Rechercher
Rechercher

Société - Covid-19

Hamad Hassan : Ce qui s’est passé au Parlement n’est pas une « violation »

Le ministre sortant de la Santé a souligné que la vaccination, mardi à l’hémicycle, d’une vingtaine de députés et de fonctionnaires était « un geste de reconnaissance pour les efforts déployés » par les élus pour voter la loi sur les vaccins.

Hamad Hassan : Ce qui s’est passé au Parlement n’est pas une « violation »

Dans la salle d’attente d’un centre de vaccination. Photo João Sousa

Près de 36 heures après le scandale ayant éclaté mardi à la suite de la vaccination à l’hémicycle d’une vingtaine de députés et fonctionnaires, le ministre sortant de la Santé, Hamad Hassan, est finalement sorti hier soir de son mutisme. Dans une interview accordée à la chaîne nationale Télé Liban, il a déclaré que ce qui s’est passé au Parlement « n’est pas une violation » de la stratégie nationale de vaccination. « J’ai pris une décision souverainiste et décidé que des équipes médicales se rendraient au Parlement pour vacciner les députés », a-t-il affirmé. Puis il a ajouté que cette décision était un geste de « reconnaissance pour les efforts déployés par les élus, d’autant que la Chambre s’est réunie pendant sept jours consécutifs pour voter la loi sur les vaccins ».

Estimant que la grave polémique qui a éclaté suite aux révélations de mardi, avec notamment une menace de démission de la part du président du comité national chargé de la vaccination contre le Covid-19, Abdel Rahman Bizri, et une menace de suspension du financement de la part de la Banque mondiale (BM), a un côté « positif », M. Hassan a souligné que « désormais, tous ceux qui appelaient le ministre de la Santé et les autorités pour recevoir le vaccin ne le feront plus ».

Commentant la polémique suscitée par cette affaire, il a estimé que « ça ne valait pas la peine d’en faire autant ». « La commission ministérielle (chargée du suivi du Covid-19) a des prérogatives, a-t-il justifié. Le président du comité national chargé de la vaccination contre le Covid-19, Abdel Rahman Bizri, est membre d’un comité consultatif. C’est la commission ministérielle qui prend les décisions. » Le Dr Bizri avait exprimé, mardi, son « indignation » suite aux révélations et avait dénoncé une « violation » des règles de priorités, validées par la BM, dans le cadre de la stratégie nationale. Il avait également indiqué son intention de démissionner avant de geler sa décision jusqu’à la réunion du comité qui s’est tenue hier en fin d’après-midi. À l’heure de mettre sous presse, Abdel Rahman Bizri ne s’était pas exprimé au sujet de sa démission. Lors de cette réunion, il a écouté les explications de M. Hassan sur cette affaire. Selon des sources citées par la LBCI, le Dr Bizri est resté ferme, insistant à ce que les députés concernés reçoivent la seconde dose du vaccin dans l’un des centres de vaccination accrédités. Selon plusieurs médias, Thalia Arawi, responsable des questions éthiques au sein de ce comité, a, elle, présenté sa démission.

Lire aussi

"Où est le mal ?" : au lendemain de la polémique, des députés vaccinés tentent de se justifier

Lors de son entrevue télévisée, M. Hassan a en outre estimé que la stratégie nationale est « solide et cohérente et répond aux critères internationaux ». Il a toutefois jugé qu’elle « reste théorique » et peut présenter certaines « lacunes ». « Il existe un fossé entre la documentation sur le papier et le suivi sur le terrain, qui nécessite de gros moyens et des équipes de volontaires », a-t-il poursuivi, assurant que le ministère de la Santé suit cela de près. « La population doit être tranquille, a encore rassuré M. Hassan. La Banque mondiale s’assurera si les violations ont vraiment eu lieu. Pour mémoire, la Banque mondiale nous a accordés un prêt et non une donation. » « En cas de confirmation d’une violation, la Banque mondiale pourrait suspendre le financement des vaccins », avait écrit, mardi, sur Twitter, le directeur régional de la Banque mondiale, Saroj Kumar Jha.

« Où est le mal ? »

Si Hamad Hassan a tenté d’éteindre la polémique, quelques heures plus tôt, puis tout au long de la journée, le vice-président de la Chambre, Élie Ferzli, s’est employé à souffler avec vigueur sur les braises. Après avoir estimé que la vaccination « à domicile » des 22 députés et fonctionnaires est justifiée, il a qualifié le directeur régional pour le Moyen-Orient de la Banque mondiale, Saroj Kumar Jha, de « menteur ».Dans une interview accordée à L’Orient-Le Jour peu après une conférence de presse tenue à l’hémicycle pour justifier ce qui s’était passé la veille, M. Ferzli a confirmé ses propos relayés plus tôt dans la journée par le correspondant de la Fondation Thomson Reuters, Timour Azhari. Oui, il a bien traité Saroj Kumar Jha de « menteur », a-t-il martelé. Poussant le bouchon un peu plus loin encore, M. Ferzli, qui fait partie des personnes vaccinées mardi à la Chambre, a indiqué avoir « envoyé un message au siège de la Banque mondiale à Washington pour demander une enquête concernant leur représentant au Liban ». « Nous n’avons rien fait de mal », a-t-il martelé, répétant des propos tenus dans sa conférence de presse. « Nous nous sommes inscrits sur la plateforme (de vaccination, NDLR) comme tout le monde et nous sommes dans la catégorie d’âge visée, a-t-il ajouté. De plus, les responsables du Parlement étaient en contact avec le ministère de la Santé via le conseiller du ministre Mohammad Barakat. Ce jour-là, il y avait également la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), ainsi que des représentants du ministère et de la BM. Tout était en règle, pourquoi toute cette polémique ? » À la question de savoir si le fait de qualifier le directeur régional de la BM de « menteur » ne risquait pas de coûter cher au pays si l’organisation retirait son financement des vaccins, M. Ferzli a assuré « ne pas être inquiet à ce propos », et que c’est au contraire lui qui réclame une enquête, qualifiant de « suspecte » la « campagne » contre les députés. « Pourquoi le représentant de l’organisation a-t-il fait sa déclaration avant même de nous contacter pour demander des détails sur l’opération ? se demande-t-il. Pourquoi n’a-t-on pas fait le même scandale quand l’AUB a déclaré que 52 % des vaccinés n’étaient même pas inscrits dans la plateforme ? Même l’Inspection centrale va publier un rapport dans lequel elle va souligner que 30 % des vaccinés n’étaient pas préalablement inscrits. » En soirée, M. Ferzli s’est de nouveau emporté à ce sujet, lors d’une intervention sur la LBC.

« La confiance »

Par ailleurs, concernant la vaccination ayant eu lieu au palais de Baabda, et dont ont bénéficié le président de la République, Michel Aoun, son épouse, Nadia, et dix membres de l’équipe proche du président, la FICR a affirmé hier ne pas en avoir été informée, a indiqué une porte-parole de la FICR citée par notre publication sœur L’Orient Today, ce qui constituerait une violation des règles de la campagne de vaccination contre le Covid-19.

Lire aussi

L’épidémie a un an : qu’est-ce qui explique cette descente aux enfers ?

La Banque mondiale et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) ont signé le 12 février un accord de partenariat, qui court jusqu’en décembre 2021, afin de superviser de manière indépendante la campagne de vaccination au Liban. Dans ce cadre, la FICR doit recevoir une liste quotidienne des lieux de vaccination de la part du ministère de la Santé pour envoyer des observateurs sur place.

« Le facteur le plus précieux sur le plan des politiques de santé publique est la confiance », a réagi de son côté le directeur de l’hôpital universitaire Rafic Hariri, Firas Abiad. « Tout comme le temps, la confiance, lorsqu’elle est perdue, est difficilement regagnée, a-t-il poursuivi sur son compte Twitter. La confiance ne peut être donnée. Elle se gagne et se construit graduellement à travers des exploits répétés, caractérisés par la transparence. »

Les chiffres de l’épidémie repartent à la hausse

Les chiffres sont repartis hier à la hausse au compteur de l’épidémie du Covid-19, après une légère accalmie de quelques jours, avec 62 décès enregistrés et 3 513 nouveaux cas de Covid-19, selon le bilan du ministère de la Santé. Ce qui fait grimper à 362 833 le nombre des cas cumulés au nombre desquels 4 508 décès et 277 741 guérisons. Parmi les cas toujours actifs, 2 161 personnes sont hospitalisées, dont 911 en soins intensifs.

Près de 36 heures après le scandale ayant éclaté mardi à la suite de la vaccination à l’hémicycle d’une vingtaine de députés et fonctionnaires, le ministre sortant de la Santé, Hamad Hassan, est finalement sorti hier soir de son mutisme. Dans une interview accordée à la chaîne nationale Télé Liban, il a déclaré que ce qui s’est passé au Parlement « n’est pas une...

commentaires (35)

Il parle de “décision souverainiste”? C’est mal traduit, il faudrait dire “acte régalien”. Ce monsieur se prend pour Louis XIV

Georges El-Kehdy

15 h 29, le 26 février 2021

Tous les commentaires

Commentaires (35)

  • Il parle de “décision souverainiste”? C’est mal traduit, il faudrait dire “acte régalien”. Ce monsieur se prend pour Louis XIV

    Georges El-Kehdy

    15 h 29, le 26 février 2021

  • AUCUN MAL SAUF DANS SA TETE A HAMAD.

    gaby sioufi

    14 h 10, le 26 février 2021

  • Nous sommes dans une spirale cauchemardesque.

    Darwiche Jihad

    22 h 43, le 25 février 2021

  • Complètement d'accord avec le commentaire de Monsieur Carlos Achkar

    mokpo

    18 h 54, le 25 février 2021

  • Dorénavant, quand au Scrabble on vous demandera de choisir un mot de six lettres synonyme de sans vergogne, de sans scrupule , de bonimenteur, de diplômé en bullshitologie, ne cherchez pas trop loin, il s’agit de F.E.R.Z.L.I

    DC

    17 h 58, le 25 février 2021

  • C'est bien fait pour vous mes chers compatriotes. Vous méritez cette crasse politique car c'est vous qui les avez accepté et voté pour eux. C'est vous qui applaudissez vos zaims, qui les chérissez et les mettez sur un piédestal. Vous croyez quoi quand ils ont acheté vos votes et vous ont promis monts et merveilles? Vous avez cru qu'ils allaient travailler pour vous, améliorer votre situation journalière, vous trouver du travail, défendre vos intérêts? Alors vous êtes vraiment naifs et idiots. Dès que vous vous réveillez et vous vous rendez compte qu'il ne vous reste plus rien (même dans vos comptes bancaires), j'espère que vous prendrez la seule et unique initiative: LA REVOLUTION. Pas seule qui consiste à descendre par milliers dans la rue pour quelques jours mais celle de descendre par millions dans la rue et envahir Baabda, le Parlement et le Sérail pour dégager tous ces corrompus, ces traitres et ces voleurs. Ne le faites pas pour vous, c'est trop tard. Faites le pour vos enfants et apprenez leur ce que c'est que la démocratie, la liberté et le patriotisme. Apprenez leur qu'ils doivent élire des gens qui vous méritent et qui méritent un pays: le LIBAN.

    carlos achkar

    17 h 17, le 25 février 2021

  • Hamad Hassan nous prend pour des imbéciles . Il n'est pas le seul responsable à le croire et à le faire. je vous parie qu'il sera sur la liste électorale du Hezb. pour Baalbeck, lors des prochaines élections législatives si elles ont lieu. Et sera certainement élu... Pauvre Liban

    DJACK

    17 h 16, le 25 février 2021

  • Le ministre sortant de la Santé a souligné que la vaccination, mardi à l’hémicycle, d’une vingtaine de députés et de fonctionnaires était « un geste de reconnaissance pour les efforts déployés » par les élus pour voter la loi sur les vaccins. ce n est pas Bizri qui devait demissionner c est le ministre sortant de la santé j espere qu il ne reviendra plus jamais

    youssef barada

    17 h 06, le 25 février 2021

  • Comme la "violation" de la constitution et partant, du peuple, est un mode de fonctionnement chez eux ils ne la voient nulle part, pauvres taches!

    Je partage mon avis

    16 h 47, le 25 février 2021

  • "... la Chambre s’est réunie pendant sept jours consécutifs pour voter la loi sur les vaccins ..." - Oui, enfin six jours et demi pour voir s'ils arriveraient à grapiller des commissions et comment se les partager le cas échéant, et ... 30 minutes pour voter la loi en question...

    Gros Gnon

    14 h 46, le 25 février 2021

  • Impressionnant!!! comment le peuple libanais accepte l'inacceptable? il est vrai qu'une bonne partie de la population est aussi corrompue que/ et par ses politiciens ... quelle tristesse d'assister à la mort d'un pays ou depuis longtemps beaucoup n'ont plus ni foi ni loi...

    mokpo

    14 h 07, le 25 février 2021

  • « Un geste de reconnaissance pour les efforts déployés » Merci pour le vol de notre argent Merci pour le massacre du 4 aout Merci pour la faillite de notre beau pays Merci pour la corruption de nos politiciens, leur incompétence et leur manque de patriotisme Merci pour tout Monsieur le Ministre, je vous en suis reconnaissante!

    CW

    11 h 42, le 25 février 2021

  • Ils nous volent, ils nous tuent, ils nous expulsent et ils seront réélus. Triste réalité.

    Salim Naufal

    11 h 41, le 25 février 2021

  • C'EST CONNU, UN PAYS DE COCAGNE HABITE PAR DES MAFIEUX IGNORANTS, MAIS QUI NE LE SAVENT PAS ENCORE, ILS SE LANCENT DES FLEURS, S'ENAMOURENT LES UNS LES AUTRES,FINISSENT PAR SOMBRER DANS L'EUPHORIE PROPRE AUX IMBECILES HEUREUX, AU LIEU DE PARTIR VERS D'AUTRES CIEUX.

    gaby sioufi

    11 h 27, le 25 février 2021

  • Et de quel droit ce monsieur dispose des vaccins à sa guise? Est ce encore un droit divin? Ces vaccins appartiennent à la population libanaise et ils ont été importés selon un protocole strict signé avec la Banque Mondiale et la FICR, ce dit ministre n’a pas respecté sa signature et a enfreint les règles du protocole quitte à mettre en péril le financement de tous les vaccins. Il doit être immédiatement déféré devant la Haute Cour de Justice pour mise en péril de la Nation

    Liberté de Penser

    10 h 38, le 25 février 2021

  • En plus on dit qu’il est médecin ! Je me demande de quelle université et surtout qui lui a inculqué une telle éthique professionnelle. Franchement, on n’est jamais tombé aussi bas. Merci qui?

    Liberté de Penser

    10 h 07, le 25 février 2021

  • Tant que les libanais ne leur montrent pas leur vraie reconnaissance pour avoir détruit le pays, ils continueront leurs provocations. Une ineptie pareille mérite à elle seule une révolution.

    Sissi zayyat

    09 h 47, le 25 février 2021

  • Ils n’ont vraiment pas froid aux yeux ses culottés. Maintenant il faut en plus de leurs salaires non mérités les gratifier de privilèges supplémentaires d’avoir conduit le pays au désastre qu’on connaît. NOUS MÉRITIONS MIEUX QUE ÇA BANDE DE PLOUCS. Vous prenez les citoyens pour des décérébrés.

    Sissi zayyat

    09 h 43, le 25 février 2021

  • Alors là, c'est le top...: cette décision était un geste de « reconnaissance pour les efforts déployés par les élus, d’autant que la Chambre s’est réunie pendant sept jours consécutifs pour voter la loi sur les vaccins ».

    NAUFAL SORAYA

    09 h 31, le 25 février 2021

  • Il y a certainement un concours entre le technocrate démissionnaire de la santé et celui de l’intérieur pour gagner le premier prix des déclarations publiques loufoques. On n’aura jamais eu au Liban un gouvernement aussi nul...

    Liberté de Penser

    09 h 17, le 25 février 2021

  • Mis à part incarner le "ténor vociférant" de la République dans tous les médias...que fait M. Elie Ferzli le reste de son temps et quelle est son utilité pour le pays ? - Irène Saïd

    Irene Said

    09 h 05, le 25 février 2021

  • Si il est sérieux c’est catastrophique, sinon c’est encore pire. Au vu du niveau atteint, il faudrait s’en référer au bon Dieu et la providence pour en finir... Faut quand meme ne pas désespérer, tout cauchemar a une fin, profitons pour apprendre à correctement exercer nos obligations de citoyens

    Paul Chammas

    08 h 46, le 25 février 2021

  • Il aurait mieux fait de garder son mutisme au lieu de débiter de telles inepties. Reconnaissance pour avoir voté une loi, mais c’est leur boulot pardi ! Heureusement qu’il n’y a pas un livre Guinness du ridicule, le Liban aurait raflé tous les records

    Liberté de Penser

    08 h 41, le 25 février 2021

  • Quel mal y-a-t-il si je brûle un feu rouge alors que j’ai personnellement estimé que je pouvais le faire en toute sécurité?

    PPZZ58

    08 h 40, le 25 février 2021

  • Ils prennent les libanais pour des imbeciles

    radiosatellite.online

    08 h 39, le 25 février 2021

  • Le ministre de la santé moralise quand à la transparence et la conformité mais il est le premier à violer ses propres lois. Quand à sa façon d’expliquer l’événement on ne peut que hocher de la tete

    Khazzaka May

    08 h 22, le 25 février 2021

  • UN GESTE DE RECONNAISSANCE POUR LES EFFORTS DEPLOYES ? QUELS EFFORTS ? PAR CES CORROMPUS ? ET LES CATASTROPHES QUI SE SONT ACCUMULEES PAR L,INCOMPETENCE DES CLIQUES GOUVERNANTES DONT LA CAVERNE ETOILEE D,ALIBABA QUI ONT MENE LE PAYS DANS L,ENFER ECONOMIQUE, FINANCIER ET EXISTENTIEL AVEC LA FAILLITE TOTALE ET LE VOL DES DEPOTS DES CITOYENS RESIDENTS ET DE LA DIASPORA ? ON A PEUR QUE LE CORONA LES EMPORTE ET EN DEBARRASSE CAD SOULAGE LE PAYS ? LE PEUPLE A TOUT UNE AUTRE IDEE. DANS D,AUTRES PAYS ON VACCINE LES GOUVERNANTS DANS L,OPTIQUE DE LA CONTINUATION DES SERVICES QU,ILS RENDENT A LEURS PAYS ET PEUPLES. CHEZ NOUS IL Y A VOLS ET DEVALISATIONS DE TOUT. DONC SOUHAIT DE BON DEBARRAS.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    08 h 21, le 25 février 2021

  • Les voyous de la république trouverons comme toujours des explications foireuses à leurs méfaits ... et ils le prouvent à chaque instant depuis longtemps.

    Zeidan

    08 h 18, le 25 février 2021

  • "... Hamad Hassan : Ce qui s’est passé au Parlement n’est pas une « violation » ..." - Ça c’est sûr. En tout cas vu du parle-ment. Pour nos chers (tellement chers) députés (bien prononcer le "é" à la fin pour ne pas confondre), ils ont payé pour acheter nos votes, donc ils se considèrent nos clients, et comme le client est roi... CQFD

    Gros Gnon

    08 h 05, le 25 février 2021

  • Le ministre qui ne craint pas le ridicule, a de’clare que la vaccination des depute’s était un geste de « reconnaissance pour les efforts déployés par les élus, d’autant que la Chambre s’est réunie pendant sept jours consécutifs pour voter la loi sur les vaccins ». Vraiment quel sacrifice et quel exploit ! Quand Elie Firzli, ce corrompu professionnel, se met en plus a les de’fendre, c’est la fin des fins ! Ils ont tout vole’ meme les vaccins !!!

    Goraieb Nada

    07 h 59, le 25 février 2021

  • “Monsieur le ministre, vous avez pris une décision « souverainiste « pour récompenser ces personnes...” quand reconnaîtriez vous les efforts que font quotidiennement des libanais pour SURVIVRE? “Contournez la loi” est un sport national où vous excellez et en plus vous avez le culot de crier haut et fort comme Monsieur Ferzeli que vous avez raison et tous les autres ont tort.

    mokpo

    07 h 46, le 25 février 2021

  • "nous sommes dans la catégorie d’âge visée,". Certains, mais pas lui! Les règles fixées en accord avec le bailleur de fonds ont bel et bien été violées.

    Yves Prevost

    06 h 59, le 25 février 2021

  • Les remercier d'avoir voté la loi pour la vaccination? Comme les gens récompensent leur animal domestique quand il fait ses besoins dehors? C'est le pauvre peuple qui devrait être "compensé" pour tout ce qu'il subit.... La classe dirigeante tombe de plus en plus bas...... Et le Ministre de la Santé... et Mr Ferzli... il n'y a pas de mots pour vous décrire... dégoût et nausée

    CK

    05 h 36, le 25 février 2021

  • Ils ont tellement l'habitude de ne rien faire... pour une fois où ils travaillent ils ont besoin de reconnaissance et de récompense ?? Non monsieur le ministre, ils n'ont fait que ce pour quoi ils sont payés. Et ils devraient travailler à un rythme soutenu tout le long de l'année, pas seulement 1semaine par an.

    Desperados

    04 h 30, le 25 février 2021

  • cette décision était un geste de « reconnaissance pour les efforts déployés par les élus, d’autant que la Chambre s’est réunie pendant sept jours consécutifs pour voter la loi sur les vaccins ». ET BIENTOT ON DIRA QUE LE PRESIDENT ET SA FAMILLE TRAVAILLE JOUR ET NUIT POUR CONVAINCRE UN HARRIRI TETU QUI EN VEUT AUX CHRETIENS DU LIBAN ET N'ACCEPTE PAS UN TIERS DE BLOCAGE DE LEUR PART ET ON DOIT BIEN SE VACCINNER CAR CE TYPE POURRAIT DEBARQUER A BAABDAT A N'IMPORTE QUEL MOMENT ET TOUT LE MONDE SAIT QU'IL VOYAGE BEAUCOUP ET PEUT DONC ETRE PORTEUR DU VIRUS

    LA VERITE

    01 h 12, le 25 février 2021

Retour en haut