Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Netanyahu se dit "pas impressionné" par les menaces de Nasrallah

Le leader du Hezbollah "sait très bien pourquoi" il s'exprime "depuis les profondeurs de son bunker", a affirmé le Premier ministre israélien.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, et le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah. Photo d'archives AFP

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est dit samedi "pas impressionné" par un discours du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, lors duquel le dirigeant chiite libanais a menacé Israël.

Le chef du parti s'est exprimé à la télévision vendredi lors d'une cérémonie marquant le 13e anniversaire de la fin de la guerre de 2006 entre le Hezbollah et Israël. Cette guerre de 34 jours s'est soldée par la mort de 1.200 Libanais, en majorité des civils, et de 160 Israéliens, la plupart des soldats. "Si (Israël) entre dans le sud du Liban, vous verrez une vidéo en direct de la destruction des forces israéliennes", a averti Hassan Nasrallah.

"Nous ne sommes pas impressionnés par les menaces de Nasrallah", a affirmé samedi Netanyahu dans un communiqué sur WhatsApp. "Il sait très bien pourquoi il les diffuse depuis les profondeurs de son bunker", a-t-il ajouté alors que Hassan Nasrallah, dont le mouvement est considéré comme "terroriste" par Israël, est rarement vu en public pour des raisons de sécurité.

Dans une interview en 2014 accordée au journal libanais Al-Akhbar, le chef du Hezbollah avait déclaré qu'il changeait régulièrement de lieu pour dormir, en particulier depuis la guerre de 2006, tout en niant qu'il vivait caché.


Lire aussi

Les lauriers de l’aventure, l'édito de Issa GORAIEB

Le Hezbollah agite le spectre d'une guerre israélienne contre le Liban

Nasrallah : Dire que le Hezbollah contrôle le Liban est un mensonge

"Le port de Beyrouth est devenu le port du Hezbollah", accuse Israël, le Liban dénonce des "menaces"

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est dit samedi "pas impressionné" par un discours du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, lors duquel le dirigeant chiite libanais a menacé Israël.Le chef du parti s'est exprimé à la télévision vendredi lors d'une cérémonie marquant le 13e anniversaire de la fin de la guerre de 2006 entre le Hezbollah et Israël....
commentaires (15)

Tant que ce sont des fanfaronnades, vantardise et autres échanges de mots inutiles, il n'y a pas de morts libanais ces deux individus prétendus responsables jouent avec le feu. Ils vont bien bruler un jour. Alors le Liban n'aura plus à craindre une guerre meurtrière

FAKHOURI

11 h 56, le 19 août 2019

Tous les commentaires

Commentaires (15)

  • Tant que ce sont des fanfaronnades, vantardise et autres échanges de mots inutiles, il n'y a pas de morts libanais ces deux individus prétendus responsables jouent avec le feu. Ils vont bien bruler un jour. Alors le Liban n'aura plus à craindre une guerre meurtrière

    FAKHOURI

    11 h 56, le 19 août 2019

  • Allez faire vos guerres ailleurs la majorité des libanais ne veut pas de guerre. Allez régler vos problèmes ailleurs.... allez ouste, du vent les impréssionnés ...

    LE FRANCOPHONE

    20 h 02, le 18 août 2019

  • Seulement il faudra bien que les ayatollah payent la reconstruction en dollars, personne ne voudra de leurs tomans dévalués, zut alors!

    Christine KHALIL

    19 h 59, le 18 août 2019

  • il devrait sortir de sa tannière après tant d'années engoufré dans son Bunker ce Hassouna

    issa louis

    17 h 46, le 18 août 2019

  • Ce que j'ai peur c'est le Liban qui va payer le prix pas mr. Nasrallah et cie.

    Eleni Caridopoulou

    17 h 16, le 18 août 2019

  • Une dernière chose aux impressionnés de nathanmachintruc, depuis 2006 l'endroit le plus sûr et le plus calme sur terre, c'est le sud Liban . Pourtant cela n'empêche pas le " bunkerisé" de l'ouvrir très grand. Bon Dimanche à maugréer.

    FRIK-A-FRAK

    16 h 53, le 18 août 2019

  • Nous ne sommes pas impressionnés par Mr HN non plus, et nous comprenons son mépris car il sait qu'après la prochaine guerre ses amis Khameinistes ruinés et autres ayatollahs lui reconstruiront encore le sud, où il a pris soin de planquer sa quincallerie au milieu des populations civiles.

    Christine KHALIL

    14 h 53, le 18 août 2019

  • Impressionnant le courage de Netanyahu. Courage, fuyons ! Hahaha

    Tina Chamoun

    13 h 11, le 18 août 2019

  • Heureusement qu’en 2006, HN disait que s’il avait su, il n’aurait pas.... et en 2019, il qualifie 2006 de divine victoire. Donc s’il avait su, il aurait évité une divine victoire. Fort logique tout ca. Enfin, deux matamores en train de jouer au coqs perchés sur leur tas de fumier. La “résistance honorable” quelle blague!

    Bachir Karim

    10 h 12, le 18 août 2019

  • Ce qui m'impressionne à moi, cest que en temps normal, ça aurait dû être le chef de la résistance HASSAN NASRALLAH de déclarer " ne pas être impressionné " , face à la "puissance" de son ennemi juré et flanqué au fond d'un bunker depuis 2 ans ou plus , lui le " petit joueur" devrait être plus sur la défensive. C'est l'inverse de la normalité. Depuis 2006 et la claque magistrale que l'armée des poltrons s'est reçu dans la gueule, je le dis aux " impressionnés" locaux,il ne peut pas être que ces 2 forces puissent être mises dos à dos. Il y en a un qui balise de peur et l'autre qui le regarde faire dans son froque. Bon dimanche à ces "impressionnés".

    FRIK-A-FRAK

    09 h 53, le 18 août 2019

  • Quelle agréable surprise pour ce dimanche 18 août...les deux danseurs de tango "Ne" et "Na" côte à côte à l'OLJ ! Avec, en plus, les versets habituels, les seuls que ces deux poètes de la menace fanfaronne et guerrière sachent réciter: "je peux te bousiller quand et où je veux !" Nous, on est aussi impressionnés par la sérénité et la bienveillance qui se dégagent de ces deux visages...et on se dit qu'on a bien de la chance, car qui se ressemble...s'assemble...pour le bien des deux pays, Israël et le Liban ! Irène Saïd

    Irene Said

    08 h 59, le 18 août 2019

  • CAR DES FANFARONNADES BIEN SUR. LA MOUCHE DU COCHE EN EXEMPLE.

    LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

    08 h 37, le 18 août 2019

  • Aussi repugnants l'un que l'autre

    sancrainte

    00 h 47, le 18 août 2019

  • les chiens aboient la caravanne passe....

    issa louis

    00 h 37, le 18 août 2019

  • Ah c'est tout ? Lui nathanmachintruc chef dun pays sio, dit 1ère puissance du M.O et 4ème du monde n'est tout simplement " pas impressionné " par quelqu'un qui se cacherait dans "un bunker" depuis 2006 ? Pas impressionné, c'est tout , quand ce résistant déclare pouvoir les tailler en pièces si ses poltrons osaient entrer au Liban par le sud ? C'est léger comme réaction ça ! Serait ce parce que c'est tellement vrai que en dire plus en période électorale qu'on n'est pas sûr de gagner, on préfère se la jouer profil bas ? Parce que le hezb libanais de la résistance lui, il ne mache pas ses mots, il tranche. Va te coucher petit criminel de guerre en sursis.

    FRIK-A-FRAK

    00 h 13, le 18 août 2019

Retour en haut