Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Quelqu’un m’a dit

Petites et grandes nouvelles pour se changer les idées

Le couple Macron et la famille d’Amin Maalouf.

Le Liban sur la web TV d’Onfray

Le séjour à Beyrouth du philosophe français Michel Onfray, fondateur des universités populaires nomades, avait pour objectif de comprendre la révolution libanaise. Que se passe-t-il au pays du Cèdre? Qu’attendre de cette révolution en cours : chaos ou renouveau ? Quels points communs avec le mouvement des gilets jaunes ? Autant de questions qui ont été traitées dans un documentaire (titre provisoire : Liban, si loin, si proche…) réalisé par l’équipe d’Onfray, le réalisateur Alexandre Jonette et le producteur de Téléparis et de web TV, Stéphane Simon, et qui sera retransmis sur la web TV de Michel Onfray, www.michelonfray.com.

Du roof de l’hôtel O’Monot où ils ont séjourné, ils ont filmé les manifestations de la place des Martyrs, avant de recueillir les témoignages de la société civile. De même, un documentaire a été tourné dans la région du Chouf, avec une petite pause à Beit el-Qamar où un déjeuner typiquement libanais leur a été servi. Lors de ce voyage – organisé par Zeina Trad, journaliste et fondatrice de Lightincommunication, une société de communication et production d’événements culturels–, Michel Onfray a donné deux conférences : l’une à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth sur le thème « Sagesse, une philosophie romaine », l’autre à l’Institut culturel français de Beyrouth sur le thème « Révolutions, révoltes et réformes ». Deux événements qui ont fait salle comble.

Au menu également du séjour du philosophe, un déjeuner avec l’ambassadeur français Bruno Foucher et un autre chez Jean et Josiane Riachi auquel étaient conviés plusieurs membres de la société civile. Michel Onfray a aussi rencontré le directeur de l’ESA, Maxence Duault, et visité le musée Sursock en compagnie de Zeina Arida, le palais de Lady Cochrane et le Musée national.

Selon Zeina Trad, le séjour libanais de Michel Onfray figurera dans un long documentaire sur le Liban… qui sera diffusé cette année sur les télés françaises et avec une forte chance dans une très belle salle de cinéma à Paris.

Coronavirus : la Biennale de Venise reportée

Le Liban sera représenté à la Biennale de Venise par l’architecte Hala Wardé. Mais la ville de Venise étant située dans une région particulièrement éprouvée par le coronavirus, l’événement qui devait être inauguré le 23 mai est reporté au 29 août. « La nouvelle date a été fixée en raison des récentes mesures de précaution en matière de mobilité prises par les gouvernements d’un nombre croissant de pays du monde entier, qui auront un effet domino sur la circulation des personnes et des œuvres dans les semaines à venir », peut-on lire dans le communiqué transmis par la Biennale.

Les organisateurs ont même annulé la conférence de presse qui était prévue au Centre culturel italien, à Paris. Elle a finalement eu lieu au siège à Venise, où une présentation en streaming a été donnée par le commissaire de l’édition 2020, l’architecte libanais, doyen de l’école d’architecture et de planification du Massachusetts Institute of Technology (MIT), Hashim Sarkis.

Le projet de l’architecte Hala Wardé a été sélectionné pour représenter le Liban à cet événement. Partenaire des Ateliers Jean Nouvel dès 1999, la Libanaise s’est impliquée dans des projets majeurs de l’agence Ateliers Jean Nouvel en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et aux États-Unis. En 2008, elle fonde sa propre agence, HW Architecture, à Paris. Jean Nouvel vient d’être choisi pour réaliser le Louvre Abou Dhabi et les structures définissent un partenariat privilégié pour collaborer. Elle dirige ainsi le projet Louvre Abou Dhabi de sa conception à la livraison en 2017. En 2019, Hala Wardé est choisie pour réaliser la nouvelle tour Mirabeau qui accueillera des bureaux de la CMA CGM et de Bouygues, à Marseille, sur 21 500 m2. La même année, elle signe la scénographie de l’exposition d’art contemporain Visible / Invisible au domaine du Trianon du château de Versailles, avec les photographes Dove Allouche, Nan Goldin, Martin Parr, Éric Poitevin et Viviane Sassen.


Famille je vous aime...

Rien que la famille à la cérémonie du palais de l’Elysée, où le président français Emmanuel Macron a décoré Amin Maalouf de la médaille de l’ordre national du Mérite (grade de grand officier). L’académicien et écrivain franco-libanais comptait à ses côtés son épouse Andrée et ses enfants Ruchdi, Tarek et Ziad et leurs familles. Sa soeur Nada et son époux Ramon Labbé accompagnés de leurs enfants, le trompettiste et compositeur Ibrahim Maalouf, ses soeurs Loula et Maeva. Ainsi que ses neveux Amer et Wadih Zoghbi, les enfants de Joseph et Leila qui n’ont pas pu faire le déplacement. À la tête de tout ce petit monde, la mère d’Amin Maalouf, l’élégante mamie Odette qui, à 98 ans, a séduit Emmanuel et Brigitte.



Le flagship londonien de Rabih Kayrouz

La maison Rabih Kayrouz, qui a reçu en 2019 le label haute couture, dispose désormais de son adresse à Londres. La boutique, vaste espace à double façade avec des intérieurs aménagés ingénieusement par le couturier lui-même, est située au 24-25 Mount Street de Mayfair. Une des destinations les plus élégantes de Londres. Le quartier abrite une pléthore de boutiques de luxe et de restaurants de renommée mondiale. La boutique se situe à quelques jets de pierre du célèbre restaurant Scott’s, l’endroit pour voir et être vu. Considéré comme l’un des meilleurs restaurants de fruits de mer de la capitale, les huîtres y sont légendaires. Et Scott’s est sans doute encore plus célèbre pour les célébrités qu’il attire – de Kate Moss et le comte Nikolai von Bismarck à David Williams et Kate Beckinsale – avec ses tables extérieures recherchées.

[email protected]


Le Liban sur la web TV d’OnfrayLe séjour à Beyrouth du philosophe français Michel Onfray, fondateur des universités populaires nomades, avait pour objectif de comprendre la révolution libanaise. Que se passe-t-il au pays du Cèdre? Qu’attendre de cette révolution en cours : chaos ou renouveau ? Quels points communs avec le mouvement des gilets jaunes ? Autant de questions qui ont...

commentaires (1)

La famille Maalouf au grand complet, et sur ce que je viens de lire de la présence libanaise à Venise et ailleurs, je suis sûr que la capacité d'influence du Liban se rapproche de celle de la Chine, des U.S.A et de l'Europe entière ! ... C. F.

L'ARCHIPEL LIBANAIS

11 h 59, le 10 mars 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • La famille Maalouf au grand complet, et sur ce que je viens de lire de la présence libanaise à Venise et ailleurs, je suis sûr que la capacité d'influence du Liban se rapproche de celle de la Chine, des U.S.A et de l'Europe entière ! ... C. F.

    L'ARCHIPEL LIBANAIS

    11 h 59, le 10 mars 2020

Retour en haut