Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus au Liban

Les contaminations repartent légèrement à la hausse : 600 cas et 10 décès en 24h

Des boîtes de nuit fermées après avoir violé l'interdiction de rouvrir.

Les contaminations repartent légèrement à la hausse : 600 cas et 10 décès en 24h

Des Libanais faisant la queue pour recevoir le vaccin contre le coronavirus à l'AUMBC à Beyrouth. Photo João Sousa

Le Liban a enregistré 10 décès et 600 nouveaux cas de coronavirus durant les dernières 24 heures, selon le rapport publié dans la soirée de mardi par le ministère de la Santé. Les chiffres sont repartis légèrement à la hausse par rapport aux derniers jours, notamment au niveau du nombre de contaminations, celui des décès étant toujours en nette baisse. Ce bilan quotidien porte à 536.554 le nombre cumulé des cas enregistrés depuis février 2020, au nombre desquels figurent 7.641 décès et un total de 502.762 personnes guéries. Parmi les cas toujours actifs, on dénombre 570 patients hospitalisés, dont 305 en soins intensifs. Le taux de positivité par rapport au nombre de tests effectués au cours des 14 derniers jours est de 5,7 %.

Fermeture de boîtes de nuit
Face à la baisse constante depuis plusieurs semaines des différents indicateurs de la pandémie, le ministère du Tourisme a appelé la Commission nationale de suivi des mesures préventives contre le coronavirus à recommander, à l'issue de sa prochaine réunion, une prolongation des horaires d'ouverture des restaurants en intérieur jusqu'à 23h30. Jusqu'à présent, les restaurants, cafés et bars peuvent accueillir les clients en extérieur, sur leur terrasse et jusqu'à minuit trente.

En outre, le ministère du Tourisme a annoncé que la police touristique avait fait fermer des boîtes de nuit qui avaient violé les règles en vigueur. "Toutes les entreprises touristiques doivent adhérer aux mesures et circulaires publiées et appliquer strictement les directives sanitaires", a-t-il affirmé dans un communiqué.

Lire aussi

« L’anxiété et la solitude sont le plus dur à supporter »

L'autorisation d'ouverture des terrasses des cafés et restaurants jusqu'à minuit trente était entrée en application samedi, à l'issue de la levée des restrictions imposées pour la fête du Fitr. Les boîtes de nuit sont toutefois toujours fermées. Les permissions de sortie pour se rendre dans certains endroits considérés à risque sont toujours requises à travers la plateforme électronique Impact. Aucune précision n'a été fournie jusqu'à présent sur la date de suppression des dernières restrictions encore appliquées.

Voyages vers Rome et Milan
Concernant les vols internationaux, la compagnie aérienne libanaise Middle East Airlines (MEA) a rappelé mardi que tous les passagers à destination de Rome et Milan doivent rester au moins cinq jours sans quarantaine sur le territoire italien, ou au moins dix jours avec quarantaine.  La MEA justifie ces consignes en vertu des mesures mises en place par les autorités italiennes de l'immigration. Elle souligne que les passagers ne seront pas autorisés à quitter le territoire avant les délais mentionnés, et qu'en cas de violation du règlement, ils devront payer une amende de 400 euros. La compagnie appelle ensuite les passagers au départ de Beyrouth à modifier leurs dates de séjour si celles-ci ne respectent pas les mesures mises en place par Rome. Les séjours de plus de cinq jours, mais moins de dix jours (avec quarantaine) ne sont donc pas autorisés. Les voyageurs doivent également s'assurer d'avoir un test PCR négatif 48h avant leur vol. Ils doivent également remplir ce formulaire, 24h avant le départ de leur vol. Pour plus d'informations, les voyageurs peuvent contacter le centre d'appel de la MEA au +9611626999, ou écrire à l'adresse électronique suivante : [email protected], ou enfin se rendre sur le site www.mea.com.lb.

Vaccination sans rendez-vous

Sur le plan des vaccins, la Commission exécutive libanaise pour la vaccination a annoncé lundi que de nouvelles tranches d'âge pouvaient désormais se faire vacciner contre le coronavirus, précisant que les personnes de plus de 40 ans pouvaient recevoir des doses du vaccin AstraZeneca sans rendez-vous.

"Désormais, les personnes entre 55 et 59 ans, souffrant de maladies chroniques et déjà inscrites sur la plateforme pourront recevoir le vaccin Pfizer contre le coronavirus, après avoir pris rendez-vous", a annoncé lundi la commission sur son compte Twitter. "Les doses de vaccins AstraZeneca sont désormais disponibles pour les plus de 40 ans sans prise de rendez-vous (walk-in) et nous enverrons des messages aux plus de 45 ans sans comorbidités afin qu'ils le reçoivent", a-t-elle par ailleurs ajouté. Mardi, le ministère de la Santé a publié la liste des hôpitaux où la vaccination sans rendez-vous a lieu, ainsi que les conditions nécessaires à cela. Il s’agit de l’hôpital gouvernemental Rafic Hariri (Beyrouth), de l’hôpital Mont-Liban (Hazmieh), de l’hôpital Sacré-Cœur (Baabda), de l’hôpital libano-canadien (Sin el-Fil), du centre al-Rida à Hay el-Sellom (Beyrouth), de l’hôpital Bahman (Beyrouth), de l’hôpital al-Sahel (Haret Hreik), de l’hôpital Aïn w Zaïn (Chouf), de l’hôpital Sibline (Chouf), de l’hôpital al-Jabal (Falougha), de l’hôpital al-Iman (Aley), du Centre médical du Kesrouan (Jounieh), de l’hôpital Hammoud (Saïda), du Centre médical Bellevue (Mansourieh), du centre Borj Kalaouiyé (Bint Jbeil), de l’hôpital gouvernemental de Bint Jbeil, du Centre médical de Nabatiyeh, de l’hôpital Alaeddine (Sarafand, Liban-Sud), de l’hôpital de Marjeyoun (Liban-Sud), de l’hôpital Hiram (Tyr, Liban-Sud), de l’hôpital Chtaura (Zahlé), de l’hôpital gouvernemental de Machghara (Békaa-ouest), de l’hôpital Batoul (Hermel), de l’hôpital Assi (Hermel), de l’hôpital Rayan (Baalbeck), du Centre Makné (Baalbeck-Hermel), de l’hôpital islamique (Tripoli), du Centre d’hospitalisation al-Youssef (Halba, Akkar), de l’hôpital Notre-Dame de Zghorta (Liban-Nord), de l’hôpital al-Nini (Tripoli, Liban-Nord) et de l’hôpital Koura (Liban-Sud).

A ce sujet, le président du Comité scientifique chargé de la vaccination contre le Covid-19, Abdel Rahman Bizri, a expliqué mardi que la vaccination sans rendez-vous "vise à accélérer la campagne au Liban et augmenter le taux d'immunité collective". Il a ensuite appelé les résidents à s'inscrire sur la plateforme électronique du gouvernement afin de se préparer à la prochaine étape de la campagne, avec l'arrivée attendue de "plusieurs types de vaccins en grandes quantités".

Samedi soir, le Liban avait reçu sa quatorzième cargaison de 46.800 doses du vaccin Pfizer/BioNTech. Le pays aura ainsi réceptionné depuis mi-février 545.220 doses du vaccin Pfizer/BioNTech, des lots du vaccin produits par AstraZeneca/Oxford et un don de 50.000 doses du vaccin chinois Sinopharm. Le vaccin russe Spoutnik V est pour sa part importé par le secteur privé, mais certaines livraisons prévues se font toujours attendre.


Le Liban a enregistré 10 décès et 600 nouveaux cas de coronavirus durant les dernières 24 heures, selon le rapport publié dans la soirée de mardi par le ministère de la Santé. Les chiffres sont repartis légèrement à la hausse par rapport aux derniers jours, notamment au niveau du nombre de contaminations, celui des décès étant toujours en nette baisse. Ce bilan quotidien porte à...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut