Rechercher
Rechercher

Liban

L'aéroport de Beyrouth rouvrira "en principe" début juillet

Diab appelle à lancer "les préparatifs pour la saison touristique afin de relancer l'économie et pour que le Liban retrouve sa place sur la carte du tourisme mondial".

L'aéroport de Beyrouth rouvrira

L'aéroport inernational de Beyrouth. Photo ANI

Le ministre libanais des Travaux publics et des transports, Michel Najjar, a affirmé mardi que l'aéroport international de Beyrouth, fermé depuis le 19 mars pour enrayer la propagation du coronavirus, allait totalement rouvrir "en principe" au début du mois de juillet. La date de la réouverture de l'AIB a été repoussée à plusieurs reprises ces dernières semaines.

La semaine dernière, le gouvernement de Hassane Diab avait prolongé l’état de mobilisation générale jusqu’au 5 juillet pour lutter contre la propagation du Covid-19, parallèlement à la poursuite du plan progressif de déconfinement, entré lundi dans sa cinquième phase.

"L'AIB rouvrira en principe au début du mois de juillet prochain, afin de relancer l'activité économique et en vue d'un retour à la normale de l'ensemble des secteurs", a déclaré M. Najjar lors d'une réunion avec une délégation du syndicat des agences de voyages.

Lire aussi

Hassan : L’AIB ne rouvrira pas le 21 juin

Cette délégation a demandé au ministre de tutelle de prendre les démarches nécessaires afin de permettre une relance du secteur touristique dans le pays, impacté par la crise économique qui frappe le pays et les mesures liées à la lutte contre le coronavirus. En plus de la réouverture de l'AIB, elle a réclamé une unification du taux de change du dollar, la possibilité de transférer de l'argent aux compagnies ariennes ou exempter le secteur de certains impôts et taxes.  Reconnaissant "le rôle essentiel que joue le secteur touristique dans le développement économique du pays", Michel Najjar a promis qu'il transmettrait ces demandes au Conseil des ministres.

Il y a 10 jours, M. Najjar avait affirmé que l'AIB rouvrirait le 21 juin, mais son ouverture a été repoussée en raison d'un pic de contaminations parmi les Libanais rapatriés de l'étranger.

De son côté, le Premier ministre Hassane Diab, qui a présidé une réunion élargie consacrée au secteur touristique au Grand Sérail, a assuré prendre "des mesures en vue d'une réouverture de l'aéroport", mais que le calendrier reste à déterminer ainsi que les pays desservis. Il a appelé au lancement des "préparatifs pour la saison touristique afin de relancer l'économie et pour que le Liban retrouve sa place sur la carte du tourisme mondial".

D'ici là, une quatrième phase de rapatriement de Libanais bloqués à l’étranger en raison des fermetures des aéroports doit intervenir entre le 11 et le 19 juin. La compagnie libanaise Middle East Airlines avait annoncé le programme des liaisons aériennes qui devraient permettre le retour à Beyrouth de quelque 2.500 expatriés.


Le ministre libanais des Travaux publics et des transports, Michel Najjar, a affirmé mardi que l'aéroport international de Beyrouth, fermé depuis le 19 mars pour enrayer la propagation du coronavirus, allait totalement rouvrir "en principe" au début du mois de juillet. La date de la réouverture de l'AIB a été repoussée à plusieurs reprises ces dernières semaines.

La semaine...

commentaires (0)

Commentaires (0)