Rechercher
Rechercher

Environnement

Des incendies, probablement provoqués, se déclarent dans la vallée de Bisri

Des incendies, probablement provoqués, se déclarent dans la vallée de Bisri

Des équipes de la Défense civile luttant contre les flammes dans la vallée de Bisri le 19 septembre 2020. Photo Facebook/Défense civile+

Un sinistre, « vraisemblablement provoqué » selon un communiqué de Terre Liban, s’est déclaré samedi, dans l’après-midi, dans la vallée de Bisri, située dans une vallée entre la localité de Jezzine et le Chouf, mais qui a finalement été maîtrisé par la Défense civile au terme de plus de trois heures de lutte acharnée contre les flammes.

Paul Abi Rached, président de Terre Liban, explique à L’Orient-Le Jour que samedi dans l’après-midi, des jeunes de Bisri-Team, un club mis en place par Terre Liban qui regroupe des jeunes de la région avec pour mission celle de protéger la plaine de Bisri, de la nettoyer et d’accueillir les visiteurs, ont entendu une explosion. « Deux d’entre eux ont pris une mobylette pour essayer de voir ce qui s’est passé, raconte-t-il. Ils ont vu un incendie près de la maison du moukhtar du village. Plusieurs autres personnes ont affirmé avoir entendu elles aussi l’explosion et vu une voiture noire aux vitres teintées garée près du site du sinistre. »

Lire aussi

La Banque mondiale annule une partie du prêt


M. Abi Rached raconte que les volontaires de Terre Liban ont commencé à éteindre le feu, le temps que la Défense civile arrive sur les lieux. « Près d’une demi-heure plus tard, plusieurs autres incendies se sont déclarés dans la plaine », déplore-t-il, soulignant que dans ce cas également, « des explosions ont été entendues ». Il note en outre que des jeunes filles du club Bisri-Team postées devant l’entrée de la plaine ont vu la voiture noire en question passer sans s’arrêter au niveau du poste du club érigé en ce lieu.

M. Abi Rached affirme enfin que le Mouvement écologique libanais qu’il préside entreprendra une action en justice devant les tribunaux compétents.


Un sinistre, « vraisemblablement provoqué » selon un communiqué de Terre Liban, s’est déclaré samedi, dans l’après-midi, dans la vallée de Bisri, située dans une vallée entre la localité de Jezzine et le Chouf, mais qui a finalement été maîtrisé par la Défense civile au terme de plus de trois heures de lutte acharnée contre les flammes.

Paul Abi Rached,...

commentaires (3)

CHERCHEZ CEUX QUI ONT PERDU LA LATTA...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

14 h 40, le 21 septembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • CHERCHEZ CEUX QUI ONT PERDU LA LATTA...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    14 h 40, le 21 septembre 2020

  • Bon il faut aussi dire que ce n’était pas sympa de faire annuler l’aide de la Banque Mondiale. Et les commissions alors? Leurs zaïms avaient prévu de changer leurs yachts cette année... Pas sympa. Je comprends leur colère.

    Gros Gnon

    09 h 53, le 21 septembre 2020

  • Les voyous ne démordent pas, patience....

    Je partage mon avis

    07 h 54, le 21 septembre 2020