X

La Dernière

Élie Saab signe le décor de la future tour Emaar à Dubaï

Mode
15/04/2019

Le 5 avril, dans le cadre aussi majestueux que futuriste de l’opéra de Dubaï, Mohammad Alabbar, fondateur et président d’Emaar Properties, annonçait la collaboration d’Emaar avec le couturier Élie Saab pour l’habillage… d’une nouvelle tour en bord de mer, à l’entrée du complexe Palm Island. Créateur protéiforme, Élie Saab a toujours eu, parallèlement à la mode, une passion pour l’architecture d’intérieur qu’il vivait pleinement en décorant ou collaborant activement à la décoration de ses showrooms et résidences personnelles. Cette implication s’étend également à la conception des parfums de la marque Élie Saab et de leurs flacons, sans compter les innombrables détails de ses événements et défilés. Depuis ses débuts, le couturier s’attache à développer tout un art de vivre autour du vêtement. Sa collaboration au nouveau projet Emaar découle naturellement de ce désir, mais elle constitue surtout une première et annonce l’extension de la marque Élie Saab dans le domaine de la décoration.

Conçue dans un esprit Art déco contemporain, la tour Emaar, avec sa plage privée, s’annonce à la fois comme un repaire et un point de repère dans le paysage animé de Dubaï. Les intérieurs et l’extérieur, comme le montre la minutieuse maquette du projet, reflètent une élégance rigoureuse et un luxe subtil niché dans les détails.

Brillant entrepreneur, Mohammad Alabbar, fils d’un capitaine de dhow (embarcation traditionnelle de l’émirat) et aîné de 12 enfants, a pu, grâce à une bourse du gouvernement, faire des études de gestion et finances à la Albers School of Business and Economics de l’Université de Seattle dont il est aujourd’hui détenteur d’un doctorat honoraire dans sa discipline. Proche du gouverneur de Dubaï, cheikh Mohammad ben Rachid al-Maktoum, il fait partie des conseillers économiques de ce dernier. À la tête d’Emaar, géant mondial du développement immobilier, il signe de nombreux projets iconiques tels que Burj Khalifa et Dubai Mall.

Saluant l’élégance et la modestie d’Élie Saab pour lequel il a publiquement exprimé son admiration, Alabbar a levé le voile sur le projet et offert au couturier la première étoile du Walk of Fame de la version émiratie de ce parcours hollywoodien.

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

L’odeur de l’argent

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants