X

La Dernière

«Ya aayb el-choum»

Un peu plus
14/12/2019

Comment faites-vous pour dormir le soir ? Comment pouvez-vous poser la tête sur l’oreiller et ne pas penser aux saloperies que vous avez commises pendant des années ? Quel genre de reflet les miroirs vous renvoient-ils ?

Honnêtement, la plupart des Libanais connaissent la réponse. Les réponses. Vous dormez à poings fermés, sourire narquois aux lèvres et lorsque vous vous levez le matin pour affronter une nouvelle journée d’exactions, de vol et de violence, vous vous souriez dans le miroir de votre salle de bains. Heureux comme Crésus. Non, vous n’avez pas honte. Pas honte d’avoir pillé vos citoyens, bousillé l’infrastructure de notre pays, emprisonné vos opposants, détruit notre environnement, joué avec les banques. Non, vous n’avez pas honte. Loin de là.

Vous n’avez pas honte face au peuple qui crève de faim. À ces hommes qui se sont suicidés faute de pouvoir donner de l’argent à leurs enfants. Face aux 3 000 sociétés qui ont fermé leurs portes; aux 160 000 personnes qui ont perdu leur emploi et aux 100 000 qui vont suivre ; aux 40 % des sociétés qui ont baissé les salaires; aux enfants qui ne fêteront pas Noël ; aux enfants qui lavent leurs habits le soir pour les reporter le lendemain. Face à ceux qui cherchent désespérément de quoi manger dans les poubelles. Vous n’avez pas honte de voir les gens se noyer dans les rues inondées, les voitures couler, la boue se répandre.

Vous n’avez jamais eu honte. Parce que vous n’êtes pas libanais. Vous êtes une espèce méprisable ayant fait un pacte avec tous les diables de la planète. Et vous vous croyez encore tout permis. Vous décidez que certains quartiers de Beyrouth et d’ailleurs vous appartiennent. Vous avez soudoyé un tas de gens pour vous protéger et continuer à régner. Sauf que vous n’aviez pas prévu la colère du peuple. Toutes classes confondues, toutes confessions confondues. Vous n’avez pas vu plus loin que le bout de votre nez, même si ça fait plus de 30 ans que ça dure. Et là, vous pensez que la rue s’essouffle. Que la thaoura s’essouffle. Que dans quelque temps, tout rentrera dans l’ordre.

Sauf que janvier arrive. Et il arrive rapidement. Il est à nos portes. Parce que si décembre donne encore un (tout petit) peu d’espoir à tous ceux qui ont besoin de renflouer leurs caisses, à tous ceux qui attendent impatiemment les expats, à tous ceux qui doivent joindre les deux bouts et qui bénéficient de la solidarité de leurs compatriotes en cette période de tristes fêtes, janvier arrive. Février et mars le suivant de très près. Et là, la révolution prendra un nouveau visage. Et c’est vous que le peuple bouffera tout cru. Parce que la faim, la peur et le désespoir n’ont pas de limites. Ni de dieu(x). Il suffit qu’une infime partie d’un peuple se soulève pour qu’un régime tombe. Trois pour cent d’un peuple. Et là, nous sommes bien plus nombreux. Et dans quelque temps, nous serons encore plus nombreux, vous attendant au tournant… ou en bas de chez vous. Mais ça, vous ne le voyez pas non plus. Vous jouez à Star Academy en proposant chaque quelque temps un nouveau Premier ministre. Vous traînez, reportez les consultations depuis près de deux mois maintenant. Et le temps joue contre vous. Contre vous, vos voyous, vos armes, vos magouilles. Le temps est du côté du peuple. Ce peuple à qui appartient ce pays et pour lequel il se bat, lui. Il se bat avec ses propres armes. Le pacifisme, la désobéissance civile, les marches, les rassemblements.

Vous allez avoir l’air fin dans pas très longtemps. Très prochainement même. Votre arrogance et votre mépris n’y pourront rien. Vous n’y pourrez plus rien. Rah tker el-massbaha. Et si vous pensez vous en sortir, en vous réfugiant comme d’autres dans des ambassades, en fuyant vers d’autres contrées, ça ne va probablement pas être le cas. Parce que partout ailleurs, ils sont tombés. Les dictateurs, les voleurs, les assassins, les monstres comme vous. Et même si vous êtes encore dans le déni le plus total, ne prenant pas en compte les revendications du peuple, essayant encore de vous partager le gâteau en mettant vos sbires au gouvernement, sachez qu’au-delà de la désolation, de la destruction, du vide et même de la mort, il y a une chose contre laquelle vous ne pourrez rien, c’est la liberté. Allah yesterkon… ou pas.

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Eleni Caridopoulou

Honneur Mme Medea Azouri. Un pays aussi beau que le Liban ils sont entrain de le détruire , il pouvait dépasser les voisins sionistes au tourisme car un petit pays comme le Liban il y a de tout , tourisme culturel et pèlerinage . J'ai amène ma fille et son mari , Italien , en Juillet , heureusement , ils ont été émerveilles. Merci encore une fois madame
.

LA VERITE



TRES BEL ARTICLE MAIS QUI EVITE LA RAISON D'EN ETRE ARRIVER LA

APRES 15 ANS DE DICTATURE SYRIENNE ET L'ASSASSINAT D'UNE VINGTAINE DE LEADERS LIBANAIS , LES SURVIVANT ONT DU COMPOSER AVEC HEZBALLAH POUR ACCEDER AU TRONE ET N'AYANT QUE LE POUVOIR DE S'ENRICHIR N'ONT RIEN FAIT POUR LE PAYS QUE SE GAVER

MALHEUREUSEMENT CE PAYS A AUTORISE LA PLUS GRANDE SUPERCHERIE AU MONDE

UNE MILICE ARMEE PLUS FORTE QUE L'ARMEE LIBANAISE ET QUI EST AU SOLDE D'UN ETAT ETRANGER CONFETIONNEL QUI N'HESITERA PAS A PRENDRE LE POUVOIR MILITAIREMENT S'IL LE FAUT

LA REVOLUTION DOIT COMPRENDRE QUE COMME EM 1975 L'ARMEE PEUT SE DIVISER ET NE PAS LUTTER AVEC LE PEUPLE

HEUREUSEMENT AUJOURDH'UI LA REVOLTE N'EST PAS CONFETIONELLE MAIS REVENDICATIVE DES DROITS ELEMENTAIRES POUR TOUTES LES RELIGIONS CONFONDUES

RESTONS CALME ET CONTINUONS A PROTESTER SANS RELACHE, UN MIRACLE POURRA ARRIVER ET ARRIVERA

COURAGE

Sissi zayyat

Mais c'est gens-là se comportent en propriétaires du pays et du peuple. Ils ne savent pas qu'un pays appartient en exclusivité au peuple.
Les gouvernants de n'importe quel contrée changent en permanence (sauf chez nous) mais le peuple est toujours là.
C'est le peuple qui est à la base du fondement des états et non les responsables politiques. Eux sont choisis en principe par le peuple pour le servir et ce dernier peut décider de virer ses serviteurs si leur travail ne le satisfait pas.
Ce qui se passe au Liban depuis des décennies, c'est que les dirigeant ont pris possession du pays et de son peuple en se relayant le pouvoir de père en fils en gendre. Ils affament et maltraitent la population pour qu'à l'approche des élections n'importe laquelle P, ils puissent garantir les voix du peuple appauvrit moyennant quelques dollars.
Nous voulons récupérer notre territoire spolié et vendu quel qu'en soit le prix. Le pays est à nous et non aux voleurs et vendus arrivés par effraction à la tête du pouvoir, tous sans exception aucune. Nous ne voulons plus d'eux. FINI.

LA DICTATURE A VÉCU ET LE TEMPS D'UN NOUVEAU LIBAN EST VENU. Plus aucun discours ni projet venant de leur part n'est viable.

DÉGAGEZ.

Revoltution

La politique c’est l’art d’extraire de l’argent des riches et des suffrages des pauvres tout en faisant croire aux uns qu’on les protège des autres.
Sauf que la politique aujourd’hui c’est l’art de vous extraire du pouvoir tout en vous faisant croire que nous allons vous protéger
Mais les commissions rogatoires à votre encontre vers les pays où est planqué votre forfaiture vont pleuvoir
Et tout ces atermoiements et ces bégaiements et ces lenteur que vous manifestez c est surtout pour éviter ça ...!!!!!!!!
Bon sang !!de sang !!!

Mike

Magnifique!

Honneur et Patrie

La démocratie monochrome exemplaire consiste à tirer à balles réelles et divines sur son peuple qui n'a demandé que la liberté de vivre dans la dignité réservée aux humains.
C'est la faute au grand Satan américain et au petit Satan israélien !

Le Herisson

Je crois que ces gens la n'ont pas de miroirs chez eux....

Georges Airut

Excellent coup de gueule qui résume bien la colère, le ras-le-bol des gens. Mais je crains que cette clique criminelle ne soit très difficile à déboulonner. Ils ont perdu toute conscience morale. Après plus de 40 ans de coups tordus, ils ne sont plus capables d'aucune empathie. L'hubris leur est monté à la tête. Ils se prennent pour des dieux surpuissants. Rien ne peut freiner leur cupidité et leurs magouilles.Je souhaite de tout coeur avoir tort.

Saade Joe

Bravo Medea. Allah yestor!

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants