Économie

Le RDCL World exprime son soutien à la BDL

Patronat
OLJ
16/05/2019

Une délégation du Rassemblement des dirigeants et chefs d’entreprise libanais dans le monde (RDCL World), conduite par son président Fouad Zmokhol, s’est entretenue mardi soir avec le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salamé, afin de lui témoigner du soutien de l’organisation patronale à la BDL. Cette initiative intervient près d’une semaine après la polémique provoquée par une disposition initialement incluse dans l’avant-projet du budget de 2019 qui visait indirectement à ce que la BDL, comme d’autres entités publiques indépendantes, se retrouve sous le contrôle du ministère des Finances.

Les hommes d’affaires ont également exposé à M. Salamé les problèmes de liquidités que traversent actuellement bon nombre d’entreprises, du fait notamment de taux d’intérêt extrêmement élevés. Le gouverneur de la BDL a répondu en se montrant rassurant sur les perspectives de croissance de l’économie libanaise, qui sera soutenue selon lui par la réforme du secteur de l’électricité et le début des travaux d’exploration d’hydrocarbures offshore.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants