Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus au Liban

Majzoub annonce la reprise progressive de l’enseignement hybride à partir du 21 avril

Les épreuves du brevet se tiendront en présentiel à partir du 12 juillet, celles du bac le 26 juillet.

Majzoub annonce la reprise progressive de l’enseignement hybride à partir du 21 avril

Le ministre libanais sortant de l'Education, Tarek Majzoub. Photo ANI

Le ministre libanais sortant de l’Education, Tarek Majzoub, a annoncé jeudi la reprise de l’enseignement hybride, à distance et en présentiel, en raison de la pandémie du Covid-19, à partir du 21 avril pour les élèves du cycle secondaire. Le reste des écoliers regagneront leurs classes à partir du 5 mai prochain.

Lors d’une conférence de presse organisée au siège du ministère, Tarek Majzoub a également annoncé que les examens officiels, notamment le baccalauréat, se tiendront en présentiel le 26 juillet pour les classes du secondaire, et à partir du 12 juillet pour les élèves du brevet. Celles-ci seront préparées et corrigées par le ministère, mais présentées dans les écoles respectives des collégiens et lycéens.

Dans ce contexte, le ministre sortant a annoncé une réduction du nombre d'épreuves cette année, assurant toutefois que les examens seront "justes, et non de pure forme". "Tout le monde veut préserver le niveau des examens et certificats officiels", a-t-il affirmé, rappelant que l’an dernier, les étudiants libanais ont fait face à plusieurs problèmes, à cause du recours aux attestations délivrées sans examens et qui n'ont pas été reconnues par certains pays, comme le Qatar. Pour ce qui est du reste des classes, le ministre sortant de l’Education a déclaré que les examens de fin d’année se tiendront dans les écoles en mode présentiel aussi.

Lire aussi

Ce secteur éducatif qui faisait autrefois la fierté des Libanais

Sur un autre registre, M. Majzoub a précisé que les élèves à besoins spéciaux, et ceux qui souffrent de problèmes de santé seront dispensés de l’enseignement en présentiel, et pourront poursuivre leurs cours à distance, à condition que leurs parents présentent une demande dans ce sens à la direction de l’établissement concerné.

60.000 tablettes

"Nous avons obtenu, en collaboration avec la société allemande JIZ, 60.000 tablettes requises pour poursuivre l’enseignement à distance pour tous les élèves des écoles officielles", s'est par ailleurs félicité M. Majzoub, indiquant que des projets visant à venir en aide aux écoliers seront annoncés ultérieurement.

Le retour à l’enseignement hybride intervient alors que le pays est toujours secoué par la pandémie du Covid-19. Le 5 mars dernier, Tarek Majzoub avait annoncé la suspension de l’enseignement pour une semaine, en guise d’avertissement aux responsables qui, selon lui, ne respectaient pas leurs engagements et n’accordaient pas la priorité au secteur de l’Education en termes de vaccination contre le virus. Ce secteur était déjà gravement affecté par la crise socio-économique aigüe, et de nombreux établissements ont été endommagés par la catastrophique explosion meurtrière du 4 août 2020 au port de Beyrouth.

Le ministre libanais sortant de l’Education, Tarek Majzoub, a annoncé jeudi la reprise de l’enseignement hybride, à distance et en présentiel, en raison de la pandémie du Covid-19, à partir du 21 avril pour les élèves du cycle secondaire. Le reste des écoliers regagneront leurs classes à partir du 5 mai prochain.Lors d’une conférence de presse organisée au siège du ministère,...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut