Rechercher
Rechercher

Caricatures

Le Hezbollah condamne la position de la France qui "encourage l'affront dangereux contre le Prophète"

Le mufti Kabalan condamne "l'obstination officielle française" face à la publication de caricatures "offensantes".

Le Hezbollah condamne la position de la France qui

Un drapeau du Hezbollah. Photo d'illustration AFP

Le Hezbollah a condamné dimanche la position du président français Emmanuel Macron, qui a promis de ne pas "renoncer aux caricatures" du Prophète, interdites comme toute représentation de Mahomet dans la religion musulmane.

"Le Hezbollah condamne fermement l'insulte délibérée faite au prophète Mahomet et exprime son rejet total de la position officielle française persistance consistant à encourager cet affront dangereux contre le Prophète", indique un communiqué du parti chiite publié en début de soirée.

Le Hezbollah regrette "le retour de ces atteintes et du sentiment de haine contre l'islam et les musulmans", estimant que "ce qui a été publié en France heurte les sentiments de plus d'un milliard de musulmans, dont toute une génération de musulmans et d'arabes vivant en Europe et en France depuis des décennies".

"Les allégations fallacieuses autour de la liberté d'expression ne peuvent pas justifier les attaques inacceptables contre le Prophète, les religions et les croyances", poursuit le Hezbollah, appelant les autorités françaises à "revenir à la raison, à la sagesse, au respect franc des religions et des valeurs religieuses" et à "contribuer de manière positive à prévenir l’émergence de nouvelles tensions sur le plan international".

Comme la veille, la manifestation prévue devant l'ambassade de France à Beyrouth n'a attiré personne, à part quelques dizaines de soldats et de forces anti-émeutes.

Plus tôt dans la journée, le président du Conseil supérieur chiite, le mufti Abdel Amir Kabalan, avait condamné "l'obstination officielle française" face à la publication de caricatures "offensantes" pour le prophète Mahomet, mettant Paris en garde contre les "répercussions" de cette politique "provocatrice". 

Samedi, des mouvements de protestation avaient eu lieu à Tripoli et Saïda, respectivement au nord et au sud du Liban, pour dénoncer les "atteintes au Prophète", après les déclarations du président français.

Le Hezbollah a condamné dimanche la position du président français Emmanuel Macron, qui a promis de ne pas "renoncer aux caricatures" du Prophète, interdites comme toute représentation de Mahomet dans la religion musulmane.

"Le Hezbollah condamne fermement l'insulte délibérée faite au prophète Mahomet et exprime son rejet total de la position officielle française...

commentaires (16)

Ils nous bassinent avec leur 1 milliard et demi de musulmans dans le monde qui sont choqués par des dessins et se révoltent alors que les 2 milliards et demi de chrétiens n’ont blessé aucun musulman parce qu’un taré s’est permis de transformer leur cathédrale en mosquée. Qu’auront eu comme réaction ces mêmes qui défendent leur prophète si un pays chrétien avait transformé leur mosquée en église ? Ils se permettent tout et se font passés pour des victimes. Ça a toujours été leur mode opérationnel. Ils envahissent l’Europe pour profiter de sa richesse en empruntant des bateaux et en traversant des milliers de km pour rejoindre la civilisation alors que les pays arabes refusent de les accueillir. Une fois l’intérieur bien au chaud ils se retournent contre ce même peuple qui les a accueilli et éduqué et décapitent ses élites au nom de leur idéologie à deux balles. Erdogan a posté les immigrés dans des tentes à ses frontières pour les monnayer et les utiliser contre les européens pendant que l’Europe lui versait des milliards pour les accueillir et a ouvert ses portes et ses écoles à ces gens qui les remercient en faisant couler leur sang. Pour l’amour de Dieu, qu’on ne nous parle pas de respect de l’autre. Ils prennent notre charité, notre générosité et notre refus de nous abaisser à leur niveau pour de la faiblesse. Dessins contre tête coupée où se trouve le respect de l’autre?

Sissi zayyat

10 h 58, le 26 octobre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (16)

  • Ils nous bassinent avec leur 1 milliard et demi de musulmans dans le monde qui sont choqués par des dessins et se révoltent alors que les 2 milliards et demi de chrétiens n’ont blessé aucun musulman parce qu’un taré s’est permis de transformer leur cathédrale en mosquée. Qu’auront eu comme réaction ces mêmes qui défendent leur prophète si un pays chrétien avait transformé leur mosquée en église ? Ils se permettent tout et se font passés pour des victimes. Ça a toujours été leur mode opérationnel. Ils envahissent l’Europe pour profiter de sa richesse en empruntant des bateaux et en traversant des milliers de km pour rejoindre la civilisation alors que les pays arabes refusent de les accueillir. Une fois l’intérieur bien au chaud ils se retournent contre ce même peuple qui les a accueilli et éduqué et décapitent ses élites au nom de leur idéologie à deux balles. Erdogan a posté les immigrés dans des tentes à ses frontières pour les monnayer et les utiliser contre les européens pendant que l’Europe lui versait des milliards pour les accueillir et a ouvert ses portes et ses écoles à ces gens qui les remercient en faisant couler leur sang. Pour l’amour de Dieu, qu’on ne nous parle pas de respect de l’autre. Ils prennent notre charité, notre générosité et notre refus de nous abaisser à leur niveau pour de la faiblesse. Dessins contre tête coupée où se trouve le respect de l’autre?

    Sissi zayyat

    10 h 58, le 26 octobre 2020

  • Ils sont debout parceque vous êtes à genoux ! Ce ne sont pas les dessins de CHARLIE qui sont choquants. Débarrassez-vous de ces tristes sires, vociférant de très approximatives "pensées religieuses". Ils ne sont autres que d'opportunistes manipulateurs qui n'ont jamais quitté les cavernes de la pensée obscurantiste. Vous semblez tous oublier que le monde était uni à Paris autour de l'assassinat d'innocents créateurs. Fatiguée de ses émotions sélectives d'un peuple Libanais qui s'est laissé asservir par une bande de profiteurs et de criminels. Un peu de respect à cette France, dont je ne suis, tant critiquée alors qu'elle se bat sur beaucoup de fronts au nom de cette Liberté pour laquelle ils ont été, depuis toujours, nombreux à choisir de mourir. Cette critique systématique de ce pays est exaspérant. Le temps est révolu où nous ne devions pas choisir un camp.

    Lillie Beth

    09 h 28, le 26 octobre 2020

  • N'ont le droit de critiquer l'attitude de la France que ceux qui ont auparavant violemment condamné le massacre barbare de l'enseignant français.

    Yves Prevost

    09 h 26, le 26 octobre 2020

  • Ils sont debout parceque vous êtes à genoux ! Ce ne sont pas les dessins de Charlie qui sont choquants

    Lillie Beth

    09 h 07, le 26 octobre 2020

  • Charlie Hebdo est un torchon, nous sommes d'accord. La plupart de ces caricatures sont du plus mauvais goût, voire extrêmement vulgaires. Là encore, nous sommes d'accord. Ceci dit, on aurait aimé que les deux chefs, religieux et militaires condamnent avec la même ardeur l'horrible assassinat d'un professeur qui a commis une erreur - je le confesse - pas un crime.

    Yves Prevost

    06 h 54, le 26 octobre 2020

  • LES PSEUDO LEADERS QUE NOUS AVONS DANS LA COMMUNAUTE MUSULMANE PEUVENT ETRE CHOQUES PAR LES CARICATURES MAIS CELA NE DOIT PAS LEUR PERMETTRE DE SUIVRE COMME DES MOUTONS UN NASRALLAH OU UN ERDOGAN BIZAREMENT REUNI ICI ENTRE CHIITES ET SUNNITES QUI SE DISPUTENT A MORT AILLEURS S'ILS AVAIENT AU MOINS PROTESTER CONTRE L'ABONIMABLE MEURTRE DU COUPEUR DE TETE D'UN PROFESSEUR FRANCAIS ILS AUAIENT ETE PLUS CREDIBLE CEUX QUI PROTESTENT CONTRE LES CARICATURES DEVRAIENT COMPRENDRE QU'IL Y A UN AUTRE MONDE QUE LE LEUR OU LA LIBRE EXPRESSION PACIFIQUE D'UNE OPINION EST AUTORISEE PAR LA LOI ET LE FAIT QUE TOUS LES CRIMES ET TRANCHEMENT DE TETE PAR ISIS EN SYRIE AIENT ETE REVENDIQUE AU NOM DE MOHAMED FAIT QUE LES CARICATURISTES NE FONT QUE REFLETER UNE REALITE MALHEUREUSENMENT DE CERTAINS MUSULMANS FANATISES ET SUREMENT PAS DE TOUS EVIDEMENT LA VERITE MEME SI JE N'AIME PAS PERSONELLEMENT CES CARICATURES, JE TROUVE QUE LA LIBERTE D'EXPRESSION EST SACREE ET QUE NOS DIRIGEANTS QUI PARFOIS TIRENT A BALLES REEELLES SUR LES MANIFESTANTS SONT PIRE QUE LES CARICATURES QUI EUX NE TUENT PERSONNE

    LA VERITE

    02 h 46, le 26 octobre 2020

  • C’est bizarre de tolérer les décapitations, le terrorisme, les lapidations, les excisions, l’esclavage moderne, la condition des femmes, et j’en passe.... et se révolter autant contre des dessins qui sont publiés dans une autre partie du globe...

    Beley Nanor

    00 h 26, le 26 octobre 2020

  • Que le Hezbollah et le Grand Turc névrosé s'occupent de leurs affaires et laissent les Français gérer leur pays comme ils l'entendent. La France est l'un des rares pays au Monde où existe une réelle liberté d'expression et le restera, que cela plaise ou non à ces hystériques .

    DM

    22 h 56, le 25 octobre 2020

  • No comment s'agissant des déclarations de RÈTROGRADES...

    DJACK

    22 h 07, le 25 octobre 2020

  • C'est annonciateur d'un retard dans la formation du Gouvernement de quelques jours, pour embêtez la France. Certains pensent que le Président Macron rêve ou cauchemarde en fonctions de leurs positions.

    MGMTR

    21 h 49, le 25 octobre 2020

  • De quoi je me mêle Occupez vous de la liberté d'expression à Dahiyeh voire le Liban

    KARIM GHAZZAOUI

    20 h 44, le 25 octobre 2020

  • Il est temps que les musulmans s'émancipent et qu'au lieu de critiquer un pays laïque ou la liberté d'expression est a l'ordre du jour et ou les bandes dessinées peuvent être dirigées tout autant contre le christianisme, l'islame, le bouddhisme ou le judaïsme, ils devraient plutôt dénoncer cet acte barbarique commis au nom de la religion.

    Colette Whittaker

    20 h 41, le 25 octobre 2020

  • Il y a pas très longtemps les motards du duo chiites insultaient la femme du prophète.. nombre de décapitations par la suite de ces insultes?? Zéro!!! Des poids et démesures!!!....ayiiib!

    Wlek Sanferlou

    20 h 08, le 25 octobre 2020

  • Et si le Hezbollah s'occupait de ses affaires ? même si on peut trouver les caricatures indécentes, c'est l'affaire de la France pas du Hezbollah qui ne sait pas ce que veut dire laïcité et qui confond religion et politique.

    Zeidan

    19 h 31, le 25 octobre 2020

  • Et bien sur, aucune condemnation de l'assassin! Non mais quel bande de pieds nivkeles....

    IMB a SPO

    19 h 24, le 25 octobre 2020

  • Allez vs faire f..... vous et vos menaces. N’allez pas en France. Restez chez vous et par conséquent utilisez vos écoles, universités, hôpitaux etc... et n’approchez pas des connaissances françaises et européennes ds tous ces domaines. Restez en Iran, ça vous va très bien ??

    Khoury-Haddad Viviane

    19 h 15, le 25 octobre 2020