Noces juteuses

Le lapin de la semaine est sorti cette fois de la manche de la ministre Raya el-Hassan, et il a pour nom « Mariage civil facultatif ». Une procédure banale dans les sociétés civilisées, mais qui chez nous vire à chaque fois au gloubiboulga inextricable, doublé d’un festival d’hypocrisie hors pair.

À entendre les responsables religieux, chasubles et turbans confondus, tonner contre toute discussion sur ce sujet, on se prendrait à croire qu’à la minute même où une loi en ce sens verrait le jour, des milliers de jeunes prétendants chrétiens et musulmans vont se ruer sur le sexe opposé de la communauté d’en face et copuler comme des bêtes.

Ainsi, les Libanais, qui se sont envoyé sur la tronche des constellations d’obus pendant des dizaines d’années, n’attendraient que cette occasion pour organiser en toute légalité des ébats d’alcôve et des coïtus ininterruptus interconfessionnels. Et fonder enfin cette famille panreligieuse qui irait planer, chantant le Koullouna, au-dessus des églises et des mosquées… Rien que d’y penser, on en a la chair de moule !

Interdit donc de débattre, par exemple, de l’influence du mariage civil sur l’indice orgasmique des jeunes agriculteurs du Akkar ou du Kesrouan. Istiz Nabeuh n’en veut pas. Il est vrai qu’il a d’autres couverts pour se gaver sous prétexte qu’il était déshérité... mais c’était il y a si longtemps.

Depuis son extrait de naissance jusqu’à son certificat de décès, le bouseux qui n’a pas les moyens de nocer sous d’autres cieux se retrouve ainsi empaqueté dans un système tordu qui n’a rien de mieux à faire que de contrôler si son conjoint adore le demi-frère de son dieu ou son arrière-petit-cousin. Ou encore de lui donner des leçons sur la manière de faire des gamins, enterrer mémé ou pomper son héritage.

Un accompagnement qui rapporte gros aux bigots divins et leur permet en tout cas d’entretenir la confusion entre la quête des sens et le sens de la quête.

gabynasr@lorientlejour.com


Le lapin de la semaine est sorti cette fois de la manche de la ministre Raya el-Hassan, et il a pour nom « Mariage civil facultatif ». Une procédure banale dans les sociétés civilisées, mais qui chez nous vire à chaque fois au gloubiboulga inextricable, doublé d’un festival d’hypocrisie hors pair.

À entendre les responsables religieux, chasubles et turbans confondus,...

commentaires (7)

ISRAEL EST (POUR UNE FOIS) IDENTIQUE AU LIBAN DANS CE DOMAINE ON A ENFIN TROUVE UNE CHOSE POUR LAUQELLE ON NE POURRA PAS LE CRITIQUER ou le critique ensemble Sauf que le peuple en Israel en a marre de cette loi etablie par Ben Gourion au moment de la constitution de l'Etat d'Israel par l'ONU et ou les juifs venant des pays de l'Est n'etait pas tres religieux et la denonce systematiquement Que de fois on a vu a Chypre dans les mairies des couples Israeliens et Libanais attendre patiement dans le grand hall leur tour de se marier en critiquant tous les deux ouvertement leur gouvernement respectif les obligeant a venir a Chypre pour se marier meme quand on est de la meme confession Quand verrons nous la justice arrettee ces couples pour avoir partage avec des Israeliens un moment de joie? nous ne serions pas ettonne apres les images et textes censures des journaux francais parlant des 70 ans de la creation d'israel NOTRE SERVICE DE BOYCOTTE OUBLIE LE PLUS IMPORTANT POUR COMBATTRE TON ENNEMI APPREND A LE CONNAITRE

LA VERITE

15 h 19, le 22 février 2019

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • ISRAEL EST (POUR UNE FOIS) IDENTIQUE AU LIBAN DANS CE DOMAINE ON A ENFIN TROUVE UNE CHOSE POUR LAUQELLE ON NE POURRA PAS LE CRITIQUER ou le critique ensemble Sauf que le peuple en Israel en a marre de cette loi etablie par Ben Gourion au moment de la constitution de l'Etat d'Israel par l'ONU et ou les juifs venant des pays de l'Est n'etait pas tres religieux et la denonce systematiquement Que de fois on a vu a Chypre dans les mairies des couples Israeliens et Libanais attendre patiement dans le grand hall leur tour de se marier en critiquant tous les deux ouvertement leur gouvernement respectif les obligeant a venir a Chypre pour se marier meme quand on est de la meme confession Quand verrons nous la justice arrettee ces couples pour avoir partage avec des Israeliens un moment de joie? nous ne serions pas ettonne apres les images et textes censures des journaux francais parlant des 70 ans de la creation d'israel NOTRE SERVICE DE BOYCOTTE OUBLIE LE PLUS IMPORTANT POUR COMBATTRE TON ENNEMI APPREND A LE CONNAITRE

    LA VERITE

    15 h 19, le 22 février 2019

  • La verite telle qu'elle... merci Gaby! En lisant ce billet je pensais Charlie hebdo pour une raison qui m'est inconnue... Cheers

    Wlek Sanferlou

    13 h 15, le 22 février 2019

  • En Israel , pays qui se dit modrne et à la pointe du progrès technique et technologique , LE MARIAGE CIVIL N'EXISTE PAS non plus ! Et l¡application du mariage confessionnel est beaucoup plus stricte que chez nous ! Cesson de rêver qu'au Liban , les grumaux vont un jour se dissoudre en une nation homogène .

    Chucri Abboud

    09 h 46, le 22 février 2019

  • Effectivement très fort. Bravo

    Kelotamam

    09 h 20, le 22 février 2019

  • Je dirai même mieux , le sens de la quéquette. Lol.

    FRIK-A-FRAK

    08 h 45, le 22 février 2019

  • Ce vendredi 22/2/2019 vous vous surpassez, Monsieur Gaby Nasr, c'est d'un drôle... Merci et bon week end ! Irène Saïd

    Irene Said

    08 h 34, le 22 février 2019

  • YIA GABY TA2EL LI3YAR SI VOUS VOULEZ ETALER LA GRANDE ABSURDITE ET L,INCOMPETENCE DE TOUS NOS ABRUTIS !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    08 h 25, le 22 février 2019