Liban

La BDL plafonne le taux de change parallèle

La mesure, contraignante, s'applique à "toutes les institutions de change".

Un changeur manipulant une liasse de billets de 100.000 livres libanaises. Photo d'archives Reuters

La Banque centrale du Liban a émis vendredi une circulaire plafonnant "exceptionnellement" le taux de change (à l'achat) de la livre libanaise par rapport au dollar à une valeur supérieure maximale de 30% de la valeur officielle observée par la BDL (autour de 1 950 livres libanaises, le taux de change officiel observé par la BDL tournant autour des 1 507 livres). Cette circulaire, contraignante pour les changeurs, a été publiée alors que le taux parallèle a continué de grimper ces derniers jours, jusqu'à atteindre les 2 690 livres pour un dollar hier. 

La mesure prise par la BDL s'applique à "toutes les institutions de change" pendant une durée de six mois et vise à "maintenir la stabilité du taux de la livre dans les circonstances exceptionnelles que traverse le Liban". Et la circulaire de préciser que toute infraction fera l'objet de poursuites judiciaires et administratives. 


(Lire aussi : La livre libanaise a enfin... son compte Twitter)



Cette circulaire fait suite à un accord passé, fin janvier, entre la BDL et les changeurs, qui plafonnait le taux à 2000 livres pour 1 dollar, mais cela n'avait pas enrayé la chute de la monnaie nationale.

Face à un creusement continu de la balance des paiements (flux de biens, de services et de capitaux entre le pays et le reste du monde), que la BDL a dû couvrir en puisant dans ses réserves en devises, les banques avaient vu leurs quotas journaliers de devises fournis par la BDL réduits. Elles avaient donc fini par limiter fortement les retraits de dollars à travers les distributeurs automatiques et les guichets, entraînant l’apparition en septembre d’un taux de change parallèle qui a largement dépassé ces derniers jours les 2500 livres. 

Cette augmentation du taux a provoqué, mercredi et jeudi, un regain du mouvement de contestation. Des manifestants ont, en outre, forcé des bureaux de change à Saïda à fermer leurs portes vendredi matin, afin de protester contre "la manipulation" du taux de change. 


Repère
Le taux de change : comment ça marche ?


La Banque centrale du Liban a émis vendredi une circulaire plafonnant "exceptionnellement" le taux de change (à l'achat) de la livre libanaise par rapport au dollar à une valeur supérieure maximale de 30% de la valeur officielle observée par la BDL (autour de 1 950 livres libanaises, le taux de change officiel observé par la BDL tournant autour des 1 507 livres). Cette circulaire,...

commentaires (13)

C’est simple : vous vous présentez chez un changeur pour vendre des dollars, il vous les achètera à 1950 LL et il sera totalement dans le cadre de la circulaire. En revanche, vous vous présentez chez le même changeur pour acheter des dollars, il vous répondra qu’il n’en n’a pas! Vous insistez et insistez, il vous les vendra en catimini, sans aucun document bien entendu, à 2500LL au moins. Résultat : le changeur gagne 600LL par dollar et le citoyen perd 500LL par dollar. Mais il n’y a que des génies de la finance à la BdL. Alors qu’en même temps, selon la circulaire 536 de la BdL, les banques vous règlent 50% de l’intérêt de votre épargne à 1507,50LL le dollar alors que tous les prix des supermarchés sont déjà alignés sur un dollar à 2700LL. Alors des génies de l’arnaque et non pas de la finance

Liberté de Penser

20 h 38, le 06 mars 2020

Tous les commentaires

Commentaires (13)

  • C’est simple : vous vous présentez chez un changeur pour vendre des dollars, il vous les achètera à 1950 LL et il sera totalement dans le cadre de la circulaire. En revanche, vous vous présentez chez le même changeur pour acheter des dollars, il vous répondra qu’il n’en n’a pas! Vous insistez et insistez, il vous les vendra en catimini, sans aucun document bien entendu, à 2500LL au moins. Résultat : le changeur gagne 600LL par dollar et le citoyen perd 500LL par dollar. Mais il n’y a que des génies de la finance à la BdL. Alors qu’en même temps, selon la circulaire 536 de la BdL, les banques vous règlent 50% de l’intérêt de votre épargne à 1507,50LL le dollar alors que tous les prix des supermarchés sont déjà alignés sur un dollar à 2700LL. Alors des génies de l’arnaque et non pas de la finance

    Liberté de Penser

    20 h 38, le 06 mars 2020

  • Non, mais alors? Les changeurs ne donneront plus de USD, c'est simple. alors le peuple va en souffrir.

    Eddy

    19 h 13, le 06 mars 2020

  • "J'ai du Dollar a 3200 !! depechez-vous ! y'en aura pas pour tout le monde !" ce sera le triste et previsible resulat de cette circulaire imbecile

    Lebinlon

    18 h 42, le 06 mars 2020

  • C'est du " déjà vu"

    Chahine

    15 h 47, le 06 mars 2020

  • "... La mesure prise par la BDL s'applique à "toutes les institutions de change" ..." Cela inclut les banques donc, puisqu'elles sont, entre autre, des "institutions de change"... Confirm?

    Gros Gnon

    15 h 16, le 06 mars 2020

  • Des amateurs! La réponse que vous aurez dans une instiution financière: « on n’a plus de dollars ».

    Bashir Karim

    14 h 48, le 06 mars 2020

  • On essaie de réglementer un marché "parallèle"... est ce une farce ?

    Michel Ferneini

    13 h 57, le 06 mars 2020

  • SI C'EST LEGAL DE FAIRE DES CIRCULAIRES PAREILS POURQUOI NE PAS DIRE 5% DE PLUS QUE LE TAUX OFFICIEL CE QUI SUFFIT AUX CHANGEURS COMME BENEFICE LE FAIT DE LE FAIRE A 30% SIGNALE UNE DEVALUATION DE FACTO DE LA LIVRE LA VERITE: LE DOLLAR A LA VENTE A 1650 CHEZ LES CHANGEURS MAXIMUM TOUT LE MONDE L'ACHETERA PERSONNE LE VENDRA DONC EPUISEMENT DU STOCK DES CHANGEURS ET ON REVIENT AU TAUX OFFICIEL POURQUOI PAS

    LA VERITE

    13 h 41, le 06 mars 2020

  • OU EST LA JUSTICE DU GOUVERNEMENT PRETENDU FORT ET IMPARTIAL POUR SEVIR CONTRE LES ESCROQUERIES AU GRAND JOUR... 3ALA 3AYNAK YIA TEJER...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    13 h 15, le 06 mars 2020

  • PUISQU,IL PLAFONNE LE TAUX DU DOLLAR A 2000 L,L, CHEZ LES CHANDEURS LES BANQUES DOIVENT PAYER LEURS CLIENTS 2000 L,L, POUR UN DOLLAR. SINON C,EST DE L,ESCROQUERIE. LSSSSOUSSSS ! LSSSSOUSSSS !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    13 h 10, le 06 mars 2020

  • Hélas la mesure n´aura pour effet que de créer un second marché parallèle ... Tout au mieux elle permet d’indiquer la détermination des autorités à faire face à la crise, si tant est qu’il y a quelque chose à sauver ...

    AntoineK

    13 h 02, le 06 mars 2020

  • Le taux de change de 2700LL/USD est le taux réel et reflète l’état de l’économie Libanaise ainsi que la loi naturelle de l’offre et de la demande. Toute manipulation du taux sera contre-productive et nous fera passer dans une économie de type Soviétique avec un taux officiel non significatif et un taux sur le marché noir réel lui qui encouragera encore plus les gens à sortir du circuit officiel des banques. Dans ce cas on aura 3 taux et on encouragera la spéculation. De plus il y aura encore plus de restrictions de USD car nul ne voudra les utiliser à 1500 alors qu’ils valent le double.

    Liban Libre

    12 h 57, le 06 mars 2020

  • Le taux de change de 2700LL/USD est le taux réel et reflète l’état de l’économie Libanaise ainsi que la loi naturelle de l’offre et de la demande. Toute manipulation du taux sera contre-productive et nous fera passer dans une économie de type Soviétique avec un taux officiel non significatif et un taux sur le marché noir réel lui qui encouragera encore plus les gens à sortir du circuit officiel des banques. Dans ce cas on aura 3 taux et on encouragera la spéculation. De plus il y aura encore plus de restrictions de USD car nul ne voudra les utiliser à 1500 alors qu’ils valent le double.

    Liban Libre

    12 h 55, le 06 mars 2020