Rechercher
Rechercher

Liban

Washington veut un engagement des dirigeants libanais pour un "vrai changement"

Les USA utiliseront "tous les outils disponibles pour responsabiliser ceux qui facilitent les activités du Hezbollah", déclare David Hale.

Washington veut un engagement des dirigeants libanais pour un

Le secrétaire d’État adjoint américain pour les Affaires du Proche-Orient, David Hale, le 20 décembre 2019 à la Maison du Centre, à Beyrouth. Photo AFP / ANWAR AMRO

Le secrétaire d’État adjoint américain David Hale a réaffirmé jeudi que les États-Unis et leurs partenaires seront prêts aider le Liban à entreprendre les réformes nécessaires "lorsque nous verrons les dirigeants libanais s'engager pour un véritable changement". Lors d'une audition devant le Sénat, le responsable américain s'en est également pris au Hezbollah.

"Le Liban est confronté à une impasse politique et à l’instabilité économique, exacerbées par l’explosion du 4 août au port de Beyrouth, qui a fait 180 morts, 6 500 blessés et détruit une grande partie de Beyrouth, le centre économique et commercial du Liban", a déclaré M. Hale, selon lequel la double explosion meurtrière "est un symptôme des problèmes systémiques du Liban qui persistent depuis trop longtemps". "Le peuple libanais mérite mieux et ses demandes de changement ne sauraient être plus claires. Nous continuerons d’être aux côtés du peuple libanais, alors qu’il se remet et se reconstruit après la dévastation", a-t-il ajouté. "L'Amérique est solidaire de ceux qui réclament depuis longtemps des réformes tangibles et un gouvernement qui répond à leurs demandes légitimes et de longue date. Lorsque nous verrons les dirigeants libanais s'engager en paroles et en actes, les États-Unis et leurs partenaires internationaux seront prêts à fournir leur aide pour accomplir les vraies réformes", a déclaré le diplomate lors d'une audition devant la puissante commission des Affaires étrangères du Sénat américain.

Lire aussi

Les Etats-Unis "ne fourniront pas d'aide à long terme au Liban" sans "leadership capable"

Le diplomate US a également évoqué la question du Hezbollah. "Ce parti cultive et exploite l'environnement de corruption du Liban et sape les intérêts du peuple libanais en accumulant les armes et par ses activités de déstabilisation dans la région. Le Hezbollah a prouvé que c'est un groupe qui relève de Téhéran, pas de l’État ou du peuple libanais", a affirmé M. Hale. Et d'assurer que Washington "utilisera tous les outils disponibles pour responsabiliser ceux qui facilitent les activités du Hezbollah" et "continuera à faire pression sur nos partenaires afin de designer le Hezbollah dans sa totalité comme une organisation terroriste".

Dans une tribune publiée le 16 septembre dans Le Figaro, Mike Pompeo avait critiqué le refus de la France de désigner le Hezbollah dans son intégralité comme organisation terroriste, Paris considérant uniquement l’aile militaire du parti chiite comme telle.
Quelques jours plus tôt, le Trésor américain avait imposé des sanctions à deux anciens ministres libanais, Youssef Fenianos (Marada) et Ali Hassan Khalil (Amal), pour "corruption" et soutien au Hezbollah, considéré comme une organisation terroriste par Washington.



Le secrétaire d’État adjoint américain David Hale a réaffirmé jeudi que les États-Unis et leurs partenaires seront prêts aider le Liban à entreprendre les réformes nécessaires "lorsque nous verrons les dirigeants libanais s'engager pour un véritable changement". Lors d'une audition devant le Sénat, le responsable américain s'en est également pris au Hezbollah.

"Le Liban...

commentaires (3)

Les USA utiliseront "tous les outils disponibles pour responsabiliser ceux qui facilitent les activités du Hezbollah"... attaquez vous directement au Hezb. Non?? Ils se facilitent tous seuls la tâche eux-mêmes. Et nous le reste du peuple on attend après leur bon vouloir...

Sybille S. Hneine

19 h 51, le 24 septembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Les USA utiliseront "tous les outils disponibles pour responsabiliser ceux qui facilitent les activités du Hezbollah"... attaquez vous directement au Hezb. Non?? Ils se facilitent tous seuls la tâche eux-mêmes. Et nous le reste du peuple on attend après leur bon vouloir...

    Sybille S. Hneine

    19 h 51, le 24 septembre 2020

  • "Over our dead bodies" diront nos valeureux dirigeants... Et nous...Ben on en sera content...en catimini...

    Wlek Sanferlou

    19 h 31, le 24 septembre 2020

  • LE CONDOR PREDATEUR VOLE AVEC SA TETE, SON CORPS ET SES DEUX AILES. L,UNE EST UNE AILE PREDATRICE ET L,AUTRE EST UNE AILE BIENFAITRICE. QUE D,INEPTIE N,ENTENDRONS NOUS ENCORE DE CERTAINS GRANDS DE CE MONDE.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    19 h 14, le 24 septembre 2020