X

À La Une

Golan: Trump signera lundi la reconnaissance de la souveraineté israélienne, selon Israël

Proche-Orient

"Le président Trump signera demain en présence du Premier ministre Netanyahu un ordre reconnaissant la souveraineté israélienne sur le Golan", a écrit le chef de la diplomatie israélienne.

OLJ/AFP
24/03/2019

Le ministre des Affaires étrangères israélien Israël Katz a affirmé dimanche sur Twitter que le président américain Donald Trump allait reconnaître lundi la souveraineté israélienne sur la partie du plateau du Golan syrien occupée et annexée par l'Etat hébreu.

"Le président Trump signera demain en présence du Premier ministre (israélien Benjamin) Netanyahu un ordre reconnaissant la souveraineté israélienne sur le Golan", a écrit le chef de la diplomatie israélienne.

Donald Trump avait déclaré jeudi dans un tweet qu'il était temps "pour les Etats-Unis de reconnaître pleinement la souveraineté d'Israël sur le Golan, qui a une importance stratégique pour l'Etat d'Israël et la stabilité régionale", rompant ainsi avec le consensus international et des décennies de diplomatie américaine au Moyen-Orient.


(Lire aussi : Vague de condamnations après les propos de président US sur le Golan)

Le Premier ministre israélien avait salué cette déclaration, écrivant sur Twitter "qu'au moment où l'Iran cherche à utiliser la Syrie comme une plateforme pour détruire Israël, le président Trump reconnaît avec courage la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan. Merci président Trump!".

Israël a conquis une grande partie du Golan syrien (1.200 km2) lors de la guerre des Six Jours en 1967 et l'a annexée en 1981. Cette annexion n'a jamais été reconnue par la communauté internationale.

Le président américain avait déjà rompu avec le consensus international en reconnaissant unilatéralement en décembre 2017 Jérusalem comme la capitale d'Israël.



Lire aussi

Bourbon ou vodka ? L'édito de Issa GORAIEB

Trump tire une balle dans le pied de la diplomatie US au Moyen-Orient

Le Hezbollah s'implante secrètement dans le Golan, accuse Israël

Washington abandonne les termes d'"occupation israélienne" pour le Golan

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

QUI EST TRUMP ET QUI SONT LES ETATS UNIS POUR OSER OFFRIR UNE REGION D,UN PAYS CONQUISE PAR LES ARMES... AU 21E SIECLE... A UN AUTRE PAYS ENVAHISSEUR ?
LE TYPE EST MALADE !

Irene Said

Deux égoïstes criminels et inconscients qui n'hésitent pas à risquer un conflit dans notre région...pour quoi au juste ?
Deux dignes successeurs d'Adolf Hitler !

Jusqu'à quand les Arabes vont-ils se taire ?
Irène Saïd

Sarkis Serge Tateossian

Quel est l'objectif ? En tout cas pas la paix et c'est contraire à toute logique.
Ça devient totalement ridicule la relation "amoureuse" entre Trump et Netanyahu....

Il faut penser à l'après Trump et l'après Netanyahou...car un jour ou l'autre il faudrait bien s'avancer sur la voie de la paix...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

GAFFE POLITIQUE ! ERREUR STRATEGIQUE ! CA NE PASSERA PAS ! OU SONT LES ARABES ?

AIGLEPERçANT

Penser une seule seconde, que le monde arabe du côté bensaouds, est capable de se révolter contre les exigences americano-sioniste c'est comme demander à un agneau d'imiter le cri du loup.

AIGLEPERçANT

Vite vite avant que le rapport Mueller ne le mette en cause.

Ses employeurs will consider his action.

Christian Samman

Où sont donc ces faucons arabes, qui soutiennent indirectement l'état d'Israël?
Arabie Saoudite et consoeurs n'ont même pas émis un seul mot pour désavouer l'approche Trump...
Et vous autres pays «arabes» (soit-disant), et qui reconnaissez Israël, votre silence est éloquent! Allez-vous vous plier au dictat «Trump»? Baissez la tête comme à votre habitude?
Que dire sinon du Liban, maintenant que la reconnaissance ira de l'avant?
Que nous aimions ou pas la Syrie, il n'en demeure pas moins que nous devons nous tenir ferme face à cette prise de position, qui ne fait que perpétuer cette agression en fait accompli!!!
Que de holà ont été émis face à l'annexion de la Crimée par la Russie?
Et maintenant?
Réveillez-vous les arabes!
Contestez par tous les moyens civilisés, boycottez même ceux qui vous inondent de $, mais faites le sans effusion de sang...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.