Rechercher
Rechercher

Liban

Geagea s'en prend à Bassil après ses propos polémiques à Tripoli

Le leader du CPL "ramène le Liban 50 ans en arrière", a déclaré le chef des FL.

Le leader des Forces libanaises, Samir Geagea, a sévèrement critiqué le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil. Photos Ani

Le leader des Forces libanaises, Samir Geagea, a sévèrement critiqué dimanche le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, qui a fait allusion samedi à Tripoli, dans le cadre d'une tournée au Liban-Nord à l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rachid Karamé, le 1er juin 1987, dont la responsabilité avait été attribuée par l’appareil sécuritaire syro-libanais de l’époque au leader des FL. 

"Je ne comprends pas la nécessité des propos de Bassil à Tripoli. Il ne parle pas de la situation actuelle. Il revient au passé, ramène le pays 50 ans en arrière, et en parle avec un coeur de pierre", a déclaré M. Geagea dans un entretien à la radio, ajoutant que la façon dont Gebran Bassil a été accueilli était un signe. "Il doit arrêter ses discours communautaires", a exhorté le leader des FL, lié par une entente avec le CPL qui a notamment conduit les Forces libanaises à soutenir l'accession de Michel Aoun à la présidence en 2016. "Je ne comprends pas ce que cherche Bassil en attisant les querelles communautaires", a-t-il ajouté.

Les propos tenus par M. Bassil rappellent ceux sur la guerre druzo-chrétienne de la Montagne que ce dernier avait tenu dimanche dernier, lors de sa tournée dans la Montagne druzo-chétienne. Ces propos avaient suscité la colère de partisans de Walid Joumblatt qui avaient bloqué le convoi du ministre d'Etat pour les affaires des Réfugiés, Saleh Gharib, qui accompagnait le leader du CPL. Un échange de tirs est ensuite survenu. Deux gardes du corps de M. Gharib, affilié à Talal Arslane, rival traditionnel de Walid Joumblatt sur la scène druze, avaient été tués. L'incident avait ravivé les tensions dans le pays.

"Les discours enflammés ont produit ce qui s'est produit dans la Montagne. Plutôt que de s'excuser de ses propos, Bassil a torpillé le gouvernement afin de pousser à la saisine de la Cour de justice", a affirmé M. Geagea. "Ce qui compte, c'est que les enquêtes se poursuivent. Il ne faut pas tirer de conclusions hâtives", a-t-il ajouté.

Mardi, les tensions politiques nées des incidents armés de la Montagne avaient contraint le Premier ministre Saad Hariri à annuler la tenue du Conseil des ministres. "Il n'y aura pas de réunion du gouvernement dans les jours qui viennent. Il s'agit d'un crime contre la Nation au vu de la situation", a estimé le chef des FL, ajoutant qu'"il est inacceptable que le ministre des Affaires étrangères torpille le gouvernement en raison de calculs d'épicier".




Le leader des Forces libanaises, Samir Geagea, a sévèrement critiqué dimanche le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, qui a fait allusion samedi à Tripoli, dans le cadre d'

commentaires (11)

Sois beau (fils) et tais-toi !

Tina Chamoun

12 h 32, le 08 juillet 2019

Tous les commentaires

Commentaires (11)

  • Sois beau (fils) et tais-toi !

    Tina Chamoun

    12 h 32, le 08 juillet 2019

  • Ca me fait rire, mais pleurer aussi, de lire tous ces hommes politiques à se critiquer à longueur du temps alors que leurs actions stériles témoignent de leur ridicule action au sein de ce pays qu'ils ont détroussé, tous, sans exception, depuis des années. Le pire c'est que que notre presse, qui malheureusement n'a rien à se mettre sous la dent, relayent leur haine et leur cacophonie. Arrêtons cette mascarade. Arrêtons de parler de ministre, de président, de responsable ou de quiconque, ce pays est malheureusement foutu. Le ver est déjà dans le fruit.

    Citoyen

    10 h 47, le 08 juillet 2019

  • Dans un autre pays qui se respecte et respecte tous ses citoyens, ce ministre des affaires étrangères aurait été "démissionné" depuis longtemps ! Eloigner un gendre incontrôlable pour sauver le pays, sa paix interne et sa réputation devant la communauté internationale est un moindre mal comparé aux nombreux dégats que celui-ci occasionne chaque jour par son comportement...de gamin ! Irène Saïd

    Irene Said

    08 h 42, le 08 juillet 2019

  • Chaque pays a des personnalités icones dont on parle dans les médias internationaux...En iran, en arabie, en syrie, en russie, au brésil, en argentine,même dans des pays reculés d'afrique. Au liban...personne du monde politique n'est connu à l'étranger... Raison?? ils sont perdus dans des querelles de villages et de clochers... Aucun aura.. aucun visionnaire... A une époque, on parlait d'un certain Bachir du liban puis d'un jeune président de 33 ans ( un certain amine qui a été à la une à cause de son jeune âge ) ...Depuis..silence radio Aucune personnalité à charisme international... faudra le trouver mes amis. Il pourra relever le niveau du liban à l'international... parce qu'aujourd'hui??....No comment. Sauf s'il en existe? et personne ne le connait à l'étranger??

    RadioSatellite.co

    21 h 48, le 07 juillet 2019

  • Réquisitionner tous les services de l'Intendance de l'Etat, armée, gendarmes, police, voitures, applaudisseurs, hurleurs... tout cela pour la campagne électorale privée de Gebran Bassil, chef du CPL, gendre du chef de l'Etat et ministre des Affaires étrangères, ce n'est plus acceptable ! L'argent du contribuable est l'argent que l'Etat doit rendre au peuple en services pour le plaisir et la joie de vivre de TOUS ses citoyens et non à une seule personne venue de je ne sais d'où pour s'emparer du pays afin d'en faire cadeau à des puissances étrangères ! Je demande la démission de ce personnage.

    Honneur et Patrie

    20 h 31, le 07 juillet 2019

  • Gebran Bassil sape t-il le mandat de son beau-père le Président Aoun? La réponse est oui ! "Taisez-vous donc Monsieur Bassil"pour reprendre la célèbre phrase de Goerges Marchais :le célèbre "Taisez-vous, Elkabbach"!

    Aractingi Jean-Marc

    20 h 12, le 07 juillet 2019

  • L'homme est doté d'une mémoire quasi infaillible . Nul besoin que quelqu'un vienne déterrer les faits et les souvenirs du passé pour qu'il s'en souvienne . Et si jamais la mémoire venait à lui jouer un sale tour ,il lui suffit d'ouvrir le livre d'histoire pour qu'il remettre en contact avec les événements , le plus souvent fâcheux .

    Hitti arlette

    18 h 32, le 07 juillet 2019

  • Un riche qui s'appauvrit, restera riche durant trois générations. Un pauvre qui s'enrichit, restera pauvre durant trente générations. Une histoire qui n'a rien à voir : Un ex-pauvre qui s'est enrichi par les combines, bateaux centrales électriques, barrages, voyages etc. enivré par Dame fortune est entré dans un magasin de porcelaine pour danser une "dabké" endiablée... Il a tout cassé, il est mort sous les décombres.

    Honneur et Patrie

    17 h 46, le 07 juillet 2019

  • Monsieur le gendre Vous etes ne a Batroun le 21 juin 1970 Vous ne savez pas donc combien les Chetiens du Liban doivent aux Forces Libanaises et au Kataeb pour la survie non seulement des Chretiens au Liban mais du Liban lui meme ( vous savez ce qu'on vous a raconte seulement pas comme nous qui avons vecu tous les jours cette periode ) Vouloir sous entendre et rAviver hier a Tripoli que Geagea a tue Karame c'est si mal connaitre l'histoire de cette guerre et de la justice au Liban du temps des Syriens M Bassil puisque c'est votre nom, POUR LE BIEN DU LIBAN TAISEZ VOUS - TAISEZ VOUS -TAISEZ VOUS Vous etes en train de raviver des souvenirs ou votre beau pere , l'actuel President de la Republique a joue un role tres negatif quand il a ete au pouvoir,pouvoir donne par Amine Gemayel, en s'attaquant et en bombardant les Chretiens a Achrafieh pui en declarant la guerre aux Syriens qui en ont profite pour envahir le Liban et le mettre a genoux durant 15 ans et a emprisonne Geagea Durant 11 ans par un proces biaise ( vous en savez quelque chose aujourdh'ui avec la derniere decision du procureur Germanos grace a votre parti ) VOUS RENDEZ UN TRES MAUVAIS SERVICE AU LIBAN EN FAISANT CE QUE VOUS FAITES ET VOUS ETES REJETE PAR UN NOMBRE INCALCULABLE DE LIBANAIS DE TOUTES CONFESSIONS ( avez vous le pouce baisse de tous les habitants de Tripoli au passage de votre convoie? TIREZ EN DONC LES CONCLUSIONS

    LA VERITE

    17 h 44, le 07 juillet 2019

  • UNE NOUVELLE BOUFFEE DE GAZ METHANE EMPESTEE ECHAPPEE DE L,ECHAPPEMENT NOCIF QUI EMPOISONNE LA VIE DU PAYS ET PROVOQUE LES SENTIMENTS COMMUNAUTAIRES ALLANT JUSQU,A METTE LE FEU AUX POUDRES. LE BEAU PERE DOIT METTRE UN TERME AUX DERIVES DANGEREUSES D,UN GENDRE DIT INCONTROLABLE... CAR SANS MEZOUT POINT DE BULLES DE GAZ EMPESTE !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    16 h 45, le 07 juillet 2019

  • ...................""Il ne parle pas de la situation actuelle. Il revient au passé, ramène le pays 50 ans en arrière, et en parle avec un cœur de pierre""... dixit le milicien-chef. Qui des deux chefs de formations politiques n’a pas intérêt à parler du passé ? Qui par le passé a mené son action en ""cœur de pierre"" (sic). Qui des deux chefs est plus Tartuffe, plus imposteur en politique ? Souvent la tartufferie va de pair avec la politique, mais à ce point !

    L'ARCHIPEL LIBANAIS

    15 h 54, le 07 juillet 2019