X

À La Une

Les Forces libanaises soutiennent l'appel à l'annulation du concert de Mashrou’ Leila

Liban

Le district de Jbeil du parti chrétien appelle à "prendre en considération les communiqués de l'archevêché de Jbeil et du Centre catholique d'information", et exhorte les personnes concernées, notamment celles au sein du Festival de Byblos, à "coopérer avec leur appel".

OLJ
23/07/2019

Les Forces libanaises du leader maronite Samir Geagea ont exprimé mardi leur soutien à l'archevêché maronite de Jbeil et au Centre d'information catholique, ces deux instances qui ont appelé à l'annulation du concert du groupe libanais Mashrou' Leila qui doit se produire dans le cadre du festival de Byblos, sur fond de polémique autour de l'homosexualité du chanteur et d'une atteinte présumée à la religion chrétienne.

Dans la soirée, des poursuites ont été engagées devant le bureau du procureur général du Mont Liban à l'encontre du concert du 9 août, pour "insulte au sacré, atteinte aux religions et incitation aux dissensions confessionnelles".

Il semblerait que l’orientation sexuelle du chanteur du groupe, Hamed Sinno, ouvertement gay, ainsi qu’un article qu’il a partagé sur les réseaux sociaux montrant la chanteuse Madonna se substituant à la Vierge Marie sur une icône russe ou byzantine, aient suscité la colère ou la désapprobation dans certains milieux. Il en est de même pour ce qui est du titre Djin (2015), que certaines personnes ont ressorti sur les réseaux sociaux pour en scruter les paroles à la loupe, avant de l’accuser de porter atteinte au christianisme et de promouvoir l’occultisme.

Parmi le flot de responsables politiques et élus locaux qui réclament l'annulation du concert prévu le 9 août, figure aussi un cadre du Courant patriotique libre, Naji Hayek, qui a publiquement menacé le groupe de pop dans un message partagé sur Facebook, qu'il avait ensuite effacé.

Dans un communiqué publié mardi, le district de Jbeil au sein des FL a rappelé que "l'archevêché maronite de Jbeil a publié un communiqué, le 22 juillet, concernant le groupe Mashrou' Leila et le concert qu'il donne dans le cadre du Festival de Byblos, ainsi que son opposition à plusieurs chansons de la formation. Le Centre catholique d'information a également publié un communiqué concernant le même sujet et adoptant la même position". "En harmonie avec ces deux communiqués, le district de Jbeil des FL appelle à prendre en considération leur contenu, et exhorte les personnes concernées, notamment au sein du Festival de Byblos, à coopérer avec l'appel de l'archevêché et du Centre catholique d'information", conclut le communiqué.
Le parti chrétien ne dit toutefois à aucun moment et de manière claire qu'il appelle à l'annulation du concert de Mashrou' Leila.


(Pour mémoire : En Égypte, l'homophobie exacerbée après un concert de Mashrou' Leila)



"Nous ne vivons pas dans la jungle"
La veille, l’archevêché maronite de Jbeil avait toutefois clairement appelé dans un communiqué à l’annulation du concert. Le directeur du Centre catholique d’information, le père Abdo Abou Kassm, avait pour sa part expliqué à L'Orient-Le Jour avoir "reçu des plaintes concernant un groupe qui encourage l’homosexualité". "Ils s’en sont également pris aux symboles religieux chrétiens", avait-il également affirmé. Le dignitaire religieux évoquait également les paroles de certaines chansons du groupe qui, selon lui, "portent atteinte à la Trinité". Condamnant néanmoins les appels à la violence contre Mashrou’ Leila, le père Abou Kassm ajoutait sur ce plan : "Nous ne vivons pas dans la jungle. Si la loi les autorise à se produire, qu’il en soit ainsi, sinon ce sera à la loi de les en empêcher." Le père Abou Kassm a indiqué qu’il étudiait la possibilité de poursuivre le groupe en justice. D’ailleurs, une avocate, Christiane Nakhoul, a porté plainte au nom d’un activiste, Philippe Seif, contre le groupe devant le parquet du Mont-Liban pour "atteinte aux religions et incitation à la discorde sectaire et aux dissensions communautaires".

D'autres personnalités politiques, à l'instar du président du Rassemblement de Saydet el-Jabal et ancien député de Jbeil, Farès Souhaid, ont en revanche exprimé leur soutien au groupe.

Mashrou’ Leila avait répondu lundi à ses détracteurs, se disant étonné des attaques contre le groupe. "Le Festival de Byblos nous a invités à l’occasion du 10e anniversaire de la création de notre groupe. Nous avons été surpris par une campagne infondée menée contre nous et qui frappe la liberté d’expression et touche à l’apostasie", selon un communiqué du groupe, diffusé sur les réseaux sociaux.

Le Festival de Byblos ne s’est pas encore prononcé sur la question, mais des sources au sein de la direction affirment œuvrer pour le maintien du concert, grâce à des contacts avec les autorités compétentes.


Lire aussi

Mashrou' Leila, porte-drapeau malgré eux des gays du monde arabe

Au Liban, le tribunal militaire dépénalise pour la première fois l’homosexualité

Droits des LGBT au Liban : plainte de HRW auprès de l'ONU

Mashrou’ Leila : Un peu de fraîcheur ne peut pas nous faire du mal

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

MAKE LEBANON GREAT AGAIN

pourquoi la justice libanaise n' a pas deja arrette celui qui a profere des menaces violentes contre cet orchestrE?

parce qu'il est CPL??


le CPL et son president n'arrette pas de fairE passer en justice des blogueurs pour des raisons mille fois inferieurs a ces menaces

DEUX POIDS DEUX MESURES

HONTE AUX DIRIGEANTS ET A CERTAINE JUSTICE ( HEUREUSEMENT PAS TOUTE ) QUI PENSE DEVOIR LEUR POSTE A DES PARTIS DONC NE PEUVENT PAS JUGER EN LEUR AME ET CONCIENCE

MAKE LEBANON GREAT AGAIN

MR LE DOCTEUR GEAGEA

LE FL M'A DECU ICI
NOUS NE VOULONS PAS ETRE COMME LES FANATIQUES ISLAMISTES

Wlek Sanferlou

Définition de Bizzare selon le petit mahrous:
Bizzare: se dit d'un peuple qui se fait deculotter à longueur de journee(s) par ses politiciens et ses Zaim Dinosaurs d'une aire révolue (depuis le déluge) mais qui s'offusque et se choque pour un concert où il a le choix de voir ou non. Bizzare, à bien distinguer de bazar qui est aussi notre quotidien ...

Honneur et Patrie

La liberté d'expression des uns doit s'arrêter aux limites de celle des autres. Autrement cela devient de l'exhibitionnisme provocateur généralisé à la Sodome et Gomorrhe.

Rgkhalife

C’est tellement décevant de la part des FL de prendre cette position. La liberté d’expression est tres importante. Que celui qui est lésé par ce show, s’abstient daller le voir. Nous revenons des siècles en arrière avec cette position des FL. Les deputes des FL veuillez vous occuper plutôt des problèmes de base dont on souffre journalièrement et depuis des années.

Tina Chamoun

Pauvre Fares Souhaid, il ferait tout pour revenir sur le devant de la scène politique. Tout un mashrou3 raté quoi lol!

Selim Nasser

Décevant :
Comme Kipling l avait dit:
"Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d’un mot"

Chucri Abboud

Le vrai danger est que , lorsque ce genre de shows commence à devenir à la mode , d'autres shows encore plus indécents puissent pulluler ... Cela pourrait prendre de grosses proportions imprévues ! Ce genre de libertés licencieuses reste un peu trop permissif à la limite .

Marionet

Honte aux FL!

Bery tus

À force de vouloir copier l’occident ... on copie mal et il ne restera plus que doigt à bouffer !! Dommage que certain se pense détenir l'exclusivité de la libre pensée

Otayek Nada

La liberte d'expression est sacree! Si le concert de Mashrou' Leila est annule quelle regression pour le Liban. Ce debat pathetique, on devrait etre fier d'etre le seul pays arabe a permettre tellement de creativite et d'audace. Un groupe genial.
Je garde espoir que les organisateurs du festival seront courageux et je cours acheter mon billet!
Go Mashrou' Leila

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

BRAVO SAMIR GEAGEA. BRAVO LES FORCES LIBANAISES.

Homsy Christian

L’obscurantisme n’est l’apanage de personne. Triste que les religions se mêlent des questions civiles. L’affaire des caricatures du prophète, et maintenant ceci. Les FL me déçoivent de plus en plus, il ne reste plus vraiment beaucoup d’honneur au Liban. Sami Gemayel, Rifi, la société civile.... et puis c’est tout.

MIROIR ET ALOUETTE

Brulons les impies. C'est pas ben ladden qui le dit, mais des représentants de la démocratie occidentale.

Dans quel monde vit on ? Hahahaha

Bery tus

TOUT SIMPLEMENT D'ACCORDS !!!

CAR UN MENSONGE, DEVIENDRA UNE VERITE SI ON LA LAISSE SE REPETER

IMB a SPO

Nul, tout simplement NUL!

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants