Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Netanyahu : Le Hezbollah, donc l'Iran, contrôle le gouvernement libanais

"Tout comme nous avons mis un terme aux 'tunnels de la terreur' en Israël, nous arrêterons toute agression, venant du Liban, de la Syrie ou de l'Iran", a déclaré le Premier ministre israélien.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, le 3 février 2019. AFP / POOL / RONEN ZVULUN

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a estimé dimanche dans des propos relayés par la presse israélienne que "le Hezbollah contrôle le gouvernement" libanais, dans lequel le parti chiite est en charge de trois portefeuilles : la Santé, la Jeunesse et le ministère d'État pour les Affaires du Parlement.

"Un grand changement est en train d'avoir lieu au Moyen-Orient. Il s'agit de la montée en puissance de la théocratie agressive en Iran qui cherche à occuper le Moyen-Orient pour pouvoir détruire Israël et occuper de larges pans du monde", a affirmé M. Netanyahu, qui recevait une délégation d'ambassadeurs de l'ONU.

"L'Iran a plusieurs branches et le Hezbollah, qui a intégré le gouvernement libanais, est l'une d'entre elles. Le Hezbollah contrôle le gouvernement, ce qui signifie que l'Iran contrôle le gouvernement libanais", a déclaré le Premier ministre israélien.

Après plus de huit mois de tractations entre les différentes parties, le Premier ministre libanais Saad Hariri est enfin parvenu jeudi soir à former un nouveau cabinet de trente ministres, dont le Hezbollah fait partie. Néanmoins, le nouveau ministre de la Santé, Jamil Jabak, pourtant nommé par cette formation, avait expliqué vendredi qu'il n'appartenait pas au parti chiite, ce qui permet ainsi d'éviter selon lui les sanctions américaines contre le parti de Hassan Nasrallah, dont il est le médecin personnel.

Israël avait laissé entendre ces dernières semaines qu'en cas d'attaque du Hezbollah, il tiendrait le gouvernement libanais comme responsable. "Tout comme nous avons mis un terme aux +tunnels de la terreur+ en Israël, nous arrêterons toute agression, venant du Liban, de la Syrie ou de l'Iran", a déclaré M. Netanyahu.

Lors d'une interview de plus de trois heures à la chaîne al-Mayadine diffusée la semaine dernière, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait reconnu la présence de tunnels à la frontière entre le Liban et Israël, refusant toutefois de dire s'ils avaient été creusés par le parti chiite, et ironisant sur le temps qu'a mis l'armée israélienne à les découvrir. Les six tunnels avaient été détruits par l'armée israélienne au cours de son opération "Bouclier du Nord", lancée début décembre. Hassan Nasrallah a toutefois affirmé que la destruction de ces coursives souterraines n'entraveraient aucune opération éventuelle du parti chiite en Galilée.


Lire aussi

Paris dément les propos attribués par « Maariv » à Le Drian sur une attaque contre le Liban

Comment l’Iran est devenu l’ennemi du monde arabe

Le ton monte entre Nasrallah et Netanyahu, Paris tempère

Nasrallah admet l'existence de tunnels à la frontière sud et nargue Israël



Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a estimé dimanche dans des propos relayés par la presse israélienne que "le Hezbollah contrôle le gouvernement" libanais, dans lequel le parti chiite est en charge de trois portefeuilles : la Santé, la Jeunesse et le ministère d'État pour les Affaires du Parlement."Un grand changement est en train d'avoir lieu au Moyen-Orient. Il s'agit...

commentaires (6)

Enfin Netanyahou a raison quand il dit que le gouvernement Libanais est gouverné par le Hezbollah et l'Iran

Eleni Caridopoulou

18 h 59, le 04 février 2019

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Enfin Netanyahou a raison quand il dit que le gouvernement Libanais est gouverné par le Hezbollah et l'Iran

    Eleni Caridopoulou

    18 h 59, le 04 février 2019

  • L'art de transformer une défaite en victoire. L'armée israélienne a détruit les six tunnels creusés par la milice pro-iranienne. Cela s'appelle une défaite des pro-iraniens. Le Leader du Hezbollah dans un discours récent a reconnu avoir creusé les tunnels en ajoutant : Nous avons infligé une défaite aux Israéliens, ils ont mis plus d'un an pour découvrir nos tunnels. Cela constitue pour nous une victoire.

    Honneur et Patrie

    17 h 10, le 04 février 2019

  • Désormais, plus personne ne peut imposer son point de vu au Liban. Ce temps est révolu, va falloir s’y faire les amerloques

    Chady

    08 h 51, le 04 février 2019

  • Continuez à amuser la galerie...souterraine lol

    Tina Chamoun

    08 h 01, le 04 février 2019

  • Mais enfin, en quoi l'attribution du ministère de la Santé pose un tel problème aux uns ou aux autres, à l'étranger????? C'est un comble, quand même...

    NAUFAL SORAYA

    19 h 00, le 03 février 2019

  • REPONSE DE FANFARON A FANFARON !

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    17 h 21, le 03 février 2019

Retour en haut