Rechercher
Rechercher

Liban

"L'Iran envoie des terroristes au Liban", selon le vice-ministre saoudien de la Défense

"Saad Hariri est un allié et continuera d'être un allié de l'Arabie saoudite", affirme le prince Khaled Ben Salmane.

Le vice-ministre saoudien de la Défense, le prince Khaled Ben Salmane. Capture d'écran YouTube

Le vice-ministre saoudien de la Défense, le prince Khaled Ben Salmane, s'en est pris dans une interview publiée vendredi au Hezbollah et à l'Iran et à leur action au Liban, défendant celle de l'Arabie saoudite dans le pays du Cèdre.

"L'Arabie saoudite a toujours soutenu la stabilité politique du Liban, a-t-il souligné. Riyad a injecté 5 milliards de dollars ces dernières années (...) Ce n'est pas l'Arabie saoudite qui met en péril la stabilité. C'est le parti qui a assassiné le Premier ministre libanais (Rafic Hariri). C'est le parti qui a utilisé le peuple libanais dans un conflit qui n'a rien à voir avec la sécurité nationale libanaise. Il s'agit du Hezbollah et de l'Iran", a déclaré le prince Khaled Ben Salmane dans un entretien accordé à Vice et diffusé sur la chaîne saoudienne Al-Arabiya.

Pour le numéro deux de la défense saoudienne, le Hezbollah "n'est pas qu'une menace pour le Liban ; il est une menace transnationale".

"Nous envoyons des touristes, l'Iran envoie des terroristes. Nous envoyons des hommes d'affaires, l'Iran des conseillers militaires (...). Nous voulons que le peuple libanais avance, que le Liban devienne un pays prospère. L'Iran veut que le Liban mène ses propres guerres, fasse partie de son projet expansionniste", a-t-il ajouté, soulignant que "le peuple libanais ne veut pas faire partie de la Révolution iranienne".

L'Arabie saoudite, comme d'autres pays du Golfe, considère le Hezbollah comme une organisation terroriste.

Par ailleurs, le prince a affirmé que "Saad Hariri et son père ont été des alliés, sont des alliés et resteront des alliés de l'Arabie saoudite".



Lire aussi

L’Arabie saoudite a-t-elle laissé tomber le Liban ?

Washington et des pays du Golfe sanctionnent 25 entités liées à l'Iran et au Hezbollah




Le vice-ministre saoudien de la Défense, le prince Khaled Ben Salmane, s'en est pris dans une interview publiée vendredi au Hezbollah et à l'Iran et à leur action au Liban, défendant celle de l'Arabie saoudite dans le pays du Cèdre.

"L'Arabie saoudite a toujours soutenu la stabilité politique du Liban, a-t-il souligné. Riyad a injecté 5 milliards de dollars ces dernières...

commentaires (11)

la verite c'est que c'est une verite de la palice

LA VERITE

23 h 09, le 26 janvier 2020

Tous les commentaires

Commentaires (11)

  • la verite c'est que c'est une verite de la palice

    LA VERITE

    23 h 09, le 26 janvier 2020

  • Je suis à 90% d'accord avec ses propos.

    Remy Martin

    19 h 29, le 26 janvier 2020

  • Pourquoi envoyer ?Il y en a déjà en pagaille au Liban qui les représentent vaillamment !

    PHENICIA

    18 h 57, le 26 janvier 2020

  • quand on écoute les déclarations de l'arabie séoudite, des US et al. cela n'est pas rassurant quant à la chance que ces alliés veulent donner au nouveau gouvernement.

    PPZZ58

    18 h 09, le 26 janvier 2020

  • Iran oum elbala

    Aboumatta

    17 h 44, le 26 janvier 2020

  • L’Arabie Saoudite dont les mérites sont vantées par nos chers lecteurs de ce forum ! On peut et on a la droit de s’ériger contre l’Iran, mais de grace, gardons un peu de bon sens. L’Iran à côté de la KSA, c’est la Suède !

    EL RIZ Mohamed

    15 h 37, le 26 janvier 2020

  • Il a raison

    Eleni Caridopoulou

    12 h 12, le 26 janvier 2020

  • Tres juste ,l Arabie Saoudite n a fait que du bien au Liban sans chercher a y imposer sa culture ....rien a voir avec le regime des ayatollahs qui n apporte que du malheur .

    HABIBI FRANCAIS

    11 h 17, le 26 janvier 2020

  • ILS ENTRENT AU LIBAN SANS VISAS ET SE CACHENT PARMI LES POPULATIONS DU SUD. IL DOIT Y EN AVOIR UN GRAND NOMBRE.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    11 h 03, le 26 janvier 2020

  • Ce qu'il dit est tout à fait vrai et ce n'est un secret pour personne. Enfin les langues se délient et on appelle les choses par leurs noms. Mais ces paroles prononcées par ce Monsieur sonnent faux. Car en matière d'assasinat ils sont mal placés pour donner des leçons en se positionnant en moralisateurs. On sait aussi qui a tué khashoggi, le journaliste et citoyen saoudien découpés en morceaux pour avoir dénoncer des injustices commises par la monarchie. Pourquoi les libanais sunnites ou chiites se sentent obligés de s'impliquer avec des régimes extérieurs qui ne veulent pas toujours le bien de notre pays mais qui se servent de leurs partenaires pour régler leurs problèmes d'ego en se servant du sol libanais. Les chrétiens eux ne sentent pas obligé de se rallier avec x ou y parce que chrétiens pour appuyer les Francais lorsque ceux-là ont des problèmes avec les EU alors qu'ils répondent toujours présents pour nous aider à nous redresser lorsque le pays vacille?

    Sissi zayyat

    10 h 55, le 26 janvier 2020

  • Certains tuent des premiers ministres, d’autres tuent des journalistes... on est quand même assez mal entouré :(

    Gros Gnon

    10 h 24, le 26 janvier 2020