Tensions

Pour Téhéran, Israël "cherche la guerre"

"Nous sommes en Syrie à l'invitation du gouvernement syrien dans le seul but de combattre le terrorisme", affirme le chef de la diplomatie iranienne, Mohamad Javad Zarif.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, prononçant un discours lors du 55e conférence de Munich sur la sécurité. Photo AFP / Christof STACHE

Le ministre iranien des Affaires étrangères a estimé dimanche qu'Israël "cherche la guerre", dans une référence apparente aux frappes israéliennes en Syrie contre des cibles iraniennes.

"Certaines personnes cherchent la guerre" dans la région, a estimé Mohammad Javad Zarif lors d'une séance de questions-réponses à la Conférence sur la sécurité de Munich. Invité à identifier ceux cherchant une telle escalade, le ministre a simplement répliqué "Israël", alors que l'Etat hébreu, ennemi juré de Téhéran, mène en Syrie des frappes aériennes contre des positions de l'Iran, grand allié du régime syrien. "Nous sommes en Syrie à l'invitation du gouvernement syrien dans le seul but de combattre le terrorisme", a-t-il dit.

M. Zarif a en outre dénoncé les propos "haineux", "ignorants" et "ridicules" du vice-président américain qui accuse Téhéran de préparer un nouvel holocauste et de chercher à se doter de l'arme nucléaire. Le diplomate iranien répliquait à Mike Pence qui à deux reprises cette semaine a multiplié ces accusations, devant des parterres de responsables étrangers à Varsovie puis à Munich.

M. Pence "a avec arrogance demandé de l'Europe, sur son sol, qu'elle rejoigne les Etats-Unis (et sorte de l'accord sur le nucléaire iranien, ndr) et porte ainsi atteinte à sa propre sécurité", a estimé M. Zarif. "Ses accusations haineuses contre l'Iran, y compris ses allégations ignorantes d'antisémitisme (...) sont à la fois ridicules et dangereuses", a-t-il dit, au lendemain du dernier réquisitoire en date du vice-président américain.

Dans des discours féroces et aux références bibliques, M. Pence a accusé Téhéran de préparer "un nouvel Holocauste" à travers ses ambitions régionales qui visent notamment Israël.

Qualifiant la politique américaine vis-à-vis de l'Iran "d'obsession maladive" qui fait "souffrir la région depuis 40 ans, M. Zarif a ironiquement lancé que "c'est la faute de l'Iran de s'être placé au milieu de toutes ces bases américaines" au Moyen-Orient.

Les Européens ont rejeté les appels de Mike Pence à sortir de l'accord sur le nucléaire, négocié sous l'administration de Barack Obama, estimant que Téhéran respecte son engagement à ne pas développer d'arme nucléaire.

Le président Donald Trump, qui est sorti de l'accord JCPoA, affirme au contraire que Téhéran n'a pas renoncé à cette ambition, malgré les conclusions inverses de ses services de renseignement et des observateurs chargés de vérifier la bonne mise en oeuvre des engagements iraniens.


Lire aussi

Attentat en Iran : la foule crie vengeance aux funérailles des victimes

Convergence israélo-arabe contre l’Iran ? Le bureau de Netanyahu fait fuiter une vidéo

Washington presse les Européens de rompre avec l'Iran

Netanyahu : Nos missiles peuvent atteindre n'importe quel ennemi, y compris les sbires de l'Iran dans notre région

Quand Netanyahu parle de la "guerre" avec l'Iran

Adraee répond à Nasrallah : Nous sommes plus que jamais préparés à la guerre


Le ministre iranien des Affaires étrangères a estimé dimanche qu'Israël "cherche la guerre", dans une référence apparente aux frappes israéliennes en Syrie contre des cibles iraniennes.

"Certaines personnes cherchent la guerre" dans la région, a estimé Mohammad Javad Zarif lors d'une séance de questions-réponses à la Conférence sur la sécurité de Munich. Invité à...

commentaires (5)

et tout le monde sait que l'Iran cherche la paix L'Iran fait tout son possible, avec toute sa puissance pour vivre en paix avec tous les arabes plus hypocrite je meurs

FAKHOURI

23 h 37, le 17 février 2019

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • et tout le monde sait que l'Iran cherche la paix L'Iran fait tout son possible, avec toute sa puissance pour vivre en paix avec tous les arabes plus hypocrite je meurs

    FAKHOURI

    23 h 37, le 17 février 2019

  • QUAND ON EST MENACE TOUS LES JOURS D,ETRE ERADIQUE DE LA CARTE IL EST NORMAL QU,ON PRENNE LES DEVANTS !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    20 h 03, le 17 février 2019

  • Certes Israël cherche la guerre mais ne la trouve pas! Allez, va voir dehors si j'y suis. Lol

    Tina Chamoun

    18 h 21, le 17 février 2019

  • Et vous, vous cherchez quoi avec toutes ces milices que vous armez jusqu'aux dents au Liban et ailleurs ... ? Peut-être un joli feu d'artifice en célébration de votre nouvel empire utopique ?

    Remy Martin

    16 h 20, le 17 février 2019

  • Les usurpateurs ont tjrs cherché les guerres, depuis leur création, mais il se trouve que cette fois ci c'est moins facile de la faire. Pov poltrons.

    FRIK-A-FRAK

    15 h 39, le 17 février 2019