X

Liban

Réunion demain du GIS à Paris : le Liban n’est pas abandonné

Diplomatie

« Pas de chèque en blanc » aux autorités, affirme toutefois une source proche du Quai d’Orsay.

Yara ABI AKL | OLJ
10/12/2019

C’est un « signal fort de l’engagement à aider le Liban » – pour reprendre les termes du coordinateur spécial de l’ONU au Liban Jan Kubis, reçu hier par le chef de l’État Michel Aoun – que la communauté internationale devrait adresser demain depuis Paris. La réunion du Groupe international de soutien au Liban devra appeler à la formation d’un gouvernement « efficace et crédible », alors que le mouvement de contestation entre bientôt dans son troisième mois et que les négociations pour la constitution du cabinet sont au point mort. Selon un communiqué du Quai d’Orsay, « cette réunion permettra à la communauté internationale d’appeler à la formation d’un gouvernement efficace et crédible qui prenne les décisions nécessaires au rétablissement de la situation économique et réponde aux aspirations exprimées par les Libanais ». « Il s’agit de préciser les conditions requises et les réformes indispensables attendues de la part des autorités libanaises pour que la communauté internationale puisse accompagner le Liban », ajoute le communiqué avant de poursuivre : « Dans le contexte difficile que traverse le pays, la France se tient aux côtés du Liban et des Libanais, afin de garantir la stabilité et la sécurité du pays, qui est essentielle pour la région. »

La réunion du Groupe international de soutien au Liban (créé en 2013 et incluant les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, ainsi que l’Allemagne, l’Italie, l’Union européenne, l’ONU et la Ligue arabe) devrait se tenir sous la présidence de Jean-Yves Le Drian, chef de la diplomatie française. Y seront également présents le secrétaire général adjoint de la Ligue arabe, Houssam Zaki, ainsi qu’un représentant du secrétaire général des Nations unies et l’ambassadeur de la Ligue arabe à Paris, Boutros Assaker, selon l’agence locale al-Markaziya, qui souligne aussi que des représentants de l’Égypte, de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, du Fonds monétaire international et d’institutions financières arabes prendront également part à la réunion.

La délégation libanaise à la conférence devait être présidée par le directeur général de la présidence de la République, Antoine Choucair. Toutefois, le décès de son père, survenu hier même, l’empêchera de se rendre à Paris. Cette tâche sera donc confiée à Hani Chmaytelli, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, confie à L’Orient-Le Jour une source diplomatique libanaise.

Selon elle, la délégation devrait notamment inclure le directeur général du ministère des Finances, Alain Bifani, la conseillère pour les affaires économiques du Premier ministre démissionnaire Saad Hariri, Hazar Caracalla, et le directeur exécutif au sein de la Banque du Liban, Raja Abou Asli.

Selon notre correspondant à Paris, Élie Masboungi, citant une source proche du Quai d’Orsay, il n’y aura pas de « chèque en blanc » pour les responsables libanais. « Les participants à la réunion réaffirmeront leur volonté d’aider le Liban. Mais ils attendront la mise sur pied d’un gouvernement avec un programme (de réformes) et un début de concrétisation du plan de lutte contre la corruption, et une feuille de route claire », a ajouté la source citée.


(Lire aussi : La crise profite-t-elle au « Made in Lebanon » ?)


Le timing

C’est surtout par son timing que la réunion de Groupe international de soutien au Liban revêt de l’importance. Il s’agit du tout premier meeting international consacré à la question libanaise depuis le début du soulèvement populaire du 17 octobre. Elle intervient, en outre, après des visites successives à Beyrouth de plusieurs émissaires internationaux alarmés par la situation du pays. Ce sera l’occasion d’insister sur la nécessité de la formation, dans les plus brefs délais, d’un « gouvernement crédible » à même de répondre aux aspirations des Libanais qui manifestent depuis plus d’une cinquantaine de jours. C’est justement sous cet angle lié au timing qu’un diplomate analyse la réunion prévue demain. « Elle constitue une nouvelle preuve que le Liban n’est pas abandonné, et reste au centre des préoccupations de la communauté internationale », souligne-t-il, avant de révéler que la délégation libanaise présentera à la réunion une feuille de route claire pour la prochaine phase. « Il s’agit d’une façon, pour le Liban, de réaffirmer son engagement à opérer les réformes exigées par la communauté internationale, et qu’il ne rejette pas », ajoute le diplomate.


Lire aussi

« Tout va très bien... », l’édito de Michel TOUMA

Tractations gouvernementales : retour à la case départ, le décryptage de Scarlett HADDAD

Tollé après le soutien direct apporté par Dar el-Fatwa à la candidature de Hariri

La révolte, une opportunité d’enclencher le chantier de la lutte contre la corruption

À Paris, une collecte de dons pour les Libanais


À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

TORIEL Raphael

Ni chèque en blanc ni chèque tout court !
Le seul mot d’ordre des « amis » du Liban à cette clique, doit être, PARTEZ !
Pour les aides, nous verrons avec vos successeurs légitimes…

TrucMuche

ils veulent parrainer quoi et aider qui ces braves gens qui ne savent faire que se réunir? Les vieux grognons qui nous gouvernent et s'empiffrent ou le Liban, le vrai !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

REUNION POUR LE LIBAN PROBABLEMENT SANS LE LIBAN. L,ADAGE DIT : AIDE-TOI ET -LE CIEL- LE MONDE T,AIDERA. OR NOUS NOUS BAGARRONS, NOUS VOLONS, MNIT CHARCHAH, ET NOUS AVONS LE CULOT DE DEMANDER L,AUMONE ...
LA BLAGUE !

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants