Rechercher
Rechercher

Développement

Lancement, samedi, d’un projet pilote de transports publics dans la région de Jbeil

Ziad Hawat. Photo d’archives

Un projet pilote de transports en commun entre Jbeil et les villages de montagne de sa région, visant à encourager les habitants à demeurer dans leurs localités et à résoudre les problèmes d’embouteillages et de pollution, va être lancé ce samedi, a annoncé le député de Jbeil, Ziad Hawat (Forces libanaises). M. Hawat a fait cette annonce lors d’un dîner organisé à Jbeil à l’occasion de la fête du Moukhtar. « Le 6 avril, il sera procédé au lancement d’un projet urbain, développé et moderne de transports en commun entre la ville et les villages de montagne », a-t-il révélé, indiquant que « ce projet sera réalisé en plusieurs étapes ». Le député de Jbeil a en outre affirmé qu’« il constituera la première phase d’un programme visant à ancrer les personnes dans leurs villages », faisant part de sa détermination à « œuvrer en vue de réaliser des programmes de développement et d’assurer les fondements d’une résistance chez les habitants pour qu’ils demeurent dans leurs villages ». « La migration vers la côte se réduira ainsi, sachant qu’il ne faut pas que nos villages soient vides de leurs habitants pendant l’hiver, alors que les déplacés syriens y sont bien plus nombreux qu’eux », a-t-il affirmé.

Contacté par L’Orient-Le Jour, M. Hawat indique que ce projet de transports publics est le fruit d’une collaboration entre les secteurs privé et public, en l’occurrence les municipalités, lui-même en sa qualité de député et une société de transports. « Notre rôle consiste en une supervision globale du projet pour une bonne réalisation, tandis que la compagnie est chargée de la technique et du financement », explique-t-il, soulignant que « celle-ci mettra à la disposition des passagers quarante à cinquante autocars dont elle devra assurer la gestion et la maintenance ». Et d’enchaîner : « Les cars relieront Jbeil à tous les villages alentour, notamment Akoura, Hbeline, Bejjeh, Tartej, Jaj et Mayfouk, sur des parcours jalonnés de cent vingt stations d’arrêts, qui sont en voie d’aménagement. »

« Il s’agit d’un projet pilote que nous expérimentons en vue de résoudre également les problèmes d’embouteillage et de pollution », déclare par ailleurs M. Hawat, souhaitant qu’ « il soit complété à l’avenir par un projet à plus grande échelle dans tout le pays ».

Faciliter, pour les habitants, l’accès entre les villages est louable, mais encore faut-il qu’ils y trouvent des opportunités de travail. « Nous travaillons sur un programme de développement en œuvrant pour obtenir des subventions aux agriculteurs, favoriser la création de petites et moyennes entreprises, aménager des zones industrielles et assurer des prêts bancaires aux artisans et entrepreneurs », indique dans ce cadre M. Hawat.



Lire aussi

La BEI s’attaque à la réhabilitation des transports publics tripolitains


Un projet pilote de transports en commun entre Jbeil et les villages de montagne de sa région, visant à encourager les habitants à demeurer dans leurs localités et à résoudre les problèmes d’embouteillages et de pollution, va être lancé ce samedi, a annoncé le député de Jbeil, Ziad Hawat (Forces libanaises). M. Hawat a fait cette annonce lors d’un dîner organisé à Jbeil à...

commentaires (4)

C’est un projet d'utilité publique très ambitieux qui à terme peut modifier le paysage socio-économique de la ville et la région. Je pense que dans un projet d'une telle envergure l'aide, l'intervention et les autorisations du ministère de transport sera nécessaire. voilà un exemple de coopération entre commune, région et l'état qui portera ses fruits rapidement. Bravo

Sarkis Serge Tateossian

20 h 35, le 03 avril 2019

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • C’est un projet d'utilité publique très ambitieux qui à terme peut modifier le paysage socio-économique de la ville et la région. Je pense que dans un projet d'une telle envergure l'aide, l'intervention et les autorisations du ministère de transport sera nécessaire. voilà un exemple de coopération entre commune, région et l'état qui portera ses fruits rapidement. Bravo

    Sarkis Serge Tateossian

    20 h 35, le 03 avril 2019

  • de tt coeur j'espere que ca reussira ! Pt't alors Mr Hawat refilera les plans de son projet aux instances qui s'appliquent - encore - a trouver des solutions au niveau national a couts -probabalement-mirobolants , presque surement execution boiteuse, en ts cas inefficace !

    gaby sioufi

    11 h 47, le 03 avril 2019

  • CE SONT LES REFORMES URGENTES DE LA CEDRE DONT A BESOIN IMMEDIAT LE PAYS ! ALLEZ, ABRUTIS, POUR UNE FOIS, DESABRUTISSEZ-VOUS... POUR UNE FOIS !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    10 h 40, le 03 avril 2019

  • Bravo, Monsieur Ziad Hawat ! Si on pouvait vous multiplier par 30...pour remplacer les 30 ministres inutiles... Irène Saïd

    Irene Said

    09 h 25, le 03 avril 2019