X

À La Une

L'attribution du ministère de la Santé au Hezbollah "prouve le recul de l'influence US au Liban", selon Kaouk

Liban

Le cheikh appelle le nouveau gouvernement à "se mettre rapidement au travail, au service des gens, afin de régler les problèmes les plus pressants" du pays.

OLJ
10/02/2019

Le cheikh Nabil Kaouk, membre du Conseil central du Hezbollah, a estimé dimanche que "l'attribution du ministère de la Santé au Hezbollah a fait échouer le véto américain" à ce sujet, soulignant que l'influence politique des Etats-Unis au Liban "recule" tandis que le parti chiite se renforce.

"L'attribution du portefeuille de la Santé au Hezbollah a fait échouer le véto américain et a montré l'importance du recul du rôle et de l'influence des Etats-Unis au Liban", a affirmé M. Kaouk lors d'une cérémonie à Charkiyé, au Liban-Sud. "L'Amérique ne s'attendait pas à une position nationale consensuelle refusant le véto américain sur le Hezbollah, ce qui prouve le recul politique des Etats-Unis au Liban et le renforcement de la puissance politique" du parti chiite, a-t-il ajouté. 

Nabil Kaouk a encore appelé le nouveau gouvernement libanais à "se mettre rapidement au travail, au service des gens, afin de régler les problèmes les plus pressants" du pays. 



(Lire aussi : Retour sur l'implication progressive du Hezbollah dans la vie politique au Liban)


Après plus de huit mois de tractations entre les différentes parties, le Premier ministre libanais Saad Hariri est enfin parvenu fin janvier à former un nouveau cabinet de trente ministres, dont quatre femmes. Au sein du nouveau cabinet, le Hezbollah dispose de trois portefeuilles : celui de la Santé, dirigé par Jamil Jabak, médecin personnel de Hassan Nasrallah, celui de la Jeunesse et des Sports, à la tête duquel le mandat de Mohammad Fneich a été reconduit, et le ministère d’Etat pour les Affaires du Parlement, dirigé par Mahmoud Komati.

En ce qui concerne l'attribution du portefeuille de la Santé au Hezbollah, le secrétaire général Hassan Nasrallah avait souligné lors d'un discours prononcé début février que sa formation avait sciemment choisi un ministre qui ne fait pas partie du parti, après les mises en garde américaines.

Peu après la formation du cabinet, le département d’Etat américain avait exprimé "son inquiétude au sujet du fait que le Hezbollah, une organisation désignée comme terroriste par les États-Unis, continue à occuper des postes ministériels et soit autorisé à nommer le ministre de la Santé publique". Un porte-parole de la diplomatie américaine avait appelé le nouveau gouvernement à "s'assurer que les ressources et services mis à disposition de ses ministères ne soutiennent pas le Hezbollah". 



Lire aussi
Nasrallah à Netanyahu : Le nouveau gouvernement n'est pas "le gouvernement du Hezbollah"

Netanyahu : Le Hezbollah, donc l'Iran, contrôle le gouvernement libanais

Le nouveau ministre de la Santé, nommé par le Hezbollah, tente de dissiper les craintes


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Irene Said

Le disque du dimanche nous a été servi par Tonton Kaouk qui a fait son devoir dominical, merci et vivement à dimanche prochain !
Irène Saïd

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

PROUVE LE CHANTAGE SOUS LE SPECTRE DES ARMES DE LA MILICE... ET RIEN D,AUTRE !

AIGLEPERçANT

Et puis Mr Kaouk, de quoi vous parlez ?

VOUS êtes un "occupant" de vos propres terres du Sud, sur lesquelles il arrive que certain(e)s continuent de faire des appels du pied , pour que les véritables envahisseurs-occupants reviennent nous re-occuper .

Ya m3attariinnnn. ...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA STRATEGIE BIEN QU,ELLE SEMBLE SOUVENT UN PAS EN ARRIERE ELLE A SES RAISONS ET EST LE CONTRAIRE...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA STRATEGIE BIEN QU,ELLE SEMBLE SOUVENT UN PAS EN ARRIERE ELLE A SES RAISONS ET EST LE CONTRAIRE...

AIGLEPERçANT

Kaouk vient de cracher sur les usa , et on lui répond : tiens il pleut !

C.K

Quel décor douteux, quel mauvais goût, heureusement qu'il y a chez nous une jeune société civile qui porte en elle le germe de la beauté et des aspirations de Paix Universelle.

Bery tus

bravo au liban !! mais ce n'est pas la moumana3a qui a degager les USA ni meme l'iran …. les grandes puissance ont des raisons que les petits ne connaissent pas

Le Faucon Pèlerin

Cheikh Nabil Qaouq : L'attribution du ministère de la Santé au Hezbollah prouve le recul de l'influence américaine au Liban.
Dommage que Younès el-Bahri, le célèbre speaker arabe de Radio-Berlin pendant la guerre 39-45, n'est plus là pour lui répondre.

Eleni Caridopoulou

N'exultez pas les USÂ sortent mais les Israéliens rentrent ha ha ha

Tina Chamoun

Mieux encore: ceci prouve qu'il existe dans ce pays de vrais hommes qui ne s'étalent pas en paillasson devant Tonton Sam et lui tiennent fièrement tête... bel et bien libanaise!

LIBAN D'ABORD

no comment
qui vivra verra

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.