Rechercher
Rechercher

Politique - Tracé des frontières entre le Liban et Israël

Aoun remercie Pompeo pour le rôle de médiation de Washington

Le secrétaire d'Etat US annonce l'envoi d'aides pour la reconstruction de quartiers dévastés de Beyrouth, selon la présidence libanaise. 

Aoun remercie Pompeo pour le rôle de médiation de Washington

Poignée de main entre le chef de l'Etat libanais, Michel Aoun (d), et le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, le 22 mars 2019 à Baabda. Photo d'archives AFP / POOL / JIM YOUNG

Le président libanais, Michel Aoun, s'est entretenu lundi avec le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, qu'il a remercié pour le "rôle joué" par Washington comme médiateur dans les négociations entre le Liban et Israël pour la démarcation de leurs frontières. Lors de cet appel téléphonique, le président Aoun a assuré que le Liban restait "déterminé à préserver ses droits et sa souveraineté terrestre et maritime", remerciant dans ce cadre les Etats-Unis d'assurer la médiation dans les négociations, entamées mercredi dernier à Naqoura, au Liban-Sud, rapporte la présidence libanaise. 

Le Liban et Israël, deux voisins techniquement toujours en guerre, ont engagé ces pourparlers sous l'égide de l'ONU et la médiation de Washington pour délimiter leur frontière maritime. L’objectif des deux protagonistes est de lever les obstacles à la prospection d’hydrocarbures et de régler le désaccord qui les oppose au niveau du bloc numéro 9, concernant une zone disputée de 860 km2. Le secrétaire d’État adjoint américain pour le Moyen-Orient, David Schenker, qui était présent lors de cette première réunion "préliminaire", avait espéré que ces négociations aboutissent  "le plus rapidement possible" à des "résultats positifs". La prochaine réunion rassemblant les délégations libanaise et israélienne est prévue mardi prochain, le 26 octobre.

Lire aussi

Le mutisme officiel libanais contraste avec la volubilité israélienne


De son côté, le secrétaire d'Etat US s'est félicité du début des négociations entre le Liban et Israël, rapporte un communiqué du département d'Etat. "Le secrétaire Pompeo a également constaté qu'il s'agit du premier anniversaire des manifestations du 17 octobre, est-il ajouté. Il a noté que les États-Unis attendaient avec intérêt la formation d'un gouvernement libanais engagé et capable de mettre en œuvre des réformes susceptibles de déboucher sur des opportunités économiques, une meilleure gouvernance et la fin de la corruption endémique".

Dans son communiqué, la présidence libanaise a en outre souligné que M. Pompeo a annoncé l'envoi d'aides pour la reconstruction de quartiers dévastés de Beyrouth, à la suite de la double explosion du 4 août. Après le drame du port, les Etats-Unis avaient envoyé 18 millions de dollars de nourriture, de médicaments et autres besoins essentiels au Liban. MM. Aoun et Pompeo ont, toujours selon le communiqué de la présidence, évoqué les relations bilatérales entre les deux pays et les derniers développements géopolitiques régionaux.


Le président libanais, Michel Aoun, s'est entretenu lundi avec le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, qu'il a remercié pour le "rôle joué" par Washington comme médiateur dans les négociations entre le Liban et Israël pour la démarcation de leurs frontières. Lors de cet appel téléphonique, le président Aoun a assuré que le Liban restait "déterminé à préserver ses...

commentaires (3)

"Pompéo" est le mieux placé pour "pomper eau" de la mer.

radiosatellite.online

21 h 19, le 19 octobre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • "Pompéo" est le mieux placé pour "pomper eau" de la mer.

    radiosatellite.online

    21 h 19, le 19 octobre 2020

  • DETERMINE A PRESERVER SA SOUVERAINETE TERRESTRE ET MARITIME... ALORS POURQUOI NEGOCIER ET REMERCIER POMPEO POUR LE ROLE DES USA DANS CES NEGOCIATIONS. POURQUOI PRENDRE LES LIBANAIS POUR DES BETES QUI VONT GOBER L,IN EPTIE ? ON NEGOCIE AVEC ISRAEL, ON VA SIGNER DES ACCORDS COMMUNS, C,EST QU,ON LE RECONNAIT DE FACTO. L,AMERE POTION POUR LES BARBUS.

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

    19 h 39, le 19 octobre 2020

  • Le rôle de médiation de Washington est super important pour sortir le Liban de l'impasse .Il faudra en profiter .

    Antoine Sabbagha

    18 h 54, le 19 octobre 2020

Retour en haut