Coronavirus au Liban

Baisse sensible des nouveaux cas avec 11 contaminations supplémentaires en 24h

Parmi ces nouveaux cas, cinq ont été signalés parmi les résidents, et six parmi les Libanais rapatriés ces derniers jours.

Une femme équipée d'un masque de protection contre le coronavirus passe devant un étal de pâtisseries exposées à l'approche de la fête du Fitr, le 21 mai 2020 à Saïda. Photo REUTERS/Aziz Taher

Après deux jours marqués par une très forte hausse de nouveaux cas de contamination au coronavirus, le Liban a enregistré samedi une baisse sensible sur ce plan, avec onze cas supplémentaires durant les dernières 24h, selon le bilan le plus récent du ministère de la Santé.

Parmi ces nouveaux cas, cinq ont été signalés parmi les résidents, et six parmi les Libanais rapatriés ces derniers jours. Avec ces nouvelles contaminations, le nombre total de cas de Covid-19 depuis l'apparition de la pandémie au Liban s'élève à 1097, dont 26 décès, un chiffre inchangé depuis des semaines. Actuellement, 408 personnes sont encore contaminées par le virus, dont quatre se trouvent dans un état critique. Un total de 687 personnes ont toutefois guéri du coronavirus.

Lire aussi

Majdel Anjar, nouveau foyer de l’épidémie, s’isole du reste du Liban

Face à l'augmentation massive du nombre de cas enregistrés ces derniers jours, plusieurs villes et villages libanais ont pris la décision de s'isoler, interdisant toute entrée et sortie en dehors des limites de la localité. C'est notamment le cas de Majdel Anjar, dans la Békaa, dont le conseil municipal avait annoncé l'isolement dès jeudi soir, ou encore le quartier de Ras el-Nabeh à Beyrouth. 

Dans ce contexte, 160 tests de dépistage PCR ont été effectués samedi dans la localité de Jdeidit al-Qaytaa, dans le Akkar (Nord), où plusieurs cas de Covid-19 avaient été recensés ces derniers jours. Ces tests ont été administrés en majorité à des proches de militaires résidant dans le village et qui avaient été contaminés au coronavirus.

Le personnel médical effectuant des tests de dépistage PCR dans la localité de Jdeidit al-Qaytaa, le 23 mai 2020. Photo ANI

De son côté, la commission en charge du suivi de la crise du coronavirus au Liban s'est réunie au Sérail en présence de représentants d'ONG internationales, a qui elle a notamment réclamé le lancement d'une campagne de dépistage de grande envergure parmi les réfugiés et les travailleurs immigrés. 

Lundi, le Liban avait repris son déconfinement progressif après quatre jours de bouclage total, imposé pour lutter contre la recrudescence des cas de contamination. Le pays poursuit donc en ce moment sa troisième phase de déconfinement. Cette phase prévoit notamment une réouverture des restaurants à 50% de leur capacité d'accueil, ainsi que des commerces. Les écoles resteront, elles, fermées, conformément à une décision du gouvernement qui a également approuvé l'annulation des épreuves du baccalauréat libanais.
Alors que vendredi le ministre de la Santé, Hamad Hassan, avait affirmé que le Liban ne serait pas entièrement reconfiné tant que le nombre de lits restait suffisant pour accueillir toutes les personnes nécessitant une hospitalisation, le ministère de la Santé a précisé dans la soirée que 2.447 lits sont disponibles dans les hôpitaux publics et 12.749 dans les établissements privés. Le ministère a ajouté que 1.185 respirateurs artificiels sont également accessibles, 165 dans le secteur public et 1.020 dans le privé. 

Lire aussi

Foyer de coronavirus, Ras el-Nabeh prend peur

Parallèlement au déconfinement, le gouvernement a décidé jeudi de prolonger la mobilisation générale, en vigueur depuis le 15 mars, jusqu'au 7 juin et n'a pas encore statué sur la prochaine réouverture de l'Aéroport international de Beyrouth, le seul du pays, qui était initialement prévue le 8 juin.

La troisième phase de rapatriement de Libanais bloqués à l'étranger en raison de la fermeture des aéroports se poursuit toutefois, avec sept vols de la compagnie libanaise Middle East Airlines (MEA) qui doivent atterrir à Beyrouth entre samedi et dimanche matin, en provenance de Larnaca, Doha, Paris, Moscou, Bamako, Londres et Dubaï. 


Après deux jours marqués par une très forte hausse de nouveaux cas de contamination au coronavirus, le Liban a enregistré samedi une baisse sensible sur ce plan, avec onze cas supplémentaires durant les dernières 24h, selon le bilan le plus récent du ministère de la Santé.

Parmi ces nouveaux cas, cinq ont été signalés parmi les résidents, et six parmi...

commentaires (0)

Commentaires (0)