Rechercher
Rechercher

Liban

Rapatriement : MEA annonce les modalités de la quatrième phase prévue du 11 au 19 juin

Les dix-huit vols programmés devraient permettre d'évacuer plus de 2 500 Libanais. 

Deux avions de la compagnie aérienne libanaise Middle East Airlines (MEA), sur le tarmac de l'Aéroport de Beyrouth. Photo d'archives AFP

La compagnie aérienne libanaise Middle East Airlines a annoncé jeudi le programme des vols de la quatrième étape du rapatriement de Libanais bloqués à l'étranger en raison de la pandémie de coronavirus et des mesures de prévention prises, au Liban et à l'étranger, notamment la fermeture des aéroports. Cette phase s'étendra du 11 au 19 juin et comprendra 18 vols de rapatriement, selon le document publié par la MEA. 

La compagnie aérienne précise que, comme pour la phase précédente, les vols seront divisés entre deux catégories : ceux pour lesquels les passagers ont pu passer un test de dépistage PCR pour le Covid-19 avant leur embarquement et ceux dont les passagers passeront ce test à l'arrivée à Beyrouth. Elle précise encore que les prix des billets seront dès lors moins élevés pour les passagers qui ne devront pas se soumettre au dépistage à Beyrouth, notamment parce que les résultats négatifs des tests permettront d'installer les passagers sur des sièges concomitants.

Le 11, quatre vols son prévus d'Istanbul, de Riyad, Dubaï et Londres. Le 13, trois vols sont prévus de Djeddah, Francfort et Paris. Le 15, quatre vols de Amman, d'Alger, de Paris et du Lagos sont programmés. Le 17, quatre autres doivent atterrir de Riyad, Dubaï, Londres et Moscou. Et le 19, trois derniers vols sont prévus de Doha, Madrid et Acra. En outre, la MEA a annoncé six vols, cette fois-ci au départ de Beyrouth et à destination de Londres (le 11 juin à 7h30), Francfort et Paris (le 13 juin à 7h25), Paris (le 15 juin à 7h35), Londres (le 17 juin à 7h30) et Madrid (le 19 juin à 7h50).


Pour mémoire

L'AIB rouvrira "après" le 21 juin, selon le ministre de la Santé


Quelque 2 500 personnes devraient pouvoir rentrer au Liban via ces vols, alors que l'Aéroport international de Beyrouth ne devrait pas reprendre son activité normale avant la fin du mois, dans le cadre de la mobilisation générale proclamée pour lutter contre la propagation du virus, qui a été prolongée jusqu'au 5 juillet. Sur les plus de 1 300 cas de coronavirus déclarés jusqu'ici au Liban depuis le 21 février, 273 contaminations concernent des personnes rapatriées, selon les derniers chiffres en date du ministère de la Santé.


La compagnie aérienne libanaise Middle East Airlines a annoncé jeudi le programme des vols de la quatrième étape du rapatriement de Libanais bloqués à l'étranger en raison de la pandémie de coronavirus et des mesures de prévention prises, au Liban et à l'étranger, notamment la fermeture des aéroports. Cette phase s'étendra du 11 au 19 juin et comprendra 18 vols de rapatriement,...

commentaires (2)

Préparer des dizaines de phases de rapatriements. Viendrait un jour où bon nombre de ces rapatriés , seraient en train de chercher à regagner les pays d'où ils étaient venus.

Esber

20 h 05, le 04 juin 2020

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Préparer des dizaines de phases de rapatriements. Viendrait un jour où bon nombre de ces rapatriés , seraient en train de chercher à regagner les pays d'où ils étaient venus.

    Esber

    20 h 05, le 04 juin 2020

  • Donc, on continue à importer des cas, et nous, on ne peut pas encore bouger...

    NAUFAL SORAYA

    16 h 09, le 04 juin 2020