X

Campus

Des lycéens participent à une compétition d’entrepreneuriat à la NDU

Collaboration
16/02/2019

La quatrième édition de la compétition YES-NDU organisée par la NDU le mois dernier a réuni des élèves des classes de première et de terminale de plusieurs écoles libanaises : l’École internationale antonine, le Collège des frères maristes Champville, le Collège Notre-Dame des sœurs antonines Hazmieh, le Collège des saints-cœurs Kfarhbab, le Collège Notre-Dame de Louaïzé, Zouk Mosbeh et l’École Saint-Joseph (SJS) Kornet Chehwane.

Le premier prix a été décerné à Toddlers’s Kitchen, une entreprise de restauration pour jeunes enfants présentée par Élissa Aswad, Giovanni Kassab et Élissa Sakr du Collège Notre-Dame de Louaïzé. Rayane el-Khoury, Serly Kartachian et Marie Kayrouz, du Collège des frères maristes Champville ont reçu le deuxième prix pour Frankenstein Electricity, un projet qui propose de transformer la foudre en électricité utilisable par la population. Le troisième prix a été décerné à Mommy’s Planet, un centre de formation psychologique pour les futures mères, présenté par Dany Joe Beaino, Pia Haddad et Clara Sairafi du Collège des saints-cœurs Kfarhbab.

Les jeunes participants ont fait preuve de créativité et d’innovation, de l’avis du jury composé de Jennifer Abou Hamad, directrice du Bureau des ressources humaines, George Ghaleb, président du département d’hôtellerie et de tourisme, Kamal Zakhour, conférencier au département de gestion et marketing, et Nohad Nasrallah, conférencière au département des finances et de la comptabilité.

Les gagnants ont reçu une réduction sur les frais de scolarité du premier semestre à la NDU : de 100 % pour le premier prix, 75 % pour le deuxième et 50 % pour le troisième. Les lauréats ont été sélectionnés en fonction de critères prédéterminés qui comprennent la faisabilité du projet au Liban, son adaptabilité au marché local et les compétences de présentation des participants.

Par ailleurs, la NDU, qui propose à ses étudiants de considérer l’entrepreneuriat comme une voie d’insertion professionnelle possible quels que soient leurs centres d’intérêt et leur filière de formation, a organisé le 23 janvier la compétition internationale d’entrepreneuriat social HULT. Des étudiants de différentes facultés de la NDU y ont pris part.


Lire aussi

Comment l’AUF accompagne ses partenaires face aux grands défis actuels

Désormais, l’étudiant entrepreneur bénéficie d’un statut officiel


À la une

Retour à la page "Campus"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué