Rechercher
Rechercher

Société - Covid-19

Un bilan toujours lourd : 35 décès et près de 5 000 contaminations

Un bilan toujours lourd : 35 décès et près de 5 000 contaminations

Une file d’attente devant un distributeur d’argent, hier, à Saïda. Aziz Taher/Reuters

À la veille d’un renforcement du reconfinement généralisé du pays pour onze jours avec un couvre-feu total, le bilan des décès causés par le Covid-19 continue de s’alourdir avec 35 morts et 4 988 nouveaux cas signalés hier. Des chiffres qui portent à 17,1 % le taux de positivité enregistré au cours des deux dernières semaines. Fait notable : aucun cas en provenance de l’étranger n’a été confirmé dans ce bilan quotidien du ministère de la Santé. Ces chiffres font grimper à 231 936 le nombre cumulé des contaminations depuis la détection du premier cas en février 2020, au nombre desquelles 1 740 décès et 145 873 guérisons. Parmi les cas toujours actifs, 1 651 personnes sont hospitalisées, dont 627 en soins intensifs, soit 54 hospitalisations supplémentaires en 24 heures, ainsi que neuf admissions en unités de réanimation au cours de la même période.

Lire aussi

Machines à oxygène : le spectre de la pénurie dans un Liban à bout de souffle

Dans ce contexte, le ministre sortant de la Santé, Hamad Hassan, a annoncé hier s’être placé en quarantaine après que trois membres de son cabinet ont été testés positifs au coronavirus. Il a affirmé qu’il restera à l’isolement, le temps de faire les tests nécessaires.

Grogne populaire

Sur le terrain, la grogne populaire se fait déjà ressentir. Ainsi, des dizaines de personnes ont observé un sit-in devant le ministère des Affaires sociales pour protester contre l’absence de compensations financières de la part des autorités. Rassemblés sous le slogan «La faim est plus dangereuse que le coronavirus », les protestataires ont exprimé leur colère et leur inquiétude, réclamant que l’État leur prodigue des aides durant ce bouclage complet du pays. Une partie de la population travaille en effet à la journée et se voit privée de son gagne-pain quotidien pendant les dix jours de fermeture. D’autre part, la ruée sur les supermarchés et les boulangeries s’est poursuivie hier encore pour le troisième jour consécutif, les Libanais craignant de manquer de provisions. Les propriétaires de ces établissements se sont toutefois voulus rassurants, écartant toute pénurie à venir.

Lire aussi

Importation de vaccins anti-Covid-19 : la loi devant le Parlement demain

Par ailleurs, le président de l’ordre des médecins de Beyrouth, Charaf Abou Charaf, a souligné hier que dans sa lutte contre la pandémie, le corps médical a déjà perdu dix de ses membres. « Vingt autres sont dans les unités de soins intensifs et plus de 300 médecins sont en isolement, a-t-il indiqué dans un communiqué. Sans oublier les contaminations parmi les résidents. »


À la veille d’un renforcement du reconfinement généralisé du pays pour onze jours avec un couvre-feu total, le bilan des décès causés par le Covid-19 continue de s’alourdir avec 35 morts et 4 988 nouveaux cas signalés hier. Des chiffres qui portent à 17,1 % le taux de positivité enregistré au cours des deux dernières semaines. Fait notable : aucun cas en provenance...

commentaires (1)

Félicitation les libanais 5000 contaminations et 35 décès ?????

Eleni Caridopoulou

15 h 52, le 14 janvier 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Félicitation les libanais 5000 contaminations et 35 décès ?????

    Eleni Caridopoulou

    15 h 52, le 14 janvier 2021

Retour en haut