Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Nous réclamons la potence... la Palestine n’est plus notre cause !

Il existe sûrement dans l’armée des officiers patriotes et honnêtes capables de se réunir et de dresser des potences pour les gouvernants, et même s’ils observent le mutisme, ils finiront sans doute par réagir face à cette situation catastrophique que subissent tous les Libanais. Ce peuple n’est pas docile à ce point. Ils l’ont volé, ils l’ont tué et ont détruit tout ce qui a été bâti pendant les dernières années. Nous crachons déjà sur toute cette bande de criminels, mais le premier à devoir être pendu est celui qui prétend libérer la Palestine !

Fichez-nous la paix, à nous et à la Palestine. Depuis trois quarts de siècle, la Palestine constitue un prétexte pour les politiciens et les militaires arabes afin de détruire les pays arabes l’un après l’autre et afin de répandre les crimes, le sang et les vols. Nous ne voulons plus libérer la Palestine ! Ce slogan, laissez-le pour les tombes et offrez-nous des hommes comme Atatürk et le grand Mohammad Ali afin qu’ils coupent les têtes de tous les gouvernants arabes et restituent la vertu, la dignité et l’honnêteté au pouvoir.

Le Liban a obtenu le premier prix concernant la création de troubles, la multiplication des vols et la destruction des demeures de son peuple. Pendant six ans, une bombe atomique s’est trouvée dans le port de Beyrouth à un moment où les responsables de ce port étaient occupés avec les autres voleurs et les cinquante mille fonctionnaires choisis parmi les illettrés, n’assumant aucune responsabilité. Nos responsables ont détruit ces dernières années les banques, le système monétaire, économique et moral. Ils ont démoli l’État et nous servent tous les jours des histoires de vol. Ils divisent les gens au niveau des confessions et des communautés pour mieux les exploiter.

Ils ont décimé, désagrégé le pays, arrêté son développement, mis fin à la sécurité, détruit l’économie, tué la justice… Qu’attendez-vous, peuple du Liban ? Il ne reste même pas une branche d’olivier dans notre cher pays !

Ils forment des bandes avec leurs protégés criminels et les nomment à des postes dans l’administration qui paye ces bandits pour leurs crimes !

Ils ont tu la révolution : chiites… chiites… chiites et libération de la Palestine. Le Hezbollah amasse l’argent et les armes recueillies avec le sang iranien oppressé par des chefs du même acabit que les gouvernants arabes !

Chaque affaire de vol, chaque bombe atomique ou chaque projet de corruption maquillé a sa commission d’enquête, sa résidence forcée. Mais la commission d’enquête est formée d’un ramassis de voleurs et la résidence surveillée (récemment découverte) est en fait une résidence dans toutes les rues et bâtiments de la ville ! Le peuple est naïf et croit aux rapports qu’ils n’hésitent pas à établir après chaque opération.

Si, dans quelques jours, les potences ne sont pas dressées, ceux qui sont supposés dresser ces potences seront eux-mêmes soumis à cette fin horrible avec l’effondrement et les carnages qui pointent déjà l’horizon !

Abdel Hamid EL-AHDAB

Avocat

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Il existe sûrement dans l’armée des officiers patriotes et honnêtes capables de se réunir et de dresser des potences pour les gouvernants, et même s’ils observent le mutisme, ils finiront sans doute par réagir face à cette situation catastrophique que subissent tous les Libanais. Ce peuple n’est pas docile à ce point. Ils l’ont volé, ils l’ont tué et ont détruit tout ce...

commentaires (1)

La Palestine n a jamais été notre cause.

Robert Moumdjian

04 h 27, le 10 août 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • La Palestine n a jamais été notre cause.

    Robert Moumdjian

    04 h 27, le 10 août 2020