Rechercher
Rechercher

Commerce

Le déficit en baisse de 58,8 % à fin mai

La balance commerciale du Liban a enregistré un déficit de 3 milliards de dollars à fin mai, ce qui représente une baisse de 58,8 % en glissement annuel, selon les douanes.

Les importations ont connu une baisse de 50,4 % en valeur, pour totaliser 4,35 milliards de dollars. Les carburants ont représenté 30 % de ce total et ont diminué de moitié, passant de 5,48 millions de tonnes à fin mai 2019, à 2,78 millions de tonnes à la même période cette année. La majeure partie des produits importés durant les cinq premiers mois sont venus de la Grèce (8 % du total), devant la Turquie (6,8 %) et l’Italie (6,7 %). Le trio de tête traditionnel (respectivement les États-Unis, la Chine et la Russie) est donc détrôné.

En diminuant de 7,3 % en glissement annuel, les exportations n’ont représenté que 1,34 milliards de dollars à fin mai, accompagnées d’une baisse de 26 % des exportations chimiques sur cette période. Toutefois, celles de bijoux et de végétaux ont augmenté respectivement de 20 % et de 37 %. Les exportations vers la Suisse (92 % de plus) et l’Égypte (16,8 %) ont augmenté par rapport à celles de 2019.



La balance commerciale du Liban a enregistré un déficit de 3 milliards de dollars à fin mai, ce qui représente une baisse de 58,8 % en glissement annuel, selon les douanes.

Les importations ont connu une baisse de 50,4 % en valeur, pour totaliser 4,35 milliards de dollars. Les carburants ont représenté 30 % de ce total et ont diminué de moitié, passant de 5,48...

commentaires (0)

Commentaires (0)