Rechercher
Rechercher

Rêves d’hier, cloaque d’aujourd’hui

Il fut un temps où le tenancier du Parti des mille et une barbes inventait pour nous une « feuille de déroute » taillée à notre mesure, avec pour ambition de nous mener direct vers le cloaque d’aujourd’hui. De belles colonies de vacances à rallonge : sur les 75 années de la vie végétative d’un Libanais en bonne santé, celui-ci devait en passer 25 à résister pour la frime, puis 25 autres à libérer des territoires dont il n’a rien à braire, et les 25 dernières à jeter des juifs à la mer en insultant les États-Unis. Le cycle biologique de l’Homo libanicus était bouclé !

Bien sûr, cela valait tous les diplômes et à 75 ans passés, le militant loyal et édenté avait toujours le loisir de claper sa purée de pois chiche, le regard attendri porté sur les missiles de son patron.

En échange, il serait débarrassé de l’hégémonie insupportable de l’Occident, mais pouvait toujours compter sur l’amitié enrichissante de la ménagerie baassiste d’à côté et des mollahs en goguette du paradis perse. Pour ce qui est de la détente, la guillerette chaîne al-Manar devait y pourvoir. Bref, une belle carte du tendre qui croulait de source et à déguster lentement… Le Sayyed Barbu avait même mis dans la combine deux de ses meilleurs pendentifs qui ne pouvaient pas se blairer : Istiz Nabeuh, un maître-pourvoyeur d’emplois bidon dans la fonction publique, et Mongénéral, affublé de ses pelures d’orange. Et pour pimenter la béchamel, l’ermite sous-terrain a pu faire danser des années durant un Futuroscope benêt et mollasson. Les occasions de se marrer sont si rares. Sacré Nasrallah ! S’il a pu faire avaler tous ces boas à ses complices et ses ouailles, il n’aura aucun mal à les mener jusqu’à l’invasion de Vladivostok.

Maintenant, retour brutal sur le plancher des vaches… Et joyeux anniversaire les cocus, par la même occasion !

Souvenez-vous : la guerre de juillet 2006 nous avait ramenés 30 ans en arrière. Mais n’est-elle pas belle, la vie ? Quinze balais sont passés déjà, ce qui fait qu’il ne nous reste plus que 15 autres à rattraper. Auxquels faudrait ajouter une cinquantaine de piges pour engager les réformes et redresser l’économie, ce qui nous rapproche de la fin du siècle avant d’espérer sortir du caniveau…

En attendant le prochain guignol hystérique – moustachu, barbu ou imberbe – qui viendra nous promettre de nouvelles libérations clownesques.

[email protected]


Il fut un temps où le tenancier du Parti des mille et une barbes inventait pour nous une « feuille de déroute » taillée à notre mesure, avec pour ambition de nous mener direct vers le cloaque d’aujourd’hui. De belles colonies de vacances à rallonge : sur les 75 années de la vie végétative d’un Libanais en bonne santé, celui-ci devait en passer 25 à résister pour...

commentaires (5)

ET QU,EST-CE QUE SONT 30 ANS EN ARRIERE GABY NASR OU MEME 100 ANS OU UN/DEUX SIECLES OU MILLENAIRES POUR ALLER EMBRASSER SES ANCETRES HYPER BARBUS A QUATRE PATTES PUISQUE ON CROIT GARDER SA DIGNITE DANS SA BOITE MALADE ? LE VIRUS DE LA DIVINITE !

L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

15 h 48, le 09 juillet 2021

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • ET QU,EST-CE QUE SONT 30 ANS EN ARRIERE GABY NASR OU MEME 100 ANS OU UN/DEUX SIECLES OU MILLENAIRES POUR ALLER EMBRASSER SES ANCETRES HYPER BARBUS A QUATRE PATTES PUISQUE ON CROIT GARDER SA DIGNITE DANS SA BOITE MALADE ? LE VIRUS DE LA DIVINITE !

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    15 h 48, le 09 juillet 2021

  • Monsieur Nasr on ne peut que louer votre esprit d’à propos, votre cynisme amer et votre franc-parler.

    Citoyen Lambda

    15 h 07, le 09 juillet 2021

  • Gaby! C'est la meilleure rédaction condensée, authentique et actuelle de cette page de l'histoire du Liban que nous vivons!! .... En espérant, contre tout espoir, que notre sort se retournera vers le meilleur...

    Wlek Sanferlou

    14 h 41, le 09 juillet 2021

  • "Le cycle biologique de l’Homo libanicus était bouclé !" Alors là, moi j'approche du but: si tout se passe bien, il me reste 15 mois et trois semaines et le cycle est bouclé!

    Georges MELKI

    10 h 10, le 09 juillet 2021

  • Le tout agrémenté de quelques victoires divines de temps à autre pour faire bonne figure et rameuter la clientèle!

    Georges Airut

    02 h 42, le 09 juillet 2021

Retour en haut