Rechercher
Rechercher

Économie - Restrictions bancaires

Le taux de vente des dollars via Sayrafa toujours fixé à 12 120 livres

La Banque du Liban (BDL) a annoncé hier, dans un communiqué, le lancement de sa nouvelle salve de vente de dollars aux banques libanaises inscrites sur la plateforme de change Sayrafa. Ceux-là seront revendus, via les banques commerciales, au taux de 12 120 livres libanaises, alors que le taux de change entre la BDL et les banques reste inchangé, à 12 000 livres pour un dollar, ce qui permet aux banques d’encaisser une commission de 1 % pour chaque dollar vendu. Le taux de change sur le marché parallèle, flirtait lui, hier, autour des 14 700 livres pour un dollar.

Selon la BDL, les clients qui désirent exécuter des transferts en dollars via la plateforme doivent remettre en espèces les sommes à convertir entre le lundi 14 juin et le mercredi 16 juin courant pour un paiement effectif aux banques correspondantes le jeudi 17 juin.

Le communiqué indique aussi que « l’ensemble des opérations pour la semaine est de 18 millions de dollars à un taux moyen de 12 200 livres le dollar ». À titre comparatif, ce montant s’élevait à 10 millions de dollars la semaine passée pour un taux moyen identique. Contactée, la BDL avait indiqué que ce taux moyen inclut également les transactions effectuées sur Sayrafa à travers les bureaux de change, d’où un taux moyen supérieur à celui fixé pour les banques.

Enfin, selon une source bancaire, les principaux bénéficiaires de ce mécanisme sont les importateurs de biens non subventionnés.


La Banque du Liban (BDL) a annoncé hier, dans un communiqué, le lancement de sa nouvelle salve de vente de dollars aux banques libanaises inscrites sur la plateforme de change Sayrafa. Ceux-là seront revendus, via les banques commerciales, au taux de 12 120 livres libanaises, alors que le taux de change entre la BDL et les banques reste inchangé, à 12 000 livres pour un dollar, ce...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut