Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Velayati : L'Arabie et Israël à l'origine des manifestations anti-Diab

"Le peuple libanais, lucide et sage, a (...) déjoué les complots qui se préparaient", a affirmé le conseiller pour les affaires internationales auprès de l'ayatollah Ali Khamenei dans un entretien à la chaîne Russia Today.

Ali Akbar Wilayati, conseiller pour les affaires internationales auprès de l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la République islamique. Photo d'archives AFP

Les manifestations contre la désignation de Hassane Diab pour former le prochain gouvernement libanais, grâce à l'appui du Hezbollah et de ses alliés, se déroulent "à l'instigation de l'Arabie saoudite et d'Israël", les deux principaux rivaux de l'Iran dans la région, a affirmé Ali Akbar Velayati, conseiller pour les affaires internationales auprès de l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la République islamique.

"Comme nous l'avions prévu, le peuple libanais, lucide et sage, a rapidement trouvé une solution à ses problèmes et déjoué les complots qui se préparaient en désignant Hassane Diab pour former le gouvernement, ce que nous saluons", a déclaré M. Velayati dans un entretien télévisé à la chaîne russe Russia Today dont un extrait a été mis en ligne sur son site officiel dans la journée, ajoutant que l'Iran "respecte toute décision que prend le peuple libanais.

"Les manifestations actuelles au Liban après la désignation de Hassane Diab pour former le nouveau cabinet se déroulent à l'instigation de l'Arabie saoudite et Israël, mais elles vont diminuer et s'achever avec la formation du gouvernement et la satisfaction des demandes du peuple libanais", a ajouté le responsable iranien dans cette interview qui sera diffusée dans son intégralité mardi soir sur RT.




Hassane Diab avait été désigné jeudi dernier Premier ministre après avoir été soutenu par le Hezbollah et ses alliés. La rue reste toutefois sceptique quant à la désignation de cet universitaire et ancien ministre. Le mouvement de contestation estime que M. Diab fait partie de la même classe politique corrompue dont les manifestants réclament le départ depuis le 17 octobre. Dans les régions sunnites, les contestataires, majoritairement des partisans de Saad Hariri, estiment qu'il ne bénéficie pas d'une couverture sunnite suffisante, n'ayant recueilli les voix que de six députés sunnites sur 27. Les 16 députés sunnites du Futur n'ont nommé personne lors des consultations parlementaires contraignantes.

Mi-novembre, le président iranien Hassan Rohani avait affirmé que "certaines parties" voulaient "transformer les manifestations contre le pouvoir au Liban en guerre civile". Fin octobre, le guide suprême iranien, Ali Khamenei, avait estimé que la population en Irak et au Liban a des demandes "justes" à faire valoir, mais qu'elle doit les formuler "dans le cadre de la loi".


Accusé par les Occidentaux de visées "hégémoniques" au Proche et au Moyen-Orient, l'Iran soutient plusieurs groupes armés chiites en Irak - dont certains sont associés de près ou de loin à la fragile coalition gouvernementale - et a aidé le pouvoir irakien dans sa guerre contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI). Au Liban, la République islamique entretient des liens étroits avec le Hezbollah, puissant mouvement chiite membre de la majorité au sein de la coalition gouvernementale démissionnaire. Au début du mouvement de contestation au Liban, le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah avait accusé les contestataires d’être menés par certaines parties politiques et financés par les ambassades de pays étrangers.



Lire aussi
La contestation refuse de donner quitus à Hassane Diab

Hale refuse de se positionner sur la question du gouvernement

Hassane Diab : un baiser de Judas pour les étrennes ?, par Antoine COURBAN


Les manifestations contre la désignation de Hassane Diab pour former le prochain gouvernement libanais, grâce à l'appui du Hezbollah et de ses alliés, se déroulent "à l'instigation de l'Arabie saoudite et d'Israël", les deux principaux rivaux de l'Iran dans la région, a affirmé Ali Akbar Velayati, conseiller pour les affaires internationales auprès de l'ayatollah Ali Khamenei, guide...

commentaires (28)

Qui parle Shut your big mouth

Eleni Caridopoulou

18 h 18, le 24 décembre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (28)

  • Qui parle Shut your big mouth

    Eleni Caridopoulou

    18 h 18, le 24 décembre 2019

  • un mot encore 1500 morts et des centaines de blesses dans la repression en Iran J'espere que quand l'Iran donnera l'ordre a Nasrallah de faire de meme contre les revolutionnaires au Liban, il aura la decence de refuser ou de trouver un pretexte pour les dissuader sinon, ce sera une guerre entre les milices et la partie de l'armee qui n'aura pas ete divisee mais qui par conviction religieuse ne pourra pas tirer sur d'autres chiites Dieu nous garde d'une telle perspective mais elle n'est pas a negliger et elle demande peut etre une pensee serieuse pour eviter le pire

    LA VERITE

    16 h 48, le 24 décembre 2019

  • Il paraîtrait qu'il y a eu un glissement de terrain dans un caza du Sud Liban et les Saoudiens et les Israéliens en sont la cause les premiers pour la prière et les seconds pour l' action !

    PHENICIA

    16 h 13, le 24 décembre 2019

  • Ils ne savent dire que ça . . . .L'Amerique et l'Arabie !!!!! Ce n'est jamais parce que le peuple n'en veut plus de tous ces -sales) responsables pourris jusqu'à l'os !!!! Si au lieu de dire des conneries vous la fermiez, ça serait mieux pour tout le monde

    Assoun F

    16 h 09, le 24 décembre 2019

  • Pourquoi la région des Sudètes en Tchécoslovaquie fut-elle annexée par l'expansionniste Allemagne hitlerienne en 1938 ? Parce qu'il y avait et il y a toujours une importante minorité germanophone. Pourquoi le nouvel Empire expansionniste d'Iran veut-il étendre sa zone d'influence sur le Liban multiconfessionnel par le biais du Heznollah créé par les Pasdaran ? Parce qu'il y a une forte minorité chiite dans la Békaa et à Jabel-Aamel.

    Honneur et Patrie

    15 h 55, le 24 décembre 2019

  • Si il s’occupait plutôt de nourrir son peuple qui crève de faim et donner à son peuple un peu de liberté d’expression et de vie privée à la place de son régime moyen ageux. Et surtout qu’il nous laisse tranquilles, on n’a pas besoin ni de ses conseils ni de ses paroles debiles, ça s’applique à tous les autres qui se mêlent de nos affaires internes

    Censuré par l’OLJ

    15 h 42, le 24 décembre 2019

  • ajoutant que l'Iran "respecte toute décision que prend le peuple libanais. C'EST DONC LE PEUPLE LIBANAIS QUI A NOMME MONSIEUR DIAB AU POUVOIR ET C'EST L'ARABIE SEOUDITE ET ISRAEL QUI FONT DES TROUBLES DANS LE PAYS CONTRE LUI A TRAVERS LE PEUPLE IL NE CRAINT PAS LE RIDICULE? MAIS C'EST L'IRAN QUI CRAINT UNE GUERRE CIVILE ( CONTRE QUI? LES SEULS MILICES ARMES APPARTIENNENT A HB ET BERRY?) C'EST NOEL, LE PREMIER CLOU A ETE ENFONCE PAR L'IRAN DANS LE CORP DE DIAB PAR CE DISCOUR LE SECOND LE SERA PAR LE PEUPLE LUI MEME ET PACIFIQUEMENT

    LA VERITE

    13 h 36, le 24 décembre 2019

  • PRIERE LIRE KLAXON PERSIQUE ETC... MERCI.

    SPECIALE RUBRIQUE+NO CENSURE=REABONNEMENT+SOUTIEN.

    09 h 58, le 24 décembre 2019

  • Mis à part de répéter inlassablement les mêmes accusations...ces chers responsables iraniens...ne savent-il jamais sourire ? Il est vrai que les dirigeants russes ne sont pas des gens très souriants non plus...ça fait plus sérieux...! Irène Saïd

    Irene Said

    08 h 57, le 24 décembre 2019

  • Je pense qu'il considère qu'il est "minina", donc pas un pays étranger, d'où son droit à donner son avis. Internal call

    Shou fi

    22 h 51, le 23 décembre 2019

  • Ils ont fermé les écoles à Téhéran à cause de la pollution atmosphérique...ou que... Velayati parlait?? Mystère...

    Wlek Sanferlou

    22 h 03, le 23 décembre 2019

  • Ni lui, ni Hale, ni Macron ni MBS. Laissez nous tranquilles et on s’en sortira très bien. Cela dit, les hordes f’Amal et du Hezb ne sont elle pas une interférence? Libre à ces mouvements de ne pas être d’accord avec la révolution, mais de manière pacifique et non menaçante.

    Bachir Karim

    21 h 54, le 23 décembre 2019

  • Qu'il se la ferme et qu'il s'occupe de manipuler chez lui ... son opinion ne vaut pas un clou, voilà ce que pense de lui le peuple Libanais lucide et indépendant.

    Zeidan

    21 h 47, le 23 décembre 2019

  • A Monsieur Velayati, de quoi je me mêle !! Le Liban n'est pas une colonie Iranienne. Le choix des dirigeants est réservé aux citoyens Libanais et Libanaises et a ceux qui se démontrent journalièrement dans les rues du Liban. Le choix est a "LA RUE" comme désigné d'une manière dénigrante par les partis politiques. Je suggère que "LA RUE" forme sont propre parti , qu'il la nomme "LA RUE" afin de confronter ceux qui l'on dépourvu de tout ce qui leur est le plus cher.

    DRAGHI Umberto

    21 h 44, le 23 décembre 2019

  • Il voudrait plomber Diab qu'il ne s'y prendrait pas autrement.

    Marionet

    21 h 41, le 23 décembre 2019

  • Would me Velayati spare us the patronizing and sermonizing . All this nonsense rhetoric has led the Iranian people to poverty and misery

    EL KHALIL ABDALLAH

    21 h 34, le 23 décembre 2019

  • Le soutien affiche de l Iran a DIAB est ce pour l aider ou lui mettre encore plus de batons dans les roues?c est vraiment a se demander.....

    HABIBI FRANCAIS

    21 h 11, le 23 décembre 2019

  • Haha ben la il a rater une belle occasion de se taire

    Bery tus

    21 h 02, le 23 décembre 2019

  • Avis à tous les pays de la planète Terre, laissez au peuple libanais lucide, sage et "achraf én-nass" de déjouer les complots qui viennent et qui viendraient de l'Arabie saoudite, d'Israël, des Etats-Unis, des Îles Malouines, de l'Archipel Saint-Pierre-et-Miquelon, des îles et îlots inhabités du Pacifique. Nos services sont équipés de matériel très sophistiqué qui peut détecter une mouche survolant l'extrême-nord-ouest de l'Alaska. Que chacun s'occupe de ses oignons. Merci.

    Honneur et Patrie

    21 h 00, le 23 décembre 2019

  • "... "Comme nous l'avions prévu, le peuple libanais, lucide et sage, a rapidement trouvé une solution à ses problèmes et déjoué les complots qui se préparaient en désignant Hassane Diab pour former le gouvernement, ce que nous saluons" ..." Psst, m’sieur Velayati, ce n’est pas le peuple libanais lucide et sage qui l’a désigné. Il a été imposé par le Hezbollah, avec l’appui des parasites qui orbitent autour de lui pour se repaître de la moindre parcelle de pouvoir, le CPL en tête. Comme disait l’autre, si la moitié des hommes politiques sont bons à rien, les autres sont prêts à tout. On n’est pas dans la merde...

    Gros Gnon

    20 h 46, le 23 décembre 2019

  • Et l’Iran à l’origine de la désinformation Nawaf Salam!

    LeRougeEtLeNoir

    20 h 25, le 23 décembre 2019

  • "le peuple libanais,(...) a rapidement trouvé une solution à ses problèmes (...) en désignant Hassane Diab pour former le gouvernement, ce que nous saluons". Malheureusement, c'est complètement faux. C'est l'Iran, comme l'intervention de Velayati le confirme, qui a désigné Hassan Diab, et non le peuple libanais qui lui, le refuse. Si, comme le prétend Velayati, l'Iran "respecte toute décision que prend le peuple libanais", il doit donc cesser de soutenir Diab par l'intermédiaire de sa milice locale, A remarquer que l'Iran est le seul pays à s'être prononcé sur le choix du premier ministre libanais. Les représentants des autres pays ont mentionné les qualités que doit posséder le futur gouvernement, mais aucun n'a formulé de remarques sur la personne de son chef. Alors qui ose parler d'ingérence ?

    Yves Prevost

    20 h 20, le 23 décembre 2019

  • Ya rayto ma 7éki... Pour le moment les seuls qui interviennent, 3aynak bint 3aynak et en flagrant délit ce sont les mollahs et leurs accolites !! Évidemment, ils accusent les autres du crime qu'ils commettent eux meme !

    Aboumatta

    20 h 16, le 23 décembre 2019

  • VOILA UN AUTRE CLAXON PERSIQUE QUI S,IMMISCE DANS LES AFFAIRES INTERIEURES DU LIBAN. QU ILS NOUS FOUTENT LA PAIX ET S,OCCUPENT DES PROBLEMES ENORMES DE LEUR PROPRE PAYS.

    SPECIALE RUBRIQUE+NO CENSURE=REABONNEMENT+SOUTIEN.

    20 h 16, le 23 décembre 2019

  • Occupez-vous de vos affaires!!! On a pas besoin de vous! Bye Bye!! toujours le complot!!!! vous n'avez rien de nouveau???

    Marwan Takchi

    20 h 15, le 23 décembre 2019

  • Sûr et certain

    Chucri Abboud

    20 h 14, le 23 décembre 2019

  • On va être logique, si on demande à david de se la boucler quand il l'ouvre pour se mêler de nos affaires, on est en droit de faire de même avec Velayati . Laissez nous nous demerder entre nous. Le Liban s'en sortira grâce à ses propres forces vives.

    FRIK-A-FRAK

    20 h 12, le 23 décembre 2019

  • Langue d'ébène. Merci, on a déjà donné.

    Remy Martin

    20 h 06, le 23 décembre 2019

Retour en haut