Rechercher
Rechercher

Explosion

Le groupe CMA CGM met en place « un hub logistique » à Tripoli

Le groupe CMA CGM met en place « un hub logistique » à Tripoli

L’armateur français CMA CGM compte 261 collaborateurs au Liban, dont deux blessés dans un état grave et un disparu. Photo d’archives AFP

Au lendemain de la double explosion qui a eu lieu au port de Beyrouth mardi soir, CMA CGM, l’un des leaders mondiaux du transport maritime et de la logistique, a annoncé qu’il mettait en place une opération logistique afin de structurer un « hub logistique » à Tripoli. En effet, une source proche du port de la deuxième plus grande ville du pays a déclaré le matin à L’Orient-Le Jour que « le port de Beyrouth n’est plus opérationnel » (voir par ailleurs). Or, l’accès maritime est essentiel pour le Liban qui importe la majeure partie de ses besoins. C’est pour cela que les navires « seront déviés vers Tripoli ou d’autres terminaux de la région ».

Le groupe a également exprimé sa « profonde solidarité avec tous les Libanais et les Beyrouthins ». Il compte 261 collaborateurs au Liban, dont deux blessés dans un état grave et un disparu. Quant aux infrastructures, le siège du groupe situé au port a été « sévèrement endommagé ». Toutefois, un de leurs bateaux opérant ce soir-là « à 1,5 km du lieu de l’explosion » n’a subi aucun dommage, et aucun membre de l’équipage n’a été blessé.

Le PDG de CMA CGM, Rodolphe Saadé, a mis à disposition mercredi un avion privé afin qu’une équipe médicale ainsi que du matériel arrivent au Liban, dans le cadre de l’aide annoncée mardi soir par le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.


Au lendemain de la double explosion qui a eu lieu au port de Beyrouth mardi soir, CMA CGM, l’un des leaders mondiaux du transport maritime et de la logistique, a annoncé qu’il mettait en place une opération logistique afin de structurer un « hub logistique » à Tripoli. En effet, une source proche du port de la deuxième plus grande ville du pays a déclaré le matin à...

commentaires (0)

Commentaires (0)