pour deux ex-miliciens de la guerre libanaise devenus par la suite ministres par on ne sait quelle raison et sur base de quels éléments.

Malheureusement, les émeutes de la semaine dernière ont eu le mérite de pousser encore et encore le peu de jeunes qui restent à se décider définitivement à quitter vers d’autres cieux et à partir vers de nouveaux horizons.

Un peuple dénué de bon sens, de discernement, de raison, de lucidité et de clairvoyance mené par quelques manipulateurs ayant par avidité un féroce attachement porté à eux-mêmes au détriment des intérêts des autres, de la communauté et de la cité. Des narcissiques qui sont cruellement prêts à commettre des atrocités pour garder privilèges, prérogatives, profits, prédominance, supériorité et tout ce qui en découle.

Bravo pour la besogne accomplie qui vise en sourdine l’échéance qu’une très grande majorité de Libanais attend avec impatience pour oser essayer (je dis bien oser essayer) de renvoyer l’establishment actuel. Échéance que les hommes au pouvoir aimeraient à coup sûr annuler, remettre aux calendes grecques et jeter dans les oubliettes, à savoir les élections, pour pouvoir rester aux commandes.

Votre jeu est largement découvert. Vous prêchez, par intérêt et intérêts cumulatifs comme toujours, sournoisement le faux, rien que pour atteindre vos objectifs intéressés. Vous me rappelez ces pays vendeurs d’armes qui se prétendent être pour la paix.

Michel Antoine AZAR

Avocat à la Cour

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Ali Hassan Khalil et Ghazi Zeaïter, qui sont-ils ? Méritent-ils qu’on mette le pays à feu et à sang pour eux, rien que pour eux ? Toute cette effusion de sang afin que ces deux individus puissent tout simplement esquiver la sentence d’un magistrat dans une des affaires les plus meurtrières et les plus criminelles qui puissent exister dans les annales de la justice libanaise (ou même...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut