Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Les procédures à suivre pour les passagers arrivant à l'AIB à nouveau spécifiées

Les procédures à suivre pour les passagers arrivant à l'AIB à nouveau spécifiées

Des soignants prélevant des échantillons sur des passagers à leur arrivée à l'Aéroport international de Beyrouth, le 1er juillet 2020. Photo REUTERS/Aziz Taher

La direction générale de l'Aviation civile et le ministère des Transports ont publié mardi une circulaire adressée à toutes les compagnies aériennes opérant à l'Aéroport international de Beyrouth (AIB) afin de mettre au point les procédures à suivre pour les passagers à l'arrivée, à partir du 31 juillet.

- Tous les passagers qui se rendent au Liban doivent se faire tester dans un laboratoire certifié par les autorités locales  moins de 96 heures avant leur départ pour le Liban. Les résultats des tests doivent être présentés au comptoir d'enregistrement. Seuls les passagers avec un test négatif seront autorisés à embarquer.

- Tous les passagers qui se rendent au Liban doivent remplir une fiche de santé médicale émise par le ministère de la Santé avant leur arrivée au Liban. Elle est disponible en ligne sur le lien https://arcg.is/0GaDnG . Seuls les passagers qui auront complété cette fiche seront autorisés à embarquer.

- Toutes les compagnies doivent facturer 50 dollars à chaque voyageur souhaitant se rendre au Liban (à l'exception des enfants de moins de 12 ans et des membres de la Finul). Il s'agit du tarif du test PCR que chaque passager devra subir à son arrivée à l'AIB. 

- Les passagers arrivés au Liban et munis d'un test positif doivent suivre les directives du ministère de la Santé jusqu'à leur rétablissement.

- Pour les passagers arrivés au Liban en provenance de pays où les tests PCR sont considérés précis : ils seront informés des résultats de leurs tests dans les 48h suivant leur arrivée. Pendant ce temps, ils devront rester dans leur lieu de résidence. 

- Pour les passagers arrivés au Liban en provenance de pays où les tests sont considérés comme étant imprécis : 

Les tests PCR des pays suivants sont considérés imprécis : l'Irak et tous les pays d'Afrique (à l'exception de l'Afrique du Sud, de la République centrafricaine, du Ghana, de la Tunisie, de l'Algérie et du Maroc). 

Tous les passagers en provenance de ces pays doivent avoir payé à l'avance une réservation d'hôtel pour 48 heures. La réservation doit être enregistrée dans les hôtels désignés par le ministère du Tourisme et où sont prévus des prix réduits. 

Il s'agit des hôtels suivants : Lancaster hotels group, Golden Tulip Hotel, Radisson Blu Martinez. 

Les passagers qui ne sont pas munis de cette réservation ne seront pas autorisés à embarquer pour le Liban. Ils recevront les résultats de leurs tests dans les 48h qui suivront leur arrivée et devront en attendant rester à l'hôtel. Après cela, ils devront rester en quarantaine chez eux, durant 72 heures, au cours desquelles ils subiront un autre test. Ils devront ensuite rester à domicile en attendant les résultats. 

- Tous les passagers qui sont partis et revenus au Liban pour seulement une semaine sont exempts de tests PCR à leur lieu de départ. Ils subiront un test à leur arrivée à l'AIB.

Le gouvernement, qui s'est réuni en Conseil des ministres au palais présidentiel de Baabda, a décidé mardi de prolonger jusqu'au 30 août l'état de mobilisation générale, alors que celui-ci devait expirer le 2 août.

Lundi, à l'issue d'une réunion de la commission ministérielle chargée du suivi de la pandémie au Liban, le gouvernement avait annoncé le bouclage total du pays du 30 juillet au 3 août, puis de 6 au 10 août inclus, à l’exception de l’aéroport où l’arrivée de voyageurs sera restreinte. Cette mesure concerne notamment les entreprises privées, les magasins, les commerces et les marchés, ainsi que les secteurs éducatif et bancaire. Les rassemblements sont également prohibés durant cette période. En sont exemptés les institutions publiques, les points d’entrée sur le territoire libanais, les secteurs de la santé, de l’alimentation, de l’industrie, de l’agriculture, des médicaments et des médias, ainsi que les institutions militaires et sécuritaires.


La direction générale de l'Aviation civile et le ministère des Transports ont publié mardi une circulaire adressée à toutes les compagnies aériennes opérant à l'Aéroport international de Beyrouth (AIB) afin de mettre au point les procédures à suivre pour les passagers à l'arrivée, à partir du 31 juillet. - Tous les passagers qui se rendent au Liban doivent se faire tester dans un...

commentaires (6)

LE MALHEUR C,EST QU,AVEC LE RAPATRIEMENT ET LE LACHAGE DANS LA NATURE LE JEU EST PEUT-ETRE PERDU. SOUHAITONS QUE NON.

DENIONS LA CENSURE.GARDONS NOS LIBRES EXPRESSIONS.

20 h 37, le 29 juillet 2020

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • LE MALHEUR C,EST QU,AVEC LE RAPATRIEMENT ET LE LACHAGE DANS LA NATURE LE JEU EST PEUT-ETRE PERDU. SOUHAITONS QUE NON.

    DENIONS LA CENSURE.GARDONS NOS LIBRES EXPRESSIONS.

    20 h 37, le 29 juillet 2020

  • Aussi: "tous les passagers qui sont partis du Liban et rentrés en l’espace d’une semaine sont exempts d’un test PCR à leur lieu de départ. Ils subiront en revanche un test à leur arrivée à l’AIB." Ces passagers doivent-ils aussi avoir une réservation d'hotel?

    NAUFAL SORAYA

    15 h 24, le 29 juillet 2020

  • "Les passagers arrivés au Liban et munis d'un test positif doivent suivre les directives du ministère de la Santé jusqu'à leur rétablissement." Ils ont quand même embarqué, malgré leur résultat positif???? si oui, inutile de condamner l'irresponsabilité des citoyens libanais.... On voit où se trouve la première erreur dans la propagation du virus, qui d'ailleurs a commencé avec l'arrivée de ces "pauvres" rapatriés qui, souvent, n'en avaient que faire de penser à protéger les autres...... Leur confort, et c'est tout!

    NAUFAL SORAYA

    15 h 19, le 29 juillet 2020

  • C’est tres bien. Seulement Fallait y penser plus tôt Ceci dit, vous pensez qu’il y aura foule pour aller dans un pays en faillite? Où les aliments vendus sont périmés ? Où l’électricité est en vacances ? Où retirer de l’argent est un parcours du combattant ? Où le Hezbollah lance des opérations militaires , à partir du liban, vengeant des iraniens ou syriens morts en syrie et nient les avoir faits pour éviter la colère des libanais ? Vous pensez vraiment que c’est par plaisir que les étudiants libanais à l’étranger vont rentrer au liban? Ou par besoin? Que les familles rentrent pour voir parents et grands-parents... D’ailleurs, leur retour sera plus pour préparer le départ de ceux qui y survivent déjà au liban.

    radiosatellite.online

    09 h 20, le 29 juillet 2020

  • Le lien pour remplir la fiche de santé ne fonctionne pas. Ce lien ne fonctionne pas: https://arcg.is/0GaDnG Pouvez-vous le corriger svp? Merci

    T Myriam

    22 h 55, le 28 juillet 2020

    • Bonjour, Vous pouvez utiliser ce lien : https://survey123.arcgis.com/share/988ba32e1b634902ba3b14c3e4f1614d Bien à vous,

      L'Orient-Le Jour

      23 h 52, le 28 juillet 2020

Retour en haut